Sélection par genre :

ROCK/POP ROCK

Une brève définition...

 
Who Came First
- Pete TOWNSHEND - 1972

| rock/pop rock | songwriter |

Le premier album solo du guitariste et leader des Who est dédié à son mentor d'alors, le guru Meher Baba. Pete Townshend reprend ici à son compte quelques excellents titres composés pour le nouvel opéra rock, inachevé, qui avait finalement donné le fameux "Who's Next" (Townshend produira plus tard une démo de ce qui devait être l'album original : "The Lifehouse" - 1991).


 
Barnstorm
- Joe WALSH - 1972

| folk rock | rock/pop rock |

Avec James Gang, Joe Walsh avait fait l'admiration, entre autres, de Jimmy Page, Pete Townshend et Eric Clapton. On le savait guitariste virtuose, sa carrière solo va le révéler brillant songwriter. Il opte dès ce premier album pour une texture pop-folk, un soft rock soigneusement élaboré, qui vont le conduire quelques années plus tard à rejoindre Eagles. Les break hard rock fulgurants de "Rides Again" cèdent le pas à l'alchinie feutrée des studios... autre univers, pour un autre public.


 
Talking Book
- Stevie WONDER - 1972

| funk | rock/pop rock | soul |

Un album essentiel, celui de la maturité pour Stevie Wonder. Au début de cette nouvelle décénie découvrant le synthétiseur, il est sans doute le premier à véritablement faire oublier l'électronique... guitares, claviers en tous genres, le mariage est parfait. Et le tout swingue à la perfection, à l'instar du morceau de légende qu'est "Superstition".


 
Bad Company
- BAD COMPANY - 1973

| blues rock | hard rock | rock/pop rock | soft rock |

Lorsque Mick Ralphs quitte Mott The Hoople, il fonde Bad Company avec Paul Rodgers et Simon Kirke (ex-Free) et Boz Burrell (Bassiste de King Crimson). Le premier album éponyme de ce "super groupe" est particulièrement à retenir. Un rock carré, une guitare brillante, la voix particulière et parfaite de Paul Rodgers, quelques balades... les ingrédients qui font, à cette époque, les belles heures d'un Led Zeppelin.


 
Holland
- The BEACH BOYS - 1973

| rock/pop rock |

Le dernier grand disque des Beach Boys, alors installés aux Pays Bas (cf. le titre !). Le groupe, qui a vendu plus de 80 millions d'albums, aura marqué toutes les années 60 et exercé une influence considérable sur l'histoire du rock et de très nombreux artistes.


 
The Beach Boys in concert
- The BEACH BOYS - 1973

| rock/pop rock | rock'n'roll | sunshine pop |

Brian Wilson a préféré rester à la maison !... Mais cet excellent live est peut-être le meilleur "greatest hits" que l'on puisse imaginer : on y retrouve, en plus de certaines chansons du récent "Holland", tout le meilleur de la grande période du groupe.


 
Aladin sane
- David BOWIE - 1973

| glam rock | hard rock | rock/pop rock | progressive rock | proto-punk |

Bowie tourne (et triomphe) pour la première fois aux USA. Son look paillette, son fard, sont mondialement connus et "The Jean Genie" est n°1 dès sa sortie... Cet album est évidemment un grand classique. A noter au passage, une version plutôt décoiffante du "Let's spend the night together" des Rolling Stones.


 
Pin Ups
- David BOWIE - 1973

| glam rock | hard rock | rock/pop rock | proto-punk |

Si Bowie est un auteur-compositeur prolifique, il s'est surtout inspiré du travail réalisé par d'autres. Mais en caméléon lucide, il ne vampirise pas : ceux qu'il copie sont ceux qu'il aime, qu'il respecte. Il décide ainsi en 1973 de réaliser cet album de reprises. Il passe en revue les Easybeats, Yardbirds, Kinks, Pink Floyd ou Who... (Springsteen et Brel en bonus !). Un album magnifique où la guitare de l'habituel Mike Ronson croise à l'occasion celle de Ron Wood.


 
Yeah!
- BROWNSVILLE STATION - 1973

| boogie rock | hard rock | rock/pop rock | rock'n'roll |

Brownsville Station est sans doute le premier groupe de rock à s'intéresser au reggae en enregistrant "Let Your Yeah Be Yeah" de Jimmy Cliff. Leurs autres reprises sont marquantes : "Question of Temperature", "Lightnin' Bar Blues", "Sweet Jane", "Love, Love, Love"... Mais c'est avec un titre maison, "Smokin' in the Boy's Room", que le groupe décroche son premier hit (qui sera d'ailleurs à son tour repris en 1985 par Mötley Crüe).


 
Paris 1919
- John CALE - 1973

| rock/pop rock | progressive rock | soft rock |

Le parcours de l'autre figure de l'historique Velvet est moins médiatique que celui de Lou Reed. John Cale (compositeur de Chelsea Girl) est surtout attiré par la production et l'expérimentation (façon John Cage ou Terry Riley)... Mais quand il se rend accessible il est tout aussi intéressant, et cela donne des albums de toute beauté comme ce "Paris 1919".

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]