Sélection par genre :

ART ROCK



 
Quadrophenia
- The WHO - 1973

| hard rock | rock/pop rock | progressive rock | art rock |

C'est après la publication d'une version avec orchestre symphonique de "Tommy" que Pete Townshend se lance dans un nouveau projet d'envergure. La formule ambitieuse de l'opéra-rock commence à faire usée et l'accueil de la critique est plutôt mitigé. Il est vrai que le Who n'apportent pas ici grand chose de plus à la légende (qu'ils sont et resteront de toute façon), mais ce double album est alors un gros succès mondial.


 
Yessongs
- YES - 1973

| rock/pop rock | progressive rock | art rock |

"Yessongs" est à Yes ce qu'est "Absolutely Live" aux Doors : Yes en concert au meilleur de sa forme, avec des versions de certains titres qui transcendent et dépassent les enregistrements studio originaux. C'est aussi l'un des plus grands live du rock progressif jamais capturés. C'est, enfin, une sorte de best of de la très grande époque du groupe... Un grand classique du rock, évidemment !


 
Au delà du délire
- ANGE - 1974

| progressive rock | art rock |

Tandis que Magma, réclamant une oreille initiée, étend sa notoriété à l'étranger, Ange, plus accessible, s'impose comme la référence dans l'Hexagone. Le groupe fait preuve d'audace et de maturité dans sa lecture francophone du rock progressif. Il remporte alors le "Grand Prix de la Pop Music" (!). On est aux grandes heures des effets mellotron, ce qui date un peu l'album, mais les guitares sont splendides et la démarche originale.


 
The Lamb Lies Down on Broadway
- GENESIS - 1974

| progressive rock | art rock |

Peter Gabriel va bientôt quitter Genesis et il occupe sur cet album, que les autres membres du groupe ne reconnaîtront qu'à peine, une place prédominante. Il s'agit d'une oeuvre maîtraise et ambitieuse, un double album très réussi qui marque la fin de la première époque du groupe, incontestablement la plus riche (même si l'on peut apprécier les tubes de Phil Collins qui suivront !).


 
The Butterfly Ball and the Grasshopper's Feast
- Roger GLOVER - 1974

| hard rock | progressive rock | art rock |

En 1973, le bassiste Roger Glover quitte Deep Purple à la suite de différents avec Richie Blackmore. Son premier projet personnel est, pour le moins, surprenant puisqu'il s'agit d'un disque pour enfants... hard rock (tout de même !), mais avec choeurs et grand orchestre. Il décroche alors la timbale avec "Love Is All", un énorme tube qu'on aurait pu croire - autre surprise - tout droit sorti du "Magical Mystery Tour" des Beatles !


 
Hall of the Mountain Grill
- HAWKWIND - 1974

| hard rock | heavy metal | progressive rock | art rock |

Hawkwind est ici à son plus haut niveau et cet album, qui figure parmi les meilleurs, est introduction parfaite pour commencer à (re)découvrir ce groupe à l'impressionnante carrière (et longévité !). Le bassiste chanteur Ian Lemmy va bientôt être "viré", il fonde l'année suivante un certain groupe nommé... Motörhead !


 
Starless and Bible Black
- KING CRIMSON - 1974

| progressive rock | art rock |

"Starless and Bible Black" est souvent cité comme étant le meilleur album de King Crimson, c'est en tous cas l'un des meilleurs ! Il captive par sa diversité. Le riff de départ pourrait être de Jimmy Page. Certains passages développent une incroyable puissance, et l'on bascule soudainement dans le raffinement mélodique et orchestral, voire le minimalisme. L'album se termine par deux instrumentaux fameux, qui occupaient toute la face B du vinyle d'origine.


 
Red
- KING CRIMSON - 1974

| progressive rock | art rock |

"Red", après l'excellent "Starless and Bible Black", est l'album de la reconnaissance internationale, avec une percée notoire aux USA. Mais King Crimson se sépare au moment de sa parution et jusqu'en 1981. Le talent du bassiste-compositeur-chanteur John Wetton (ex-Family) éclaire cet album, également marqué (comme le précédent) par la collaboration de Robert Fripp avec le compositeur allemand Palmer-James.


 
Pampered Menial
- PAVLOV'S DOG - 1974

| progressive rock | art rock |

Lorsqu'on aura dit que les stupéfiantes vocalises de David Surkamp ont à la fois le timbre de Tina Turner et le trémolo de Roger Chapman on sera loin d'avoir fait le tour des originalités de Pavlov's Dog... Un groupe à la carrière éphémère, formé par les producteurs de Blue Oyster Cult et des Dictators, qui organise avec bonheur d'improbables flirts entre guitares heavy, violons et arrangements de cordes.


 
Voyage of the Acolyte
- Steve HACKETT - 1975

| progressive rock | art rock |

Au moment où Peter Gabriel quitte le groupe, Steve Hackett, lui, est toujours le guitariste de Genesis (il partira à son tour en 77), mais il enregistre un premier album solo considéré comme l'un des plus brillants du rock progressif de l'époque. Phil Collins et Mike Rutherford participent à l'enregistrement... Un splendide album, essentiellement instrumental, souvent acoustique, qui ressemble au final plus à un Yes qu'à un Genesis.

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]