Sélection par genre :

ROCK/POP ROCK

Une brève définition...

 
Symphony or Damn
- Terence Trent D'ARBY - 1993

| rock/pop rock | rhythm'n'blues | urban |

Après les extravagances d'un second album qui déçoit un peu, l'homme de la soul BCBG des années 80 au look emprunté à la fois à Prince et à Bob Marley enregistre son opus le plus ambitieux et peut-être le plus réussi. Il combine la richesse des compositions de son premier album avec les excès sonores du second. D'Arby va pourtant progressivement passer assez largement dans l'ombre du concurent Lenny Kravitz.


 
Wandering Spirit
- Mick JAGGER - 1993

| rock/pop rock |

Peu de temps après une interminable tournée mondiale des Rolling Stones, Mick Jagger en grande forme reprend le chemin des studios pour enregistrer ce qui est probablement son meilleur album solo. Quelques morceaux très énergiques, de la diversité (un peu de soul, un peu de country)... Ca rappelle beaucoup les Stones... il se pourrait bien même que ce soit le meilleur album des Rolling Stones des années 70 !!!


 
Emergency on Planet Earth
- JAMIROQUAI - 1993

| rock/pop rock | urban | club/dance | alternative dance | alternative pop/rock |

Entre soul-funk, acid jazz et house, Jason Kay et Jamiroquai proposent leur irrésistible cocktail, propulsé par les deux hits qui ouvrent ce premier album à la densité remarquable. Une coloration musicale très américaine pour des Londoniens. Ces clônes talentueux de Stevie Wonder sont d'autre part écologistes, ce qui est un plus... et une belle originalité pour une musique à destination, entre autres, des dance floors !


 
Ten Summoner's Tales
- STING - 1993

| pop alternative | rock/pop rock |

"Ten Summoner's Tales" est peut-être le sommet de la carrière de Sting, qui atteint ici maturité évidente. A la fois beau, intimiste et accessible (et donc évidemment assez commercial), ce disque a toute les qualités d'un album d'anthologie. Et des titres comme "Fields of Gold" ou "Shape of My Heart", dans leur simplicité apparente, ont tout des chansons éternelles.


 
Parklife
- BLUR - 1994

| britpop | dance pop | indie rock | pop alternative | rock/pop rock |

Ce troisième album, parfaitement réussi, est celui de la consécration. Blur, désormais superstar, affirme son style faussemement léger et une insolente créativité juvénile, sans toutefois renier ses sources très british. "Girls & boys" et "To the end" sont d'énomres tubes tubes mondiaux.


 
Definitely Maybe
- OASIS - 1994

| britpop | hard rock | pop alternative | rock/pop rock |

Le groupe des frères Gallagher est le leader (avec le Blur de l'époque) du courant "brit pop" qui va succèder à la vague grunge au milieu des années 90. Il cultive la nostalgie britanique, avec un amour indéfectible pour les groupes des années soixante (Beatles notamment). Ce premier album est une parfaite réussite !


 
Wildflowers
- Tom PETTY - 1994

| rock/pop rock |

Trois ans après "Into The Great Wide Open", nouveau chef-d'oeuvre de Tom Petty. D'une autre nature cette fois, avec une texture musicale extrêmement dépouillée. Ca démarre avec une ballade folk, ça se diversifie. Des mélodies magiques et des guitares brillantes... Ca sonne simple et beau comme le "Harvest" de Neil Young !


 
Last of the Independents
- The PRETENDERS - 1994

| rock/pop rock |

Après une parenthèse de plusieurs années et des changements de personnel, cet album signe le retour de Chrissie Hynde et des Pretenders. Un disque vraiment du meilleur niveau qui n'ajoute cependant rien de fondamental à la déjà belle carrière du groupe.


 
Seal (2)
- SEAL - 1994

| dance pop | rock/pop rock | urban | house |

Avec une maturation évidente (trois ans pour paufiner ce second album) Seal se fait très touchant. Sa voix légèrement rauque, des choeurs et des arrangements à la fois subtiles et riches, crééent un ensemble de toute beauté. On relève deux invités de marque : Jeff Beck glisse discrètement sa guitare et Joni Mitchell, dont Seal est un grand fan, chante en duo "If I Could".


 
20 Mothers
- Julian COPE - 1995

| britpop | lo-fi | dream pop | rock/pop rock | psychédélique | post punk | space rock | indie pop | alternative pop/rock |

Julian Cope, capable du meilleur comme du... plus étonnant (!), revient ici au meilleur et rassure le public qui s'était emballé pour "Peggy Suicide" cinq ans plus tôt. "20 Mothers" est un album fleuve, diversifié, une nouvelle attestation (s'il en fallait) du talent et de la créativité de Cope. L'influence de Syd Barrett est ici plus évidente que jamais peut-être.

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]