Sélection par genre :

ROCK/POP ROCK

Une brève définition...

 
Neverneverland
- The PINK FAIRIES - 1971

| hard rock | rock/pop rock | progressive rock |

Au début des années 70, entre hard rock, pre-punk et musique progressive, les Pink Fairies occupent une place intéressante. Issu des milieux hippie londonnien, politiquement "incorrect", le groupe est une émanation des Deviants. Il comprend par ailleurs le chanteur Paul Rudolph (futur Hawkwind) et accueille brièvement Marc Bolan et Steve Peregrine (T.Rex). Un bon disque, dont le son reste toutefois très marqué par son temps.


 
Meddle
- PINK FLOYD - 1971

| rock/pop rock | progressive rock | psychédélique |

L'album parfait !... Avec les morceaux d'anthologie que sont notamment "One of these days" ou "Echoes", Pink Floyd trouve ici le style et le son qui vont caractériser le groupe pendant des années : la guitare si particulière de David Gilmour, la voix de Roger Waters...


 
Sticky Fingers
- The ROLLING STONES - 1971

| blues rock | hard rock | rock/pop rock |

Troisième album du carré magique des Stones, "Sticky Fingers" se révèle plus électrique que le précédent "Let it Bleed", à l'instar du fameux "Brown sugar" qui ouvre le bal. .. probablement l'album le plus représentatif de cette grande époque.


 
Runt: The Ballad of Todd Rundgren
- Todd RUNDGREN - 1971

| pop | power pop | rock/pop rock | soft rock |

Todd Rundgren est un immense musicien, touche-à-tout et bidouilleur de studio ! Il se distingue comme producteur. Il enregistre aussi ses propres titres sans jamais trouver une vraie réussite commerciale. Une raison à cela serait peut-être qu'il a du mal à se forger un style personnel. Ce très bon disque sera par exemple présenté par le magazine Rolling Stone comme "le meilleur de McCartney" !


 
There's A Riot Going On
- SLY AND THE FAMILY STONE - 1971

| funk | rock/pop rock | psychédélique | soul |

Avec "There's A Riot Going On", oeuvre aboutie, Sly and the Family Stone fait preuve d'une maturité certaine. La fusion du funk et du rock et le cocktail multi-racial s'affirment ici en modèle du genre, marquent l'époque et feront école.


 
Every Picture Tells a Story
- Rod STEWART - 1971

| folk rock | hard rock | rock/pop rock |

Rod Stewart en solo fait de remarquables choix artistiques, explorant à cette époque un univers musical situé en Bob Dylan et Elton John. "Every Picture Tells a Story", avec un tonalité résolument british folk, est une pièce maîtresse de sa discographie. "Maggie May" est alors simultanément n°1 en Angleterre et aux Etats Unis.


 
Watt
- TEN YEARS AFTER - 1971

| blues rock | british blues | rock/pop rock |

Un son très brut de décoffrage, pas du tout lêché, caractérise cet album tout juste sauvé par quelques titres : "My baby left me" ou "Think about the time". Pris par les tournées, le groupe semble à court d'inspiration et la reprise de "Sweet Little Sixteen", enregistrée au festival de Wight, vient complèter un matériel assez limité.


 
A Space In Time
- TEN YEARS AFTER - 1971

| blues rock | british blues | folk rock | rock/pop rock | rock'n'roll |

"A Space In Time" pourrait être l'album de la maturité pour Ten Years After. Alvin Lee y troque facilement son habituelle Gibson contre une guitare acoustique pour des ballades étonnament folk ou country ("I'd love to change the world", "Over the hill"...). Le groupe montre simplement qu'il a une palette plus riche qu'on ne l'imaginait.


 
Sea Wolf
- TITANIC - 1971

| rock/pop rock | progressive rock |

Formé à Oslo en 1969, Titanic connaît un succès important au début des années 70. "Sultana", qui grimpe à la 5ème place des classements anglais, est leur grand hit. Si le groupe propose de remarquables chansons immédiatement accrocheuses, il peine à imposer un style distinctif, passe allègrement du prog. rock au country-folk, du hard rock à la pop et aux percussions afro-cubaines. De ce fait, il garde dans l'histoire une place de second plan et reste pour beaucoup comme le groupe d'un seul gros tube.


 
Who´s Next
- The WHO - 1971

| hard rock | rock/pop rock |

Succédant de peu à "Tommy", "Who's next" s'en démarque pourtant considérablement par un son beaucoup plus riche et plus électrique. Mais les Who sont ici au sommet de leur art malgré une attaque nerveuse qui met temporairement Pete Townshend quasiment sur le carreau... Un album absolument parfait, chaleureux et magnifiquement produit.

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]