Sélection par genre :

ROCK/POP ROCK

Une brève définition...

 
Tapestry
- CAROLE KING - 1971

| rock/pop rock | soft rock | songwriter |

L'une des grandes figures féminines de la pop américaine... Lorsque sort ce chef-d'oeuvre qui va faire d'elle une super star, Carole King a déjà composé des dizaines de tubes pour d'autres tout au long des années 60. Elle se décide au début des années 70 à sortir de l'ombre et enregistrer elle-même ses propres titres... avec une réussite extrême !


 
Music
- CAROLE KING - 1971

| rock/pop rock | soft rock |

Sorti la même année que l'immense "Tapestry", Music aurait pu passer dans l'ombre de ce dernier... il n'en a rien été, les trois albums qui ont suivi "Tapestry" ont été d'immenses succès. Ils confirment simplement ce qui n'était déjà plus à prouver : le formidable talent d'auteur-compositeur et de chanteuse de Carole King. La production de "Music" est, par ailleurs, tout à fait remarquable.


 
New York City (You're a Woman)
- Al KOOPER - 1971

| rock/pop rock | songwriter |

La carrière d'Al Kooper est très anarchique et se caractérise très bien une absence totale de "plan de carrière" justement : le surdoué new yorkais navigue à l'intuition et aux coups de coeur. Mais il émaille inévitablement son parcours de petits chef-d'oeuvres... Il semble qu'un projet initial ("New York City: 6 A.M. to Midnight") ait avorté et c'est finalement le présent album qui sort en 1971, enregistré avec deux groupes totalement distincts, à Los Angeles et à Londres.


 
Ram
- Paul McCARTNEY - 1971

| rock/pop rock | soft rock |

Après un premier album où il joue lui-même de tous les instruments et où il épuisait visiblement des morceaux composés au moment de la séparation des Beatles, McCartney signe l’année suivante ce très bon disque. Il y reste très Beatles et très british ("Uncle Albert") mais Ram marque vraiment le début d’une carrière solo brillante.


 
Every Good Boy Deserves Favour
- The MOODY BLUES - 1971

| rock/pop rock | progressive rock | psychédélique | art rock |

Grand classique du début des années 70, cet album est très souvent considéré comme la meilleure réalisation des Moody Blues. Les inventeurs du rock symphonique trouvent ici un remarque équilibre entre force d'interprétation (l'excellente guitare de Justin Hayward), majestuosité et raffinement mélodique.


 
Tupelo Honey
- Van MORRISON - 1971

| folk rock | rock/pop rock | soft rock |

Un très bel album, représentatif de la remarquable production de Van Morrison à l'époque... Un style souvent très country, des hits et des morceaux qui vont devenir des standards de l'artiste ("Wild Night", "You My Woman" et la chanson titre), et la voix absolument parfaite de l'un des plus grands chanteurs de l'histoire du rock !


 
Brain Capers
- MOTT THE HOOPLE - 1971

| hard rock | rock/pop rock | proto-punk |

"Songwriter" folk dans les années 60, Ian Hunter fonde en 69 Mott The Hoople. Le groupe va occuper, avec des fortunes diverses au début, une place particulière entre hard et punk, entre Stones et Dylan. Ce bon "Brain Capers" fait partie des grands oubliés du hard rock anglais.


 
Electronically Tested
- MUNGO JERRY - 1971

| rock/pop rock |

Peu de gens le savent à l'époque, mais lorsqu'il fonde Mungo Jerry, avec Paul King et Colin Earle notamment, Ray Dorsey est déjà un vétéran du rock anglais. Il se produit en effet au début des années 60 dans les même clubs que les Stones, et Phil Collins est batteur dans l'un de ses groupes. En juin 70, le méga hit "In the Summertime" (single vendu à plus de trente millions d'exemplaires) écrase définitivement une carrière et de bons albums (tels que celui-ci) qui auraient sans doute mérité plus d'attention... trop de réussite tue la réussite ?!


 
Nilsson Schmilsson
- Harry NILSSON - 1971

| pop | rock/pop rock | soft rock | songwriter |

Après son album de reprises de Randy Newman (qu'il contribue à faire connaître) et une B.O. pour un film d'animation ("The Point!"), Harry Nilsson, devenu institution pop aux USA - entre Beatles et Elton John - atteint une pleine maturité et signe avec "Schmilsson" l'un de ses plus grands classiques... Une aisance vocale absolue (dans un registre toujours proche de celui de McCartney) et des arrangements qui, dans le genre, tutoient la perfection.


 
Hold Your Fire
- PATTO - 1971

| jazz-rock | rock/pop rock |

C'est Mike Patto qui donne son nom au groupe. S'il est un fantastique chanteur (une voix cassée, entre Rod Stewart et Joe Cocker), l'atout maître de la formation est sans conteste son guitariste Ollie Halsall. Patto ne sortira que trois albums, produits par Muff Winwood (le frère se Steve) avant de jeter l'éponge faute de pouvoir s'imposer, mais reste comme une composante intéressante de la scène anglaise au début des années 70.

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]