Sélection par genre :

DREAM POP



 
Head Over Heels
- The COCTEAU TWINS - 1983

| dream pop | post punk | alternative pop/rock |

Avec ses orchestrations totalement inondées dans la réverbération et la voix céleste d'Elisabeth Frazer qui semble repiquée au fond d'une cathédrale, Les Cocteau Twins, trio écossais, vont égrenner tout au long des années 80 et plus des albums (et des minis) affichant une élégante beauté détachée et la mélancolie musicale rafinée dont "Head Over Heels" est bien représentative.


 
Spleen and Ideal
- DEAD CAN DANCE - 1985

| dream pop |

Bien qu'il vienne d'Australie, le duo constitué du guitariste Brendan Perry (issu du punk) et de la chanteuse Lisa Gerrard puise ses sources dans l'Europe médiévale et sa tradition folklorique. Un étonnant cocktail atmosphérique, entre new age et ambient pop ethnique, comparable à ce que font les Cocteau Twins à la même époque en Ecosse.


 
In a Priest Driven Ambulance
- The FLAMING LIPS - 1990

| expérimental | underground | neo-psychedelic | dream pop | noise pop | alternative pop/rock |

Après leurs débuts souvent très expérimentaux, les Flaming Lips trouvent une certaine stabilité et publient une première oeuvre essentielle et brillante, proche de l'album concept, où le chanteur-leader Wayne Coyne règle un contentieux obsessionnel avec la religion. Le groupe bénéficie alors de l'excellente guitare de Jonathan Donahue, qui fondera peu de temps après Mercury Rev.


 
Reading, Writing and Arithmetic
- The SUNDAYS - 1990

| dream pop | alternative pop/rock |

Promis par la critique à un bel avenir qui n'arrivera jamais, les Sundays laisse tout de même dans l'histoire la trace de ce premier album très réussi qui grimpe à sa sortie à la 4ème place des ventes en Angleterre. Son successeur, "Blind", aura aussi un certain retentissement. Le groupe entrera ensuite dans une longue période de confidentialité : Harriet Wheeler, remarquable chanteuse, et David Gavurin, le guitariste, se marient, font un enfant... et visiblement se satisfont parfaitement d'une existence discrète loin de toute vie publique !


 
Peggy Suicide
- Julian COPE - 1991

| lo-fi | dream pop | psychédélique | post punk | space rock | alternative pop/rock |

Après les Syd Barrett, Bowie ou Kevin Ayers, Julian Cope s'affirme comme l'un des grands originaux du Royaume Uni. Il se lance en solo après avoir dissous Teardrop Explodes. Son excentiricité le rend parfois inaccessible, mais il remet aussi parfois les pieds sur terre pour y déposer des perles d'un rare beauté, comme ce superbe double album qui frise le chef-d'oeuvre absolu.


 
Yerself Is Steam
- MERCURY REV - 1991

| indie rock | neo-psychedelic | dream pop | noise pop | alternative pop/rock |

Ca commence avec une voix qui pourrait être celle de Bowie, puis ça ressemble aux premières expérimentations de Pink Floyd, puis ça ne ressemble à plus rien du tout... sinon Mercury Rev, groupe aux multiples facettes, écartelé entre noise et pop. On a le sentiment qu'ils viennent de découvrir un filon, une énorme chose sonore qu'ils commencent à la modeler... travail en cours, mais ça sort ainsi : brut, déconcertant !


 
Loveless
- MY BLOODY VALENTINE - 1991

| dream pop | noise pop | alternative pop/rock |

Avec "Loveless", My Bloody Valentine affirme son originalité et signe l'une des curiosités de l'année. Sa pop noisy, ses vocaux éthérés noyés dans la texture orchestrale, constituent une nouveauté dans le paysage musical, même si l'on peut l'apparenter aux expérimentations de quelques illustres "ancêtres" comme Robert Fripp ou Brian Eno... On reste toutefois perplexe lorsqu'on sait que la réalisation de cet album aura coûté la bagatelle d'un demi million de dollars !


 
...Well?
- SWELL - 1991

| lo-fi | indie rock | neo-psychedelic | dream pop | ambient pop | alternative pop/rock |

Swell, ce sont des débuts modestes en Californie (San Francisco), où le groupe s'auto-produit et tourne. Puis il se voit proposer la ré-édition de ses premiers enregistrements avec de véritables moyens. "...Well?" est le premier d'une série d'albums remarquables au carrefour de multiples influences et qui vont faire du groupe l'un des acteurs majeurs de l'underground américain des années 90.


 
Shot Forth Self Living
- MEDICINE - 1992

| indie rock | dream pop | noise pop | alternative pop/rock |

Brad Laner est, avec Medicine, l'un des inventeurs de ce qu'on appellera très vite la dream pop. Mais il a déjà, avant cela, une intense activité dans la mouvance indépendante californienne, apparaissant sur plus de 300 albums. A l'intar de My Bloody Valentine, Medicine trouve son style dans un choc antinomique entre des guitares noisy et des mélodies pop.


 
Transmissions from the Satellite Heart
- The FLAMING LIPS - 1993

| neo-psychedelic | dream pop | noise pop | alternative pop/rock |

Le premier album des Flaming Lips chez une Major propose un remarquable ensemble de chansons pop décallées, appuyées souvent par de grosses guitares. La formation compte désormais dans ses rangs le batteur Steven Drozd et le guitariste Ronald Jones qui contribuent largement à donner le ton caractéristique de cet album. Pour la première fois un titre ("She Don't Use Jelly") part à l'assaut des charts.

Albums suivants

1 2
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]