Sélection par genre :

NOISE ROCK



 
Public Image
- PUBLIC IMAGE LIMITED - 1978

| expérimental | post punk | noise rock |

Johnny Rotten tourne la page des Sex Pistols après la tournée américaine du groupe. Il reprend son vrai nom, Johnny Lydon, et forme PIL avec l'ex-Clash Keith Levene. Le punk rock avait été une offensive en règle généralisée contre l'institution rock. En accord avec lui-même, il s'est auto-détruit... Mais puisqu'il y aura, malgré tout, un after-punk et encore de la musique (!), Lydon est parmi les premiers à tracer de nouvelles orientations.


 
Queen of Siam
- Lydia LUNCH - 1979

| expérimental | underground | no wave | noise rock | alternative pop/rock |

Avec sa voix mutine et ses litanies monocordes, Lydia Lunch est la grande prophétesse de la no wave, un courant expérimental essentiellement post punk. Ses albums seront marqués par le jazz... Un personnage à l'engagement radical, issu de l'underground new yorkais, qui va partager ses activités entre musique, écriture, vidéo, photo... La no wave sera très éphémère, mais marque de nombreux artistes, notamment Sonic Youth et Nick Cave.


 
Everything
- TEENAGE JESUS & the JERKS - 1979

| post punk | no wave | noise rock |

Le premier groupe de Lydia Lunch laisse à l'histoire cet unique brûlot hardcore et radical (qui sera surtout redécouvert avec sa ré-édition au milieu des années 90). Ultra-violent, essentiellement crié, l'album est composé, comme les concerts d'alors, de morceaux très courts. Cette expérimentation post punk attire l'attention de Brian Eno qui s'invite en collaborateur sur quelques enregistrements du groupe.


 
Second Edition
- PUBLIC IMAGE LIMITED - 1980

| expérimental | post punk | noise rock |

"Seconde Edition" (autre pressage de l'album anglais Metal Box) ne ressemble vraiment à rien de que l'on connaisse (ou quelque chose entre Captain Beefheart et Can), oeuvre à la grandeur glaciale où PIL continue encore et toujours à dénoncer les travers du rock system... et du system tout court !


 
Tragic Figures
- SAVAGE REPUBLIC - 1982

| expérimental | underground | indie rock | noise rock |

Savage Republic émerge au début des années 80 de la tumultueuse scène post punk californienne, berceau du hardcore. Mais le groupe est aussi influencé par l'Europe, réalisant une fusion entre Joy Division et l'industrial d'Einstürzende Neubauten. Les percussions tribales portent des mélodies incantatoires et dissonnantes. Le package est arabisant, la thématique est africaine et politiquement révolutionnaire.


 
Atomizer
- BIG BLACK - 1986

| underground | indie rock | noise rock |

Parfois oublié des anthologies, Big Black est pourtant un groupe charnière. Punk dans la démarche, indie intégral, sans aucun tabou au niveau des textes, Steve Albini est l'un des premiers tenants de la combinaison guitares metal/boîte à rythmes qu'on retrouve dans l'industrial. Le groupe se sépare rapidement après deux albums, mais on retrouvera Albini à la console et la production de quelques chef-d'oeuvres ("Surfer Rosa" des Pixies ou "In Utero" de Nirvana).


 
Goat
- The JESUS LIZARD - 1991

| underground | indie rock | noise rock |

Formé en 1987, séparé en 1999, The Jesus Lizard marque certainement l'indie rock américain de la décénie, et "Goat" est peut-être leur album de référence. Le groupe avait fait ses débuts avec une drum machine et en garde quelque chose d'incroyablement sec et carré. Bien que classé "noise" (pour le chant peut-être), on est surtout frappé par la précision millimétrée d'une guitare hard rock et parfois atonale... Originalité : le groupe partagera l'année suivante un single avec Nirvana, une face chacun !


 
Allegorical Misunderstanding
- FUSHITSUSHA - 1993

| expérimental | noise rock |

Le rock japonnais est un univers à lui tout seul ! Et sa capitale, Tokyo, est secouée depuis le milieu des années 70 par une scène underground des plus actives. Le guitariste-chanteur Keiji Haino en est, dès cette époque, l'un des grands agitateurs, en solo, puis avec son groupe. Furieusement avant-gardiste, influencé par le free jazz et laissant toujours une grande part à l'improvisation, Fushitsusha est ici produit par John Zorn... pas vraiment surprenant !


 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]