Sélection par genre :

RHYTHM 'N' BLUES

Une brève définition...

 
Just as I Am
- Bill WITHERS - 1971

| rhythm'n'blues | smooth soul | soul |

Bill Withers se fait un nom dans le rhythm'n'blues des années 70, à côté des poids lourds des labels Motown et Stax. A mi-chemin de la pop et de la soul, il réalise un premier album remarquable qui contient notamment le célèbre tube "Ain't No Sunshine". Le chanteur-compositeur confirmera l'année suivante avec "Still Bill" et les hits "Use Me" et "Lead on Me".


 
Dr. John's Gumbo
- DR. JOHN - 1972

| funk | rhythm'n'blues |

Un an après l'ambitieux "Sun, Moon & Herbs", plutôt mal reçu (malgré la participation d'Eric Clapton et de Mick Jagger), Dr. John revient avec "Gumbo" - et la plus grande réussite - à la simplicité festive. Une coloration souvent blues-jazz façon New Orleans... c'est chaud, ça balance... c'est très bon !


 
Superfly
- Curtis MAYFIELD - 1972

| funk | psychédélique | rhythm'n'blues | soul |

Au départ, l'album Superfly devait juste servir de B.O. à un thriller racontant les aventures d'un dealer de coke noir qui réussit à blouser la mafia et les flics dans une débauche d'ultra violence. Les paroles de cet album sont très engagées et évoquent la politique du gouvernement envers la communauté noire. Le magazine Rolling Stone dira par ailleurs "le message anti-drogue de Mayfield est bien plus fort en réalité que le film lui-même".


 
Saint Dominic's Preview
- Van MORRISON - 1972

| rock/pop rock | rhythm'n'blues | soft rock |

Van Morrison revient avec cet album à ses premières sources, avec un modèle rythm'n'blues éminemment jubilatoir ("Jackie Wilson Said"), souvent proche également du jazz et parfois enrichi de choeurs très gospel. Un disque riche, intègre et fort... écho, par ailleurs, d'une exploration mystique évidente.


 
Rock & Roll Music to the World
- TEN YEARS AFTER - 1972

| blues rock | british blues | rock/pop rock | rhythm'n'blues |

Considéré par certains comme un grand sommet, "Rock & Roll Music to the World" est également controversé. D'autres, en effet, trouvent cet album affadit par rapport aux productions précédentes. De fait, le groupe passe évidemment par un moment de lassitude à l'époque et les mésententes sur l'orientation artistique à prendre (Alvin Lee est attiré par la soul) entraîneront sa dissolution peu de temps après.


 
Life, Love and Faith
- Allan TOUSSAINT - 1972

| rhythm'n'blues | soul |

Allan Toussaint, après avoir enregistré un excellent premier album (instrumental) sous son nom en 58, se consacre essentiellement à la production et devient l'un des grands magiciens du son New Orleans. Il repasse de l'autre côté des mannettes en 70 et réalise en 72 ce remarquable album soul.


 
Understanding
- Bobby WOMACK - 1972

| rhythm'n'blues | smooth soul | soul |

Bobby Womack est un vétéran et un géant de la soul. Il débute dans les années 50 en chantant du gospel avec ses frères (Womack Brothers, puis The Valentinos), devient ensuite le guitariste et disciple (!) de Sam Cooke. Il compose le premier n° 1 des Rolling Stones "It's All Over Now" et noue de multiples contacts avec le rock. Il enregistre sous son propre nom à la fin des années 60 seulement.


 
In the Right Place
- DR. JOHN - 1973

| funk | rhythm'n'blues |

Produit par le fameux Allen Toussaint, le "sorcier de la Nouvelle-Orléans" et magnifiquement accompagné par les Meters, Dr. John sort, à la suite de Gumbo, un nouveau sans faute. Son jeu de piano bastringue, souvent remarquablement mis en valeur, est du plus bel effet ("Just the Same")... un album plaisant, d'un accès infiniment aisé.


 
It's Too Late to Stop Now
- Van MORRISON - 1973

| folk rock | jazz-rock | rock/pop rock | rhythm'n'blues | soft rock |

Véritable point d'orgue d'une carrière qui est encore loin d'être achevée, ce double album live est un grand moment. Van Morrison n'est pas seulement un remarquable "songwriter", mais aussi un fameux artiste de scène. Il rend ici hommage aux grands maîtres de la soul (Ray Charles entre autres), et cite les "Them" : "Here Comes the Night" et... "Gloria" !


 
Tower of Power
- TOWER OF POWER - 1973

| funk | rhythm'n'blues | soul |

Tower of Power se forge dès le début des années 70 la réputation de posséder la "meilleure section de cuivres au monde". A la fois précise et explosive, elle est en effet à même de faire palir de jalousie un groupe comme Chicago. Malgré la qualité de ses compositions et quelques succès single, Tower of Power va surtout rester et se distinguer comme un backing group invité par de multiples artistes (Santana, Little Feat, Elton John, Aerosmith, Michelle Shocked, Toto, Bonnie Raitt, Rod Stewart...)

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]