Sélection par genre :

THRASH



 
Welcome to Hell
- VENOM - 1981

| british metal | heavy metal | black/death metal | thrash |

Héritier direct de Black Sabbath, avec l'intensité d'un Motörhead et (au départ) un look à la Kiss, Venom, groupe séminal, est surtout le grand inventeur au début des années 80 du rock "satanique". Le trio fait partie de ce qu'on appelle alors la "New Wave of British Heavy Metal". "Welcome to Hell" critalise plus que tout autre album l'ensemble des éléments qu'on retrouvera sous les dénominations de thrash, death, black et toute autre forme de metal extrême.


 
Black Metal
- VENOM - 1982

| british metal | heavy metal | black/death metal | thrash |

Moins anarchique peut-être que son prédécesseur, avec quelques riffs hard rock plus lisibles, "Black Metal" applique à sa démesure musicale un remarquable traitement sonore... et c'est bien peu dire qu'il s'agit là d'une référence lorsqu'on voit cet album donner son nom à tout un genre musical ! De fait, si le groupe choque un certain public à l'époque, Venom va servir de modèle à une pléiade de ses successeurs dans le courant de cette décénie comme de la suivante.


 
Kill 'Em All
- METALLICA - 1983

| heavy metal | speed metal | thrash |

En combinant la vélocité d'un Motörhead, la vitesse et l'énergie du punk rock et les riffs brûlants de la nouvelle vague métal anglaise (Judas Priest, Iron Maiden), Metallica pose les bases d'un nouveau genre : le thrash !... Et la fabuleuse guitare de James Hetfield définit avec précision ce que deviendront les principaux formats de ce genre.


 
Suicidal Tendencies
- SUICIDAL TENDENCIES - 1983

| underground | heavy metal | hardcore punk | thrash |

Suicidal Tendencies se distingue dans la mouvance hardcore punk californienne par son rapprochement précosse avec le metal. Les débuts du groupes sont difficiles. La rumeur les dit affiliés à la mafia locale (!) et les portes des maisons de disques se ferment. Mike Muir, furieux chanteur, est pourtant plein d'humour, mais rien n'y fait. "Institutionalized", devenu un classique du groupe, sera pourtant l'un des premiers clips hardcore à passer sur MTV.


 
To Mega Therion
- CELTIC FROST - 1985

| heavy metal | black/death metal | thrash |

Au milieu des années 80, l'Europe "continentale" exerce une influence déterminante sur le heavy metal... Avec les suédois Bathory et les allemands Helloween, Celtic Frost de Suisse en est l'un des incontournables pivots. Son impact est totalement comparable à celui de Metallica aux USA... et "To Mega Therion", aux accents Wagnériens, qualifié d'avant-gardiste à l'époque, est difinitivement un grand classique !


 
Under the Sign: The Sign of the Black Mark
- BATHORY - 1986

| heavy metal | black/death metal | thrash |

Quorthon, le furieux chanteur de Bathory, apparaît à la fin des années 80 comme une incarnation même du black metal. Les amateurs de metal extrême tournent alors les regards vers la scandinavie d'où déboule, comme un torrent de lave en fusion, la nouvelle invasion viking ! "Under the Sign", album de référence, marque pour le groupe une avancée notoire où la technique et le professionnalisme servent un contenu sans le moindre répit... à couper le souffle !


 
Peace Sells... But Who's Buying?
- MEGADETH - 1986

| heavy metal | speed metal | thrash | progressive metal |

Le guitariste Dave Mustaine quitte Metallica en 83 et va fonder Megadeth. Chanteur-compositeur-producteur, il va faire du groupe l'un des principaux représentants du speed metal américain au côté de Slayer. Megadeth atteint la reconnaissance notamment avec ce puissant second album.


 
Master of Puppets
- METALLICA - 1986

| heavy metal | speed metal | thrash |

Metallica devient progressivement une véritable institution, le méga groupe de toute une génération... Des mélodies simples, un son ultra puissant, une vitesse effrennée. "Master of puppets" est incontestablement un sommet discographique du groupe, c'est une référence de la décénnie et un énorme succès commercial.


 
Reign in Blood
- SLAYER - 1986

| heavy metal | speed metal | thrash |

En 86 la réputation sulfureuse de Slayer n'est plus à faire. Sa litanie Death ultra-violente se double de ce qu'on peut prendre pour une apologie de la torture ou du fascisme. Tout le monde ne prend pas cela au second degré et des factions néo-nazis investissent les concerts en faisant fuir une bonne partie du public !... Mais "Reign in Blood" est sans conteste le sommet trash-metal des années 80, avec le "Master Of Puppets" des concurents Metallica.


 
Among the Living
- ANTHRAX - 1987

| heavy metal | speed metal | thrash | rap metal |

Au milieu des années 80 Anthrax apparait comme le grand émule de Metallica et figure avec ces derniers parmi les premiers popularisateurs du speed et du trash metal. C'est sur scène que le groupe donne le meilleur de lui, mais "Among the Living" (sa meilleure vente) est une vraie réussite. Anthrax se distingue par un discours social fort, sans se prendre toutefois trop au sérieux. "I Am the Law" est sans doute le premier rap-metal de l'histoire !

Albums suivants

1 2 3
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]