Sélection par genre :

ART ROCK



 
Shine on Brightly
- PROCOL HARUM - 1968

| progressive rock | psychédélique | art rock |

Avec cet album plus construit que le précédent, Procol Harum tente de dépasser le syndrome "A Whiter Shade of Pale", et y parvient plutôt bien !... Sans jeu de mot sur le titre, "Shine on Brightly" est un album brillant qui trouve sa force dans l'équilibre des styles contrastés des musiciens (Brooker/Fisher/Trower)... Une production originale qui tranche d'avec celle des tenants prog rock d'alors, Nice ou Moody Blues.


 
Volume One
- SOFT MACHINE - 1968

| expérimental | jazz-rock | progressive rock | psychédélique | art rock | canterbury scene |

Soft Machine est l'un des premiers tenants de ce qu'on appellera la scène de Canterbury, emplacement géographique (évidemment !) et courant progressiste où l'on retrouvera Caravan notamment. La formation originale comprend Mike Ratledge (Claviers), Kevin Ayers (guitares) et Robert Wyatt (batterie, chant). En déstructurant totalement les formes du rock, Soft Machine est, avec Syd Barrett et Pink Floyd, le grand innovateur du moment.


 
We're Only in It for the Money
- Frank ZAPPA - MOTHERS OF INVENTION - 1968

| expérimental | rock/pop rock | progressive rock | art rock |

Frank Zappa poursuit avec les Mothers son oeuvre satirique, cultivant l'art du sketch ou parodiant la comédie musicale. "We're Only in It for the Money" est l'aboutissement et le grand sommet de cette démarche initiale. Il est ici le premier (avec Pete Towshend ?) à utiliser le mot "punk". Les bruitages et séquences parlées sont encore nombreux, mais les orchestrations laissent augurer des futurs développements instrumentaux (Hot Rats, The Grand Wazzo...).


 
Phallus Dei
- AMON DUUL II - 1969

| kraut rock | progressive rock | art rock |

Amon Düül (puis Amon Düül II) est, avec les groupes Can ou Tangerine dream, l’un des plus fameux représentants du rock progressif allemand (Kraut Rock) de l'époque. Bien qu'il soit l'un des albums les plus connus, "Phallus dei" reste d'un accès assez difficile, il vaut mieux commencer par "Wolf city" pour découvrir le groupe.


 
Joy of a Toy
- Kevin AYERS - 1969

| progressive rock | psychédélique | art rock | canterbury scene |

Membre fondateur du premier Soft Machine avec Mike Ratledge et Robert Wyatt, Kevin Ayers le quitte assez tôt, emportant avec lui le brin de folie et de nonchalance qui fera vite défaut au groupe. Kevin Ayers est une personnalité originale dans un courant qui se prend généralement très au sérieux. Doué, il chantera en 88 "Je suis paresseux de nature, mais que puis-je y faire ?"... explication d'une belle carrière qui ne décollera pourtant jamais vraiment ?!


 
It's a Beautiful Day
- IT'S A BEAUTIFUL DAY - 1969

| folk rock | progressive rock | psychédélique | art rock |

Sous sa mémorable pochette rétro, Le violoniste David LaFlamme et son groupe envoient une superbe carte postale musicale californienne au reste du monde. Une approche progressive qui tranche assez avec la production habituelle de la baie de San Francisco. David LaFlamme, né à Salt Lake City, était depuis 1962 sur la West Coast, où il "jamait", avant la formation de It's a Beautlful Day, avec Janis Joplin ou Jerry Garcia.


 
Yer' Album
- The JAMES GANG - 1969

| blues rock | folk rock | hard rock | rock/pop rock | progressive rock | art rock |

Le premier album du James Gang est un grand fourre-tout... ça fourmille d'idées, ça part dans tous les sens et tous les styles : les titres hard rock cotoient les arrangements de cordes, les morceaux construits succèdent à de longues jam sessions. Mais au milieu de cette décontraction totale et de cette absence de cohérence, les parties de guitare de Joe Walsh son superbes, sa voix aussi, et c'est au final l'immense potentiel du groupe du ressort.


 
Revelation
- MAN - 1969

| progressive rock | psychédélique | art rock |

Premier groupe historique gallois, Man occupe une place originale entre space rock (effets sonores, choeurs, bruitages) et une texture qu'on pourrait assimiler à la musique californienne de Quicksilver. "Revelation", avec parfois une emphase qui sera plus tard bien malmenée et apparaîtra dépassée dès le milieu des années 70, demeure un album essentiel et marquant de son époque.


 
On the Threshold of a Dream
- The MOODY BLUES - 1969

| rock/pop rock | progressive rock | psychédélique | art rock |

Les Moody Blues sont, à la fin des années 60, l'un des groupes les plus populaires, touchant un auditoire beaucoup plus large que les stricts adeptes de rock. De retour d'une grosse tournée américaine avec Cream, ils enregistrent ce qui reste comme l'un de leurs grands standards. Album mature, soigneusement construit, où l'influence classique est nettement mieux "digérée" qu'à l'époque de "Days Of Future Passed" (qui se présentait plutôt comme une juxtaposition de styles et de séquences).


 
The Marble Index
- NICO - 1969

| progressive rock | proto-punk | art rock |

Très différent de son premier album, "The Marble Index" est pratiquement avant-gardiste. Totalement hors-norme, il ne trouvera pas vraiment de public à l'époque. Mais, comme dans le cas du Velvet Underground, il deviendra - avec ses aspects gothiques - source d'inspiration pour les générations à venir. Nico, qui reprenait jusque là les chansons des autres, signe ici l'intégralité des titres, affirmant une personnalité originale.

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]