Sélection par genre :

ROCK/POP ROCK

Une brève définition...

 
Copperhead
- COPPERHEAD - 1973

| blues rock | country rock | rock/pop rock | southern rock |

Avec son invité de marque, le guitariste John Cipollina (Quicksilver Messenger Service), Copperhead a marqué son époque avec cet unique et très bon album. C’est la fin fleur du rock sudiste des Etat-Unis (entre (Lynyrd Skynyrd ou autre Allman Brothers Band)... Un disque systématiquement mentionné dans toutes les bonnes anthologies 70's.


 
The Captain And Me
- The DOOBIE BROTHERS - 1973

| boogie rock | country rock | rock/pop rock |

Partis d'une musique très country, les Doobie Brothers se diversifient (se cherchent ?), ossillant entre un rock relativement lourd et une musique funky (cf. "Long Train Runnin'", sans doute le titre le plus connu du groupe). Des ballades typiquement folk ponctuent aussi cet album qui, malgré son hésitation entre styles différents, garde une force étonnante.


 
Desperado
- EAGLES - 1973

| rock/pop rock | soft rock | country pop |

Avec plus de 70 millions d'albums vendus, Eagles va devenir l'un des plus gros succès de tous les temps... Le groupe, installé en Californie, fait des débuts country-folk qui le font comparer alors aux Poco et Flying Burrito Brothers. "Desperado", album concept sur les anciens hors-la-loi du Far West, confirme la réussite d'un premier album qui avait déjà été remarqué.


 
Frampton's Camel
- Peter FRAMPTON - 1973

| hard rock | rock/pop rock |

Peter Frampton entame une carrière solo après son départ d'Humble Pie. Sans jamais atteindre un statut de super star, ce guitariste multi-instrumentiste va exercer une influence considérable sur toute la décénie. Son deuxième album se distingue par une extaordinaire richesse de compositions... Frampton y excelle aussi évidemment à la guitare, aussi bien électrique qu'acoustique.


 
Moontan
- GOLDEN EARRING - 1973

| hard rock | rock/pop rock | arena rock |

Gloire nationale hollandaise dès le milieu des années 60, Golden Earring étend brusquement sa renommée en 1972 lorsque le groupe est engagé pour assurer la première partie des Who dans leur tournée européenne. "Moontan", l'abum qui suit, est aussitôt un gros succès, et le single "Radar Love" atteint les premières places dans tous les charts. Golden Earring tournera ensuite aux USA avec les Doobie Brothers et avec Santana, et restera très en vue en Europe durant toute la décénie.


 
The Tin Man Was a Dreamer
- Nicky HOPKINS - 1973

| rock/pop rock | rock'n'roll |

Impossible de faire une anthologie du rock sans parler de lui !... cet album est bon sans doute, mais Nicky Hopkins est surtout le plus légendaire des pianistes de studio des années 60 à 80, crédité sur les disques des plus grands : Stones, Beatles, Kinks, Who, Jeff Beck Group, Steve Miller Band, Jefferson Airplane... George Harrison et Mick Taylor apportent ici leur concours à l'un des rares albums qu'il enregistre sous son nom.


 
Goodbye Yellow Brick Road
- Elton JOHN - 1973

| glam rock | rock/pop rock | soft rock |

On a dit de cet album qu'il était une sorte de récapitulatif de tous les styles et de tous les sons qui ont fait le succès d'Elton John. C'est un double... Elton John semble écrire comme il respire ! Il contient le tube "Candle in the Wind", chanson qui sera plus tard, dans une nouvelle version, dédiée à Lady Di.


 
Band on the Run
- Paul McCARTNEY - 1973

| rock/pop rock |

McCartney, peut-être sensible aux critiques qui avaient accompagnées la sortie de ses deux précédents albums, affiche ici de plus hautes ambitions et "Band on the Run" est effectivement son meilleur disque depuis "Ram". S'il ne suffit pas - et de loin - à faire oublier que le Monsieur est un ex-Beatles, une bonne poignée de titres sont quand même tout à fait excellents.


 
It's Too Late to Stop Now
- Van MORRISON - 1973

| folk rock | jazz-rock | rock/pop rock | rhythm'n'blues | soft rock |

Véritable point d'orgue d'une carrière qui est encore loin d'être achevée, ce double album live est un grand moment. Van Morrison n'est pas seulement un remarquable "songwriter", mais aussi un fameux artiste de scène. Il rend ici hommage aux grands maîtres de la soul (Ray Charles entre autres), et cite les "Them" : "Here Comes the Night" et... "Gloria" !


 
Mott
- MOTT THE HOOPLE - 1973

| glam rock | hard rock | rock/pop rock | proto-punk |

Considéré comme le meilleur album de Ian Hunter (qui ne sera jamais aussi bon en solo), "Mott" est le sommet artistique et discographique du groupe (le fameux "album à posséder s'il n'en-fallait qu'un" !). Hunter se brouille avec le guitariste Mick Ralphs à l'occasion de l'enregistrement. Le groupe, qui se séparera bientôt, demeure un élément bien représentatif du début des seventies.

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]