Sélection par genre :

NEO-PSYCHEDELIC



 
Purple rain
- PRINCE - 1984

| funk | neo-psychedelic | rock/pop rock | soul |

Bien que Prince ne soit pas un nouveau venu et qu’il ait déjà plusieurs productions à son actif, « Purple rain » est l’album qui révèle au monde une nouvelle rock star. "Purple rain" c’est aussi une tournée et un film autobiographique… que Prince tourne à sa gloire, à ses rêves et ses phantasmes !


 
Express
- LOVE AND ROCKETS - 1986

| college rock | gothique | neo-psychedelic | post punk | alternative pop/rock |

Après la séparation en 1983 du légendaire Bauhaus, pionnier du rock gothique, ses membres (à l'exception de Peter Murphy) échangent les ambiances oppressantes pour une pop aérienne néo-psychédélique. Avec "Express", le groupe s'assure une audience considérable aux Etats Unis et en Angleterre.


 
Parade
- PRINCE - 1986

| funk | neo-psychedelic | rock/pop rock |

Prince, artiste prolifique et insaisissable, surprend, change de look, produit à tour de bras. Entre rock et funk ultime, "Parade" est déjà le 8ème album et servira de bande originale à un second film "Under the cherry moon". Branché à l’époque, comme il l’est encore aujourd’hui, le disque affiche une totale cohérence musicale.


 
Oh My Gawd!!!...The Flaming Lips
- The FLAMING LIPS - 1987

| expérimental | underground | neo-psychedelic | alternative pop/rock |

D'abord culte dans leur Etat, l'Oklahoma (on est parfois prophète en son pays !), les Flamings Lips, à la fois étrange et délicieusement surprenants, vont devenir un fer de lance du rock underground américain. Ici cohabitent (harmonieusement) de belles chansons pop, quelques riffs de guitare façon Mountain/Led Zeppelin et des expérimentations sonores qu'on pourrait apparenter au "Revolution n°9" des Beatles !


 
Sign 'O' the Times
- PRINCE - 1987

| college rock | funk | neo-psychedelic | soul | urban | club/dance |

Sign O' The Time est le Sgt. Pepper de Prince, l'un des meilleurs albums de l'année 1987. Comme si l'Innervision de Stevie Wonder auvait passé la nuit avec le Double Blanc des Beatles. Pourquoi est-ce si bien ?!... La touche psychédélique de "The Cross" ? Le synthé à l'envers de "If I was Your Girlfriend" ? L'irrésistible funk de "U Got The Look" ou l'infernale et perverse montée en régime des percussions du morceau titre ?... avec cet album, Prince rend au Rock la relation passionnelle qui lui manquait le plus alors : le mystère !


 
Starfish
- The CHURCH - 1988

| college rock | neo-psychedelic | alternative pop/rock |

Avec son titre et tube le plus connu, "Under the Milky Way", "Starfish" est l'album de la consécration mondial pour le groupe de Sydney The Church, sa pop new wave, ses guitares et ses mélodies limpides inspirées par le meilleur des années 60 (les Byrds notamment).


 
World Without End
- The MIGHTY LEMON DROPS - 1988

| neo-psychedelic | alternative pop/rock |

Un groupe souvent comparé à Echo And the Bunnymen... Formé en 85 à Wolverhampton (Angleterre), séparé en 92, il distille une pop acide psychédélique et post-punk. Les Mighty Lemon Drops pointent directement sur la brit-pop de la fin du siècle, ouvrant la voix aux Blur et Oasis.


 
Let Love Rule
- Lenny KRAVITZ - 1989

| neo-psychedelic | rock/pop rock |

Dès la fin des années 80, Lenny Kravitz s'invente en grand recycleur de la musique des ancêtres (ici évidemment : Lennon et Hendrix). Mais il le fait avec talent, un sens aïgue des arrangements (et de la composition en fait), en y glissant une touche de soul. Le tout fait mouche dès la première écoute !


 
Oranges & Lemons
- XTC - 1989

| neo-psychedelic | pop alternative | rock/pop rock |

A la fin de la décénie, 10 ans après Drums and Wires, XTC enregistre son "Sgt. Peppers" (ou son "Pet Sounds" si l'on se réfère aux Beach Boys), un double album concept néo-psychédélique (voir la pochette résolument rétro !) auquel le groupe accorde un soin tout particulier. Le disque sera un gros succès aux Etats Unis particulièrement.


 
In a Priest Driven Ambulance
- The FLAMING LIPS - 1990

| expérimental | underground | neo-psychedelic | dream pop | noise pop | alternative pop/rock |

Après leurs débuts souvent très expérimentaux, les Flaming Lips trouvent une certaine stabilité et publient une première oeuvre essentielle et brillante, proche de l'album concept, où le chanteur-leader Wayne Coyne règle un contentieux obsessionnel avec la religion. Le groupe bénéficie alors de l'excellente guitare de Jonathan Donahue, qui fondera peu de temps après Mercury Rev.

Albums suivants

1 2 3
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]