Sélection par genre :

PSYCHEDELIQUE



 
Revolver
- The BEATLES - 1966

| rock/pop rock | psychédélique |

Les Beatles sont une nouvelle fois en avance sur tout le monde avec cet album au son très homogène (l'album préféré de Georges Harrison), exploitant les possibilités d'une grande nouveauté du moment : la stéréophonie ! L'influence croissante de George Martin (le "5ème Beatles") n'est pas étrangère à cette belle réussite, il bouscule notamment tous les canons du pop-rock avec son fameux arrangement de cordes sur "Eleanor Rigby".


 
Psychedelic Lollipop
- The BLUES MAGOOS - 1966

| rock/pop rock | psychédélique |

La West Coast n'avait pas le monopole du psychédélisme, et les new yorkais de Blues Magoos en font les premiers la démonstration avec ce bon album très caractéristique du genre. La carrière du groupe sera éphémère (dissolution en 70), mais "We Ain't Got Nothin' Yet", leur plus gros succès, reste un titre marquant de l'époque.


 
Fifth Dimension
- The BYRDS - 1966

| folk rock | psychédélique |

Pour la première fois un album des Byrds ne contient aucune chanson de Bob Dylan ! On est en pleine période psychédélique (la 5ème dimension ?) et le disque s'en fait évidemment l'écho au niveau des textes comme celui des audaces sonores. On note ici l'influence grandissante de David Crosby (futur "Crosby" du "Crosby Stills and Nash" !)


 
Fresh Cream
- CREAM - 1966

| blues rock | british blues | hard rock | psychédélique |

Premier groupe de l'histoire à afficher une virtuosité instrumentale absolue, le trio Jack Bruce (basse et chant) Ginger Baker (batterie) et Eric Clapton (guitare) est évidemment légendaire. A la fois blues et expérimental, Cream va aussi faire partie des principaux initiateurs de hard rock.


 
Virgin Fugs
- The FUGS - 1966

| folk rock | psychédélique | proto-punk | rock'n'roll |

Formés en 1964 à New York, les Fugs sont probablement le premier groupe underground de l'histoire. Ils chantent faux, ont des capacités musicales succintes et font le choix (judicieux) du lo-fi absolu. L'essentiel est ailleurs, dans les textes. Amis d'Allen Ginsberg, héritiers directs de la Beat Generation, ils sont libertaires, anarchistes, satiriques et posent, avant les Mothers et Captain Beefheart, les bases de la comédie rock subversive.


 
Face to Face
- The KINKS - 1966

| rock/pop rock | psychédélique |

La pop anglaise est très en vogue au milieu des années 60, des deux côtés de l'Atlantique... la poésie acide du dandy précieux Ray Davies s'y distingue nettement. Les kinks alignent les hits, comme ici le fameux "Sunny Afternoon", l'un de leurs titres les plus célèbres. "Face to Face" apporte aussi d'autres classiques au répertoire du groupe : "Rosie Won't You Please Come Home", "Dandy", "Rainy Day in June", "Most Exclusive Residence for Sale", "Fancy"...


 
(Turn On) The Music Machine
- The MUSIC MACHINE - 1966

| garage rock | psychédélique |

Une énergie féroce qui contraste avec un look soigneusement étudié (tout de noir vêtu), The Music Machine marque l'année en propulsant son "Talk Talk" dans le top 20 américain des singles. Un manque total d'organisation le conduit rapidement à sa perte et sa disparition, mais le groupe du guitariste-chanteur Sean Bonniwell, punk avant l'heure, reste dans les mémoires. "Talk Talk" sera choisi en 1980 par les Inmates pour ouvrir leur second album.


 
The Seeds
- The SEEDS - 1966

| garage rock | psychédélique | proto-punk |

Avec un succès trop relatif, les Seeds, garage band californien, appartiennent à ces groupes incapables de rivaliser avec les grosses machines de leur époque mais dont les albums sont devenus des collectors de légende. Une carrière éphémère, en dents de scie, mais une influence évidente sur le punk rock ultérieur.


 
The Psychedelic Sounds of the 13th Floor Elevators
- The THIRTEEN FLOOR ELEVATORS - 1966

| garage rock | psychédélique |

Incontournable document ou disque d'anthologie sur les premières expérimentations musicales sous l'influence de la drogue... Ce n'est pas en Californie, mais au centre des Etats Unis ! Roki Erickson, le leader chanteur du groupe, sera plus tard interné en hopital psychiatrique... où il sera retenu enfermé pendant plus de trois ans !


 
Eric Is Here
- The ANIMALS - 1967

| blues rock | psychédélique | rhythm'n'blues | blue eyed soul |

Le départ d'Alan Price sonne quasiment le glas pour les Animals. La période trouble semble s'achever quand Eric Burdon reforme le groupe sous le nom de The New Animals. Mais la messe est dite et cet album (au titre évocateur) est clairement une transition vers son parcours solo. Carré et homogène, peu novateur mais plutôt plaisant, "Eric Is Here" est totalement porté (sauvé ?) par la prodigieuse voix soul du chanteur.

Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]