Sélection par genre :

PUNK REVIVAL



 
Dookie
- GREEN DAY - 1994

| post grunge | punk revival | alternative pop/rock |

Avec cet album de la consécration, couronnant la formule néo-punk inaugurée précédement (musique joyeuse et mélodies plaisantes qui portent des textes désespérés), le trio Green Day accède au premier plan. Les adolescents américains, trop jeunes pour avoir connu les Ramones, s'enthousiasment. Grammy du meilleur album rock alternatif, "Dookie" est désigné par Time comme l'album rock de l'année.


 
Barely Legal
- The HIVES - 1997

| garage rock | punk revival | alternative pop/rock |

En fin de siècle, l'une des plus saisissantes revisitations punk nous vient de Suède. Formés en 1993, les Hives propulsent en 97 un premier album fracassant en quatorze titres où le rythme ne faiblit pas une seule seconde. Leurs costumes stricts ne sont pas la seule originalité de ces descendants directs des Stooges : ils se déclarent surtout manipulés et sous l'emprise d'un mentor (probablement fictif ?!) nommé "Randy Fitzsimmons"... qui signe effectivement tous leurs titres !


 
Do or Die
- DROPKICK MURPHYS - 1998

| celtique | hardcore punk | punk revival |

Mêlant le hardcore punk et la musique celtique traditionelle à la mode des Pogues, les Dropkick Murphys passent le pas du premier album studio avec "Do or Die". Produit par Lars Frederiksen, guitariste et chanteur de Rancid, cet opus n'hésite pas à piocher dans diverses sources d'influences comme les groupes de la trempe d'Agnostic Front ou le répertoire traditionnel irlandais.


 
Veni Vidi Vicious
- The HIVES - 2000

| garage rock | punk revival | alternative pop/rock |

Les Hives sur un rythme un peu moins effréné restent tout aussi bons, "Veni Vidi Vicious" surpasse même "Barely Legal", parce que plus varié, parce que plus personnel. Le groupe lorgne ici vers les origines du rock avec des accroches à la Beatles façon "Twist and Shout" ("shout" surtout en fait :-)... Un superbe album sans la moindre faille et bourré d'énergie !


 
Up The Bracket
- The LIBERTINES - 2002

| britpop | garage rock | indie rock | punk revival |

Au début du millénaire, les Libertines incarnent avec quelques autres le retour du rock, du vrai, avec un grand R !... Une insolente créativité qui puise ses sources au meilleur des années passées, des Stooges et Velvet Underground aux punks et à U2. En cette année 2002 les Libertines tournent en première partie de Supergrass, "Up The Bracket" en fait définitivement une tête d'affiche !


 
Fever to Tell
- YEAH YEAH YEAHS - 2003

| garage rock | indie rock | punk revival |

Formé en 2000 à l'issu d'une rencontre dans un bar new yorkais entre la génialissime et hystérique Karen O et le guitariste Nick Zinner, Yeah Yeah Yeahs est l'un des groupes majeurs de la scène garage punk underground. Avec une énergie très proche de celle des Kills, ils distillent dans ce premier album un son rageur et déjanté qui n'a rien à envier à celui de leurs voisins, les Strokes.


 
Outta Sight/Outta Mind
- The DATSUNS - 2004

| garage rock | hard rock | punk revival |

Deux ans après leur premier album The Datsuns sont de retour avec ce "Outta Sight/Outta Mind" dont le producteur n'est autre que John Paul Jones ancien bassiste de Led Zeppelin... qui leur fait même l'honneur de jouer de l'orgue sur "Girls Best Friend". Du bon gros rock bourrin, "Blacken my Thumb", "Get up!(Don't fight it)" au très garage rock "You can't find me", les quatre néo-zélandais montrent qu'ils savent rocker comme personne.


 
Tyrannosaurus Hives
- The HIVES - 2004

| garage rock | pop alternative | punk revival |

En 2002, la compilation modestement (!) intitulée "Your New Favourite Band", pour faire patienter (?), avait plutôt gagné de nouveaux adeptes au groupe suédois. Reste que 3 albums en 11 années d'existence, c'est peu ! Mais les Hives, au moins, ne déçoivent pas et "Tyrannosaurus" est un nouveau sans faute, considéré par beaucoup comme le meilleur album du groupe (ce qu'on peut discuter avec le précédent). Originalité : ils déclarent s'être inspiré ici de Kraftwerk... précision très utile, car bien mâlin celui qui trouvera une quelconque ressemblance avec le groupe de Düsseldorf !


 
The Dead 60s
- The DEAD 60s - 2005

| indie rock | punk revival |

En ayant assez de vivre dans l'ombre de leurs idoles rock des années 60, les jeunes musiciens de Liverpool, Londres ou Manchester décident de créer leurs propres icones. C'est l'idée que résume le nom du groupe, et que l'on réalise quand on écoute leur premier album éponyme. Un étonnant mélange de punk, de rock et de reggae qui surfe sur la nouvelle vague indie.


 
Capture/Release
- The RAKES - 2005

| indie rock | punk revival |

Premier album des indies Londoniens (qui ne sont pas sans rappeller Franz Ferdinand), "Capture/Release" a été considéré à sa sortie comme une copie supplémentaire des Strokes (qui eux mêmes copient le Velvet et les Stooges !). Mais le groupe a réussi à s'imposer aux yeux du public grâce à ses riffs rageurs et ses mélodies entraînantes comme "Open Book" (entendue dans une publicité à la télévision !).


 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]