Sélection par genre :

POST PUNK



 
Q: Are We Not Men? A: We Are Devo!
- DEVO - 1978

| underground | new wave | punk rock | post punk |

En pleine période Punk, à l'heure où l'Europe se rase une moitié du crâne, déchire ses T-shirts et s'enfonce des épingles à nourrice dans les joues, des mécanos du nucleaire viennent nous secouer avec un Rock nouveau, intelligent, percutant, allié à un concept visuel remarquable et toujours très drôle... Voici Devo ! Onze morceaux à un train d'enfer dont une reprise de "Satisfaction", le tout produit par Brian Eno !


 
Adolescent Sex
- JAPAN - 1978

| new wave | post punk |

A la charnière de deux décénies, Japan occupe une place originale au carrefour de multiples influences (rock progressif, Glam, punk, new wave). Mais ce qui est une richesse l'empêche aussi d'entrer dans une catégorie précise, et c'est probablement l'une des raisons qui en fait l'un des grands oubliés de l'histoire. Le groupe cartonne malgré tout alors auprès du public japonnais... interpelé par le nom sans doute !


 
Real Life
- MAGAZINE - 1978

| new wave | post punk |

Le parolier-chanteur Howard Devoto quitte les Buzzcocks en 1977 pour fonder Magazine. Le groupe grave aussitôt cet essentiel du post-punk et jette les premières bases de la new wave. Il combine l'énergie tranchante du punk avec des éléments art rock, shows à forte dimension théâtrale et "réhabilitation" des claviers... "Shot by Both Sides" et "The Light Pours Out of Me", co-écrits avec Peter Shelley (Buzzcocks), sont des titres totalement marquants.


 
The Modern Dance
- PERE UBU - 1978

| expérimental | underground | punk rock | post punk | alternative pop/rock |

Héritier de la folie exhubérante d'un Captain Beefheart, David Thomas, à la tête de Pere Ubu, propose son rock expérimental inclassable. Parfois mélodique, souvent dissonnant et free jazz, ça rappelle aussi les délires d'un Frank Zappa... Ca demande parfois un petit effort, mais cette curiosité du rock underground américain vaut le détour !


 
Outlandos D'amour
- The POLICE - 1978

| new wave | pop alternative | rock/pop rock | post punk |

Issu du punk, adepte de reggae, le trio Stewart Copeland (batterie), Andy Summers (guitare), Sting (basse), va devenir l'un des groupes les plus influents des années 80. Son succès auprès de toutes les couches de public rappelle celui des Beatles. Sting, ironique, lancera un jour "Je crois que le rock’n’roll est mort, mais Police se paie foutrement du bon temps à danser sur sa tombe" !


 
Public Image
- PUBLIC IMAGE LIMITED - 1978

| expérimental | post punk | noise rock |

Johnny Rotten tourne la page des Sex Pistols après la tournée américaine du groupe. Il reprend son vrai nom, Johnny Lydon, et forme PIL avec l'ex-Clash Keith Levene. Le punk rock avait été une offensive en règle généralisée contre l'institution rock. En accord avec lui-même, il s'est auto-détruit... Mais puisqu'il y aura, malgré tout, un after-punk et encore de la musique (!), Lydon est parmi les premiers à tracer de nouvelles orientations.


 
Dirk Wears White Sox
- Adam ANT - ADAM AND THE ANTS - 1979

| new wave | post punk |

Adam Ant est un artiste charnière entre le glam rock (Quelque chose de Bowie et Marc Bolan dans la voix) et la new wave anglaise dont il est une figure séminale. Mais le vent punk est aussi passé par là. Les Ants vont donner une dimension théâtrale inhabituelle à leurs shows avec des accoutrements de pirates. Par le punch et une orientation pop on peut les rapprocher d'Elvis Costello ("Car Trouble"). Mais le groupe installe aussi quelques climats envoûtants ("Tabletalk").


 
The B-52's
- The B-52'S - 1979

| new wave | post punk |

Un son d'orgue résolument sec et rétro, une batterie répétitive et simpliste, un look très kitch (des coiffures montantes façon Crystals pour ces dames !) : les B-52's célèbrent une certaine culture pop pré-Beatles. Tout cela est très dansant et c'est un immense succès aux USA !


 
Door, Door
- The BOYS NEXT DOOR - 1979

| post punk |

Les Boys Next Door c'est le premier groupe dont Nick Cave est le chanteur. "Door, Door" est enregistré en deux temps. Il en résulte une dualité évidente entre les six premiers titres au punk pop relativement formaté et les quatre suivants à la prospective harmonique plus grande. "Shivers" (le seul slow punk ?!) est un succès de la scène punk australienne. Mais le groupe, qui flirte à l'époque en concert avec le chaos et le noise, décide de tout saborder, change d'orientation, émigre en Angleterre et prend pour nom The Birthday Party.


 
Armed Forces
- Elvis COSTELLO - 1979

| new wave | post punk | songwriter |

Après ses deux premiers albums, Costello part en tournée, enregistre un live... Il revient en studio avec ses accompagnateurs fétiches, The Attractions, pour cet album aux arrangements plus sophistiqués... des mélodies pop simples et redoutablement efficaces, montées sur châssis et son rétro ("Accidents Will Happen", "Oliver's Army"...).

Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]