Les chroniques de Fred Weber

(19 albums actuellement)

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  

Recherche - RETOUR  

 
La génération perdue
- Johnny HALLYDAY - 1966
 
| rock/pop rock |

Avec ce disque Johnny Hallyday opère un véritable tournant. Année charnière absolue, 1966 voit le chanteur traîner dans l'ombre de Dylan, réagir à la concurrence des protest singers en vogue en France à l'époque (Antoine) et adopter le style anglais implicitement dans une démarche vestimentaire (le look Carnaby Street) et musicalement : les reprises sur cette oeuvre, Troggs, Beatles... L'esprit de 66 est ici parfaitement encapsulé dans la chanson d'introduction et dans "Cheveux longs, idées courtes", réponse vindicative au chanteur Antoine, ce dernier l'ayant épinglé dans ses "Elucubrations".
Chroniqué par Fred Weber


 
Mirmydons of Melodrama (Best of 64/66 de 1994)
- The SHANGRI-LAS - 1966
 
| pop |

1963 peut etre, ou 62... l'année de West Side Story comme par hazard. Elmer Bernstein théatralisant les rues du Queens. New York bien sur... Et ce Girl Group, unique, quatre filles pas comme les Shirelles ou les Ronettes. Pas meilleures mais définitivement à part. Une dramaturgie rock'n'rollienne par quatre princesses en Levis blancs. Les Shangri Las, une des créations les plus mystérieuses des 60's.
Chroniqué par Fred Weber


 
Kites are Fun
- The FREE DESIGN - 1967
 
| pop | sunshine pop |

Bien sûr à l'époque le disque s'est planté. Malgré la douce éxubérance des couleurs de la pochette, malgré l'adéquation avec l'air ambiant les gens ont zappé "Kites are fun" des Free Design. Pourtant on avait affaire là à une sorte de produit idéal, à la foi délicat et étincelant, insouciant et profondément plombé. Les Free Design, une sorte de Mamas and Papas East Coast qui aurait troqué sa "Sunshine Pop" pour une option dark et surréaliste.
Chroniqué par Fred Weber


 
Chelsea Girl
- NICO - 1967
 
| folk rock | progressive rock | proto-punk |

C'est Christa Paffgen alias Nico rebaptisée à cause d'un amant français et poète au tout début des 60's. Nico, mannequin de prestige telle qu'on la voit dans la Dolce Vita de Fellini, juste avant le single sur Immediate "I'm not sayin" et la B side "Last mile" écrite, produite et jouée par Jimmy Page et l'amant de passage Brian Jones. Encore très loin du caractère austère et désolé de "Marble Index" et "Desertshore", les albums de la dérive.
Chroniqué par Fred Weber


 
Part One
- The WEST COAST POP ART EXPERIMENTAL BAND - 1967
 
| psychédélique |

Les West Coast Pop Art étaient un groupe étrange, baignant dans la paranoia et l'acide "premium" en provenance directe des laboratoires Sandoz comme on pouvait s'en procurer en 67, pur à presque 100%... Ils reprennent avec une candeur baroque, sur leur premier skeud sur Reprise, des chansons de Van Dyke Parks, P.F. Sloan ou Frank Zappa.
Chroniqué par Fred Weber


 
Take a Picture
- Margo GURYAN - 1968
 
| pop | soft rock | sunshine pop | songwriter |

Sorti en 68 dans l'indifférence générale, "Take a Picture" est le type même de l'album soft rock devenu culte 30 ans plus tard. Issue du jazz, la jeune Margo craque un beau jour sur "Pet Sounds" des Beach Boys. Là, sa vie va en être bouleversée. Elle s'oriente alors vers la pop et ses talents innés de songwriter l'amènent rapidement à créer la douzaine de chansons qui allait constituer l'essentiel de son album.
Chroniqué par Fred Weber


 
Os Mutantes
- Os MUTANTES - 1968
 
| latin rock | psychédélique |

Issus du mouvement "tropicaliste" au milieu des 60's, tout comme Gilberto Gil et Gaetano Veloso, surgissent les Mutantes, trio pop art halluciné drivé par les frères Baptista et magnifié par la présence de la chanteuse Rita Lee, élégiaque figure du Brésil de l'époque... Resté underground de son temps, le groupe est depuis devenu une référence pour des gens comme David Byrne et surtout Kurt Cobain qui le citait comme un de ses groupes favoris.
Chroniqué par Fred Weber


 
Silver Apples
- SILVER APPLES - 1968
 
| expérimental | électronique | psychédélique | proto-punk |

Le phénomène allait se répandre rapidement au début des 60's, l'impact de L'Ircam et de Pierre Schaeffer, considéré comme un maître à penser par une partie de la faune pop en mal d'exploration. Les gens utilisaient déjà outrageusement le theremin. Les prémisses de la musique industrielle evidemment... La musique pratiquée d'une façon "aléatoire" dans les préceptes de John Cage. La rupture selon l'évolution technologique.
Chroniqué par Fred Weber


 
A Child's Guide to Good and Evil
- The WEST COAST POP ART EXPERIMENTAL BAND - 1968
 
| psychédélique |

De prime abord il y a cette pochette unique : L'âge de l'Aquarius en négatif, blanche, cérébrale, avec cette dominante noire, comme une perception macabre de l'époque. Le L.A des anges exterminateurs, la profusion des sectes, l'état de conscience d'une génération en altération permanente. Un jaillissement psychédelique qui se délite en cadences accélérées. Quelque chose en gestation, une pesanteur...
Chroniqué par Fred Weber


 
Johnny Hallyday
- Johnny HALLYDAY - 1969
 
| hard rock | rock/pop rock |

En Decembre 68 Johnny Hallyday investit les studios Olympics à Londres pour enregistrer ce qui allait devenir un fascinant condensé de rock'n'roll. Produit par Glyn Johns, le disque au titre éponyme est enflammé par l'effervescence du rock anglais de l'époque. L'idole se trouve alors, dans ce contexte, transcendée par les guitares et les arrangements de Jimmy Page et Steve Marriott. Et de fait, l'album ne manque pas d'évoquer les Small Faces, le "Beggars Banquet" des Stones ou les Spooky Tooth pour ces climats hantés et caverneux. S'il n'en reste qu'un...
Chroniqué par Fred Weber

Albums suivants

1 2
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]