Sélection par genre :

HEAVY METAL

Une brève définition...

 
Vincebus Eruptum
- BLUE CHEER - 1968

| hard rock | heavy metal | psychédélique |

Blue Cheer est un "power trio" qui n'a pas vraiment réussi à s'imposer au delà de la Californie. Pionnier historique du hard rock américain, avant les Cactus ou autre Grand Funk, et premier ancêtre connu du metal... Sa version ravageuse du "Summertime Blues" d'Eddie Cochran précède celle des Who et constitue son plus gros succès.


 
Steppenwolf
- STEPPENWOLF - 1968

| garage rock | hard rock | heavy metal | rock/pop rock | psychédélique |

Un peu à contre-courant du "flower power" ambiant, le "loup des steppes" (nom emprunté à un roman du poète beat Hermann Hesse) impose à la fin des années soixante son rock puissant et charnu. "Born To Be Wild", leur plus gros succès, devient à l'époque un hymne. Steppenwolf y emploie pour la première fois de l'histoire une expression qui fera son bout de chemin : "heavy metal" !


 
Led Zeppelin
- LED ZEPPELIN - 1969

| blues rock | british blues | british metal | hard rock | heavy metal |

Dès ce premier album, Led Zeppelin fait une entrée fracassante dans l'univers du rock. Il faut dire que Jimmy Page n'est pas à proprement parlé un nouveau venu, à 23 ans il est déjà un « vieux loup de studio » et bénéficie de son expérience au sein des Yardbirds où il avait jouté avec son ami Jeff Beck... Un (le ?) disque fondateur du hard rock de toutes les années qui vont suivre.


 
Led Zeppelin II
- LED ZEPPELIN - 1969

| blues rock | british blues | british metal | hard rock | heavy metal |

Le second Led Zeppelin confirme toutes les promesses du premier. Pourtant le groupe ne jouit pas encore de la formidable popularité qui sera la sienne très bientôt. Le fameux riff de "Whole lotta love" ouvre magistralement cet excellent album.


 
Black Sabbath
- BLACK SABBATH - 1970

| british metal | hard rock | heavy metal |

Black Sabbath est un phénomène. Plutôt considéré au départ comme un parent pauvre du hard rock (face aux très "respectables" Led Zeppelin ou Deep Purple), le groupe va pourtant poser, plus que tout autre, les bases du heavy metal. L'évocation des sciences occultes et de la magie noire fera plus tard partie des grands classiques du genre. Ce premier album est enregistré en deux jours seulement, pour une poignée de livres sterling.


 
Deep Purple in Rock
- DEEP PURPLE - 1970

| british metal | hard rock | heavy metal | arena rock |

Sous l’influence de son organiste John Lord, Deep Purple avait commencé par des essais plutôt décevants de fusion entre rock et musique classique. Le groupe trouve ici sa véritable identité et inscrit définitivement, au côté de Led Zeppelin, l'une des grandes pages du hard rock de l'époque, avec notamment les titres mythiques "Speed king" et "Child in time" (auxquels il faut ajouter le single "Black Night" sorti à la même époque, présent sur les éditions bonus).


 
Led Zeppelin III
- LED ZEPPELIN - 1970

| blues rock | british blues | british metal | folk rock | hard rock | heavy metal |

Le très métalique "Immigrant song" qui ouvre cet album n'est pas vraiment représentatif de la suite par ailleurs très acoustique. Jimmy Page et Robert Plant affichent leur goût prononcé pour la tradition celtique. Mais c'est aussi là le disque de "Since I've been loving you", l'un des plus fabuleux blues jamais enregistrés et sans aucun doute l'un des meilleurs titres du groupe.


 
Killer
- ALICE COOPER - 1971

| hard rock | heavy metal |

Au-delà de la provocation, du maquillage outracier et des shows grand-guignolesques, Alice Cooper c'était « aussi » de la musique... et de la bonne musique ! "Killer", quatrième album du groupe, en est une très belle illustration. Probablement le meilleur Alice Cooper... un classique.


 
Paranoid
- BLACK SABBATH - 1971

| british metal | hard rock | heavy metal |

Le second album de Black Sabbath est une bombe qui va atteindre rapidement le sommet des ventes en Angleterre, porté par l'incontournable tube qu'est la chanson-titre. "Paranoïd" définit incontestablement ici le style et le son du metal de toutes les années à venir.


 
Master of Reality
- BLACK SABBATH - 1971

| british metal | hard rock | heavy metal |

"Master of Reality" reconduit globalement la formule de "Paranoid". L'inévitable comparaison avec les deux mastodondes anglais de l'époque, Led Zeppelin et Deep Purple, appelle ces commentaires : Tony Iommy, très bon, n'a pas le niveau de virtuosité de Jimmy Page et Richie Blackmore, mais il servira de modèle, plus que ces derniers, pour la lourdeur de ses riffs. D'autre part, le groupe est moins "brillant" et directement accrocheur, mais ce côté "sombre" est justement l'archétype le plus exemplaire du heavy metal à venir.

Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]