Sélection par genre :

PROGRESSIVE ROCK



 
Open
- Julie DRISCOLL - Brian AUGER and the TRINITY - 1967

| jazz-rock | progressive rock | art rock |

Fan des Yardbirds, Julie Driscoll rencontre leur manager, Giorgio Gomelsky, qui l'encourage à se lancer dans une carrière de chanteuse. Elle fait des débuts en starlette pop, puis rejoint l'éphémère Steempacket. A la séparation du groupe, elle poursuit une collaboration avec Brian Auger, s'oriente vers le jazz et se fait plus expérimentale. Le tandem créé avec "Open" et son successeur, "Streetnoise", deux grands standards de la première époque du jazz rock.


 
Messe Pour Le Temps Présent
- Pierre HENRY - 1967

| progressive rock |

Pierre Henry n'appartient évidemment pas à la mouvance rock. Pourtant, au moment où sort le premier Pink Floyd, il marque fortement l'année avec cet album écrit pour un ballet de Béjart et l'énorme tube qu'est "Psyché Rock"... Sa musique "concrète", électronique et avant-gardiste, est pionnière et beaucoup le considèrent comme le véritable "père de la techno".


 
Days Of Future Passed
- The MOODY BLUES - 1967

| rock/pop rock | progressive rock |

L'une des premières expériences probantes de rapprochement entre le rock et la musique classique. Les Moody Blues, en panne d'orientation à la suite de plusieurs changements de personnel, s'étaient vus proposer par leur label d'enregistrer avec grand orchestre une démo pour un nouveau procédé de stéréophonie... Cela débouchera sur cet album aux accents grandioses, le style deviendra dès lors leur marque de fabrique... et "Nights in white satin" l'un des plus gros tubes de tous les temps !


 
The Thoughts of Emerlist Davjack
- The NICE - 1967

| progressive rock | psychédélique | art rock |

Malgré ses imperfections et son manque d'homogénéité, Le premier album de Nice marque certainement le point de départ du rock progressif (avec le fameux "Days Of Future Passed" des Moody Blues paru la même année). A sa sortie cette première offensive de Keith Emerson ne ressemble à rien de connu. "The Thoughts of Emerlist Davjack" est écartelé entre des mélodies pop, le classiscime d'Emerson et les véléités de Davy O'List, guitariste influencé par Jimi Hendrix, qui quittera le groupe l'année suivante...


 
Chelsea Girl
- NICO - 1967

| folk rock | progressive rock | proto-punk |

C'est Christa Paffgen alias Nico rebaptisée à cause d'un amant français et poète au tout début des 60's. Nico, mannequin de prestige telle qu'on la voit dans la Dolce Vita de Fellini, juste avant le single sur Immediate "I'm not sayin" et la B side "Last mile" écrite, produite et jouée par Jimmy Page et l'amant de passage Brian Jones. Encore très loin du caractère austère et désolé de "Marble Index" et "Desertshore", les albums de la dérive.


 
1967: The First Three Singles
- PINK FLOYD - 1967

| progressive rock | psychédélique | art rock |

Paru en 1997, ce mini CD rassemble, comme son nom l'indique les trois premiers 45 trs du groupe (faces A et B). Il comprend les indispensables "Arnold Layne" et "See Emily Play", mais "Candy And A Currant Bun" et "Apples and Oranges" sont également représentatifs de la magie créée à l'époque par Syd Barrett.


 
The Piper At The Gates Of Down
- PINK FLOYD - 1967

| rock/pop rock | progressive rock | psychédélique | space rock |

Un album tendance science-fiction, oeuvre du génie fou Syd Barrett ; "fou" au sens propre, malheureusement, puisque le premier leader du groupe devra bientôt quitter le vaisseau (spacial ?!) pour passer une bonne partie de son temps dans les hopitaux psychéatriques. Reste cet album exceptionnel (précédé par deux singles fabuleux : "See Emily Play" et "Arnold Layne") et le début d'un groupe à l'influence majeure.


 
Procol Harum
- PROCOL HARUM - 1967

| rock/pop rock | progressive rock | art rock |

Si le contenu de la production du groupe deviendra plus tard très "chanson", Procol Harum s'inscrit dans les précurseurs du rock progressif avec ses fréquentes références à la musique classique et ses compositions aux accents majestueux. La carrière du groupe sera très largement écrasée par le succès phénoménal de "A Whiter Shade of Pale", sorti quelques mois plus tôt, et qui ne figurait pas sur l'édition originale de cet album.


 
Mr. Fantasy
- TRAFFIC - 1967

| folk rock | rock/pop rock | progressive rock | psychédélique |

Au milieu des années soixante, tous les groupes sont fortement marqués par le psychédélisme, les anglais y compris, et Traffic, le nouveau groupe de Steve Winwood, ne fait pas exception. Les musiciens vivent alors en communauté. Ce premier album, avec ses accents de comédie musicale, est évidemment une originalité.


 
Vanilla Fudge
- VANILLA FUDGE - 1967

| hard rock | progressive rock | psychédélique |

Sans doute un peu trop vite oubliée, la formation de l'organiste Mark Stein est une grande pionnière des années 60. Tiraillé entre le classicisme de Stein et le hard des célèbres Bogert/Appice (basse/batterie) le groupe pose les jalons d'une formule qui fera les belles heures des King Crimson ou autres ELP. Le choix des titres de cet album ne manque pas d'originalité, mais leur traitement est remarquable.

Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]