Sélection par genre :

ROCK/POP ROCK

Une brève définition...

 
Deface the Music
- UTOPIA - 1980

| power pop | rock/pop rock |

Le succès de "Something/Anything?" aurait pu être pour Todd Rundgren l'amorce d'une brillante carrière solo. Mais il décide en 74 de former Utopia pour explorer de nouveaux horizons. Parfois hermétique, le groupe amuse et surprend soudain avec ce "Deface" où il plagie le style Beatles et se livre au petit jeu de la composition "à la manière de"... Assez irrésistible ! "Hoi Poloi" pourrait être "Penny Lane" et "Life Goes On" "Eleanor Rugby"... à vous de trouver les autres !!!


 
Heartattack And Wine
- Tom WAITS - 1980

| rock/pop rock |

Tom Waits tient beaucoup la guitare sur cet album. La tonalité générale, plutôt blues, glisse parfois vers la comédie musicale ("On the Nickel", "Ruby's Arms"). Magnifiquement produite, c'est une somptueuse chronique soft rock du clochard génial.


 
Hotter Than July
- Stevie WONDER - 1980

| funk | rock/pop rock | soul | pop soul |

Après la période faste 1971/1976 et les six albums énormes qui le consacrent, Stevie Wonder marque une pose. Il enregistre en 79 une B.O. de film, laisse passer l'ouragan punk et le vent disco qui l'influence à peine... "Hotter Than July" le ramène au premier. Entier, égal à lui-même, le surdoué de la soul place "Master Blaster (Jammin')", un hommage à Bob Marley, au sommet des charts. Il dédie aussi cet album à Martin Luther King à l'occasion de l'anniversaire de sa mort (le vibrant "Happy Birthday").


 
Black Sea
- XTC - 1980

| new wave | pop alternative | rock/pop rock |

Album de la maturité et sans doute le plus consistant de tout le parcours du groupe, Black Sea paraît un an après l'excellent Drums and Wires. "Respectable Street" "Generals and Majors", "Towers of London" et "Sgt. Rock" sont des standards du groupe... Côté textes, le disque se distingue par un discours social appuyé.


 
Shades
- J.J. CALE - 1981

| blues | rock/pop rock |

A 100 lieues du star système, J. J. Cale trace discrètement une route jalonnée d'albums qui sont à chaque fois des sans fautes absolus. Il traîne ses galères, s'étonne en premier de ses succès... Un bon disque, parmi les autres, de l'évident inspirateur du son et du jeu de guitare de Mark Knopfler (Dire Straits).


 
Face Value
- Phil COLLINS - 1981

| rock/pop rock | soft rock |

Le premier album solo de Phil Collins, toujours batteur et chanteur de Genesis, est un très belle réussite... une facilité déconcertante (dont il abusera sans doute un peu par la suite) pour composer et chanter des mélodies simples et une redoutable efficacité sonore. Il est ici accompagné par la section de cuivre d'Earth Wind And Fire et par Eric Clapton sur "If Leaving Me Is Easy". L'album est l'une des plus grosses ventes mondiales de l'année.


 
4
- FOREIGNER - 1981

| hard rock | rock/pop rock |

Bien sûr, on a souvent reproché à Foreigner son manque de personnalité musicale, bien sûr on a souvent dénigré son rock FM commercial... mais ce n°4 est tout de même à retenir, parce que c'est un sommet du genre... et puis il y "Urgent" et son fameux solo de sax qui est, à lui seul, devenu une véritable pièce d'anthologie


 
I Love Rock'n'Roll
- Joan JETT - 1981

| hard rock | rock/pop rock |

Les Runaways étaient depuis 1973 une curiosité, mais elle ne réussissent pas à vraiment s'imposer. Il en va tout autrement de la carrière solo de Joan Jett qui suit leur séparation en 79. Fan de T. Rex, Suzy Quatro, Bowie et Led Zeppelin, elle va proposer ses mélodies simples portées par des guitares heavy... une formule hyper efficace qui fait mouche : "I Love Rock'n Roll" est un méga tube des années 80 !


 
Ghost In The Machine
- The POLICE - 1981

| new age | pop alternative | rock/pop rock | post punk |

Sur les structures musicales désormais habituelles du groupe, mais avec un certain enrichissement de la palette sonore, Police se livre sur cet album à une critique en règle d'un monde qui rabaisse l'homme à l'état de machine... un véhément plaidoyer humaniste !


 
Pretenders II
- The PRETENDERS - 1981

| hard rock | new wave | rock/pop rock |

Ce deuxième Pretenders se distingue du premier par un son beaucoup plus accrocheur. On y retouve les succès "Message Of Love" et "I Go To Sleep", une chanson écrite par Ray Davies et jamais enregistrée par les Kinks.

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]