Les chroniques de Pierre-André Bague

(55 albums actuellement)

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  

Recherche - RETOUR  

 
Green Onions
- Booker T. & the MG's - 1962
 
| blues rock | rhythm'n'blues | soul |

Composé de musiciens issu de la maison Stax, Booker T. (nom du pianiste) & the MG's (Memphis Group) se révèle comme un précurseur du blues "blanc" électrique avec sa chanson instrumentale "Green Onions" qui réussi l'exploit d'être classée 3ème des charts anglais du début de 60's... "Green Onions" sera par la suite interprétée à de maintes reprises par des artistes aussi divers que The Shadows, Al Kooper, Count Basie, The Blues Brothers, Roy Buchanan...
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
Folk Singer
- Muddy WATERS - 1964
 
| blues |

Muddy Waters, pilier du Chicago Blues et du Blues électrique, laisse ici de côté le son saturé de sa guitare électrique. Ces sessions montrent un Muddy Waters retournant à ses racines sudistes en interprétants ses standards de façon acoustique pour une sorte de Unplugged avant l'heure...
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
The Legendary Son House: Father of the Folk Blues
- Son HOUSE - 1965
 
| blues |

Parmi les fondateurs du Delta Blues Son House se détache de ses contemporains par son jeu au bottleneck et ses paroles très sombres. Il a, entre autre, enseigné la guitare à Robert Johnson et Muddy Waters, puis est tombé dans l'anonymat pour revenir 30 ans après, comme Skip James, lors du revival Folk des 60's... Son influence sur le blues comme sur le rock est considérable, comme en attestent les nombreuses reprises, dont celle, géniale, de "Death Letter" par The White Stripes...
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
Live at the Regal
- B.B. KING - 1965
 
| blues | blues rock |

Du propre aveu de B.B. King cette prestation est loin d'être sa meilleure, pourtant tout au long du live Mr. King enchante son auditoire au son de sa guitare baptisée Lucille. Cet album permettra au public blanc et plus particulièrement aux musiciens anglais de puiser dans le jeu du bluesman pour parfaire le leur, et d'essayer de capter l'essence de cette musique qui les fascine.
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
Born Under a Bad Sign
- Albert KING - 1967
 
| blues | blues rock |

Sorti sous le label Stax en 1967, l’album est conçu avec l’aide de musiciens tout aussi exceptionnels que Isaac Hayes, Booker T et Steve Cropper. Hormis le titre phare, "Born Under a Bad Sign", Albert King se montre éclectique à travers des chansons à tendances Funky "The Hunter" et laisse transparaître sa voix de crooner comme sur "I almost lost my mind"... Un incontournable du Blues !...
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
My Feeling for the Blues
- Freddie KING - 1969
 
| blues | blues rock |

Il aura contribué à diffuser le blues moderne au même titre qu'Albert King et B.B. King. Son influence sur le blues anglais, et notamment sur le jeu d'Eric Clapton, est considérable. De lui on retiendra ses instrumentaux dont le mythique "Hide Away" (qu'il aurait "emprunté" à Hound Dog Taylor... en le signant, quand même !) et surtout ses albums studio comme "My feeling for the Blues" qui donne un bon exemple de son talent, sorti seulement six ans avant sa disparition...
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
Johnny Winter
- Johnny WINTER - 1969
 
| blues | blues rock |

Avec ce premier album éponyme l'albinos texan expose toute sa virtuosité et son feeling à travers ses compos et reprises de grands noms du Blues (Robert Johnson, Sonny Boy Williamson, BB King...). Il est aussi à l'aise en acoustique qu'en électrique. Cet album aura pour effet d'installer la grande réputation de Johnny Winter, une réputation qui s'accentuera avec les albums suivants, faisant de lui sûrement "le plus grand Bluesman blanc".
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
The London Howlin' Wolf Sessions
- HOWLIN' WOLF - et collectif - 1971
 
| blues | blues rock |

Pionnier du Chicago Blues avec Muddy Waters, Howlin' Wolf s'entoure sur ce disque des plus grands musiciens anglais du moment à savoir Eric Clapton, Steve Winwood, Charlie Watts, Bill Wyman... Revisitant ainsi son répertoire notamment les standards "Killing Floor", "The Red Rooster", "Sittin On the Top of the World"...
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
Live in Europe
- CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1973
 
| country rock | roots rock | rock'n'roll |

Le premier "live" de Creedence retrace une prestatation du groupe lors de leur tournée de l'album "Mardi Gras". Sur ce disque c'est un CCR en trio (sans Tom Fogerty) qui interprète ses plus grands standards devant un public conquis qui est loin de se douter que cette tournée est la dernière de ce groupe mythique. A sa sortie, l'album souffrait de quelques problèmes de son (ce qui n'arrange pas les affaires du groupe à l'époque), ils seront corrigés plus tard par la remasterisation.
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
Somebody Loan Me a Dime
- Fenton ROBINSON - 1974
 
| blues | blues rock |

Comme bien des bluesmen Fenton Robinson n'aura jamais eu la reconnaissance qu'il méritait de son vivant. Avec une voix exceptionnelle et un jeu de guitare flamboyant inspiré par T Bone Walker et Clarence "Gatemouth" Brown... Robinson était une valeur sûr du Chicago blues et du blues moderne. Sa forte personnalité et les aléas de la vie (incarcération pour homicide involontaire) ont entâché une carrière prometteuse. Toutefois à la mort de l'artiste en 1997 (d'un cancer du cerveau), nombreux sont les spécialistes qui ont reconnu en Fenton Robinson un artiste majeur du blues moderne avec notamment cet album, véritable chef d'oeuvre du genre.
Chroniqué par Pierre-André Bague

Albums suivants

1 2 3 4 5 6
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]