Sélection par genre :

AMBIENT



 
Rainbow in Curved Air
- Terry RILEY - 1967

| ambient | expérimental | électronique |

Né en 1935, Terry Riley va devenir l'une des éminences de la musique expérimentale contemporaine d'après-guerre. Spécialiste du minimalisme et des boucles électroniques, il influence les débuts de Soft Machine, les groupes allemands des années 70, et le rock bien au delà... Les Who lui rendent hommage, sous forme de clin d'oeil, en plagiant son travail pour l'intro du fameux "Baba O'Riley" de "Who's Next".


 
Cluster 71
- CLUSTER - 1971

| kraut rock | ambient | expérimental | électronique |

La musique cosmique de Cluster fait partie du paysage sonore du début des années 70, de la tonalité particulière que lui confère les groupes allemands. Expérimental, atonal, arythmique, "Cluster 71" est un précédent qui anticipe l'ambient de Brian Eno. Le groupe de Dieter Moebius et Hans-Joachim Roedelius se livre alors le plus souvent sur scène à de longues improvisations, pas seulement électroniques : il utilise aussi à l'occasion de véritables instruments... de cuisine !


 
No Pussyfooting
- Robert FRIPP - BRIAN ENO - 1973

| ambient | expérimental |

Brian Eno vient de quitter Roxy Music pour développer ses projets personnels. Il travaille sur son premier album solo. King Crimson va entrer en sommeil prolongé (jusqu'en 1981 !), Robert Fripp a donc aussi de la disponibilité... Les deux artistes, férus d'expérimentation, se retrouvent naturellement et matérialisent une première apparition de l'ambient, le style cher à Brian Eno.


 
Zuckerzeit
- CLUSTER - 1974

| kraut rock | ambient | électronique |

Avec "Zuckerzeit", Cluster se rapproche d'un univers rock plus familier en opérant un virage vers une certaine pop électronique. Vingt ans et plus avant la musique électro, on ne peut qu'être frappé par l'incroyable précossité des musiciens berlinois. Incontestablement un album de référence dans la discographie du groupe, même s'il reste encore d'un accès assez difficile.


 
Another green world
- Brian ENO - 1975

| ambient | expérimental | électronique | progressive rock |

La carrière solo de Brian Eno, l'ex monsieur synthé de Roxy Music, est des plus intéressantes ! Inventeur du style "ambient" qu'il n'aura de cesse de faire évoluer (cf. "Music for airports"), il enregistre également des albums chantés d'une très grande originalité, tel cet "Another green world" d'une qualité tout à fait exceptionnelle. A noter ici la complicité de son ami Robert Fripp (King Crimson) à la guitare.


 
Music for airports
- Brian ENO - 1978

| ambient | expérimental | électronique |

Brian Eno est l'inventeur du style "ambient". A la façon d'un Christo habillant les monuments publiques, il se met au défi d'envelopper le monde et la vie courante, dans ce qu'ils ont de plus impersonnel et triste, d'un léger voile sonore propre à transformer tous les "ici" en "ailleurs" !


 
My Life in the Bush of Ghosts
- Brian ENO - David BYRNE - 1981

| ambient | expérimental | world |

Brian Eno avait produit les albums des Talking Heads, à la dimension déjà largement ethnique. Il est donc naturel de le retrouver avec David Byrne. Libérés des contraintes de la scène, de celle d'un groupe, les deux complices s'autorisent toutes audaces, tous les collages, toutes les collisions culturelles. Sans tubes (évidemment !), un immense album juste pour faire avancer le schimili, le schimi-mimi!...


 
Halber Mensch
- EINSTURZENDE NEUBAUTEN - 1985

| ambient | expérimental | industrial |

"Halber Mensch" (demi homme en français) est considéré comme le chef-d'oeuvre d'Einstürzende Neubauten. Il dévoile le son du groupe berlinois, entre chuchotements à peine audibles et cris accompagnés de bruits mécaniques, laissant apparaître çà et là la mélodie d'un piano. Cet album ouvre la voie au nouveau genre du post-punk qu'est l'industrial.


 
The Orb's Adventures Beyond the Ultraworld
- The ORB - 1991

| ambient | électronique | club/dance | house |

Bien sûr depuis Pink Floyd ou Gong on connaissait déjà les albums à thématique spaciale et les voix d'astronautes, mais le premier album de The Orb est une véritable innovation au début des années 90. Lorsqu'Alex Paterson, un ex-roadie de Killing Joke, monte son duo avec Jimi Cauty il créé une fusion ambient-house avec de multiples clins d'oeil à l'histoire du rock. On est pas très loin de Brian Eno ou Tangerine Dream, mais aussi proche de la techno dans ses formes soft : un album techno pour danseur fatigué, quoi !!!


 
U.F.Orb
- The ORB - 1992

| ambient | électronique | house |

Après une tournée européenne remarquée, "U.F.Orb" apparaît un peu comme la troisième face du double album précédent. Il se classe dès sa sortie n°1 en Angleterre. Comme précédement, le duo s'adjoint de nombreuses collaborations, on retrouve ainsi le pionnier des années 70 Steve Hillage.

Albums suivants

1 2
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]