Sélection par genre :

ART ROCK



 
Solid State Survivor
- YELLOW MAGIC ORCHESTRA - 1979

| électronique | progressive rock | art rock | synthé pop |

Précurseur, le Yellow Magic Orchestra compose dès la fin des années 70 la B.O. numérique des futurs pocket games et jeux vidéo ! normal, le trio est japonnais... Blagues à part, Y.M.O., rappelant parfois Brian Eno, s'incrit dans la ligne du Kraut Rock et de Kraftwerk. Un travail techno-pop qui sera suivi par la longue carrière solo de Ryuichi Sakamoto.


 
Berlin - A Concert for the People
- BARCLAY JAMES HARVEST - 1982

| british folk rock | progressive rock | art rock |

Dans le parc du fameux Reichstag, point de cristalisation de l'histoire politique allemande, à deux pas du mur, Barclay James donne l'un de ses plus grands concerts devant environ 200 000 personnes. Point d'orgue d'une carrière. Mais on est déjà à l'époque dans la nostalgie, le folk rock progressif des hippies pacifistes d'Oldham n'est plus dans l'air du temps. L'album se termine avec les grandioses "Child of the Universe" et "Hymn". Petit regret pour ce disque : une ambiance live trop discrète... il y avait pourtant le monde pour !


 
(Who's Afraid Of?) The Art of Noise!
- The ART OF NOISE - 1984

| expérimental | électronique | new wave | progressive rock | art rock |

"L'Art du Bruit" est une curiosité avant-gardiste du milieu des années 80 initiée par Anne Dudley, Paul Morley et l'ingénieur du son Gary Langan. La tentative de restituer la cacophonie bruyante du monde moderne à grand renfort de boîte à rythmes et synthétiseurs accouche de quelques tubes étonnants : "Close (To the Edit)", "Beat Box (Diversion One)" et "Moments in Love" !


 
The Pros and Cons of Hitch Hiking
- Roger WATERS - 1984

| progressive rock | art rock |

Roger Waters quitte Pink Floyd après la sortie de "The Final Cut" en 1983. Il perd alors un procès qui autorise les trois autres membres à conserver le nom du groupe. Son premier album solo est une oeuvre conceptuelle, exploration de l'inconscient humain. Les fans du groupe mythique retrouvent ici une voix et un style qu'ils connaissent, mais Waters n'apporte pas grand chose de plus et ne fera pas de nouveaux adeptes avec cela... la suite confirmera que sa grande période créatrice était bien celle où il était le principal auteur-compositeur de l'immense Pink Floyd.


 
Hounds of Love
- Kate BUSH - 1985

| college rock | pop alternative | progressive rock | art rock |

Entièrement produit par Kate Bush elle-même dans son prore studio, cet album est considéré comme le plus abouti de sa carrière. Grâce à cet album sensuel avec les morceaux "Hounds of Love" et "Running Up That Hill" et mystique avec les morceaux "Hello Earth" et "Morning Fog", elle fait son entrée dans les charts américains.


 
Empire
- QUEENSRYCHE - 1990

| hard rock | heavy metal | progressive rock | progressive metal | art rock |

Queensrÿche avait déjà créé l'événement avec "Operation: Mindcrime", l'un des albums marquants du hard des années 80. Avec "Empire", et toujours dans la veine conceptuelle, le groupe de Seattle atteint le sommet de son art. Croisement entre Iron Maiden et Pink Floyd : la manipulation génétique n'a rien de scandaleux et se révelle même des plus intéressantes !


 
The Division Bell
- PINK FLOYD - 1994

| progressive rock | psychédélique | art rock |

Le deuxième album après le départ de Roger Waters apparaît comme une réelle volonté du groupe de jouer à nouveau ensemble contrairement à "A Momentary Lapse of Reason". Le son rappelle les premiers albums des Floyds avec Gilmour et leurs envolées lyriques sur des tempos lancinants... et ouvre également sur ce que fera le guitariste en solo par la suite... !

Albums précédents

1 2 3 4 5 6 7 8 9
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]