Sélection par genre :

UNDERGROUND



 
Q: Are We Not Men? A: We Are Devo!
- DEVO - 1978

| underground | new wave | punk rock | post punk |

En pleine période Punk, à l'heure où l'Europe se rase une moitié du crâne, déchire ses T-shirts et s'enfonce des épingles à nourrice dans les joues, des mécanos du nucleaire viennent nous secouer avec un Rock nouveau, intelligent, percutant, allié à un concept visuel remarquable et toujours très drôle... Voici Devo ! Onze morceaux à un train d'enfer dont une reprise de "Satisfaction", le tout produit par Brian Eno !


 
The Modern Dance
- PERE UBU - 1978

| expérimental | underground | punk rock | post punk | alternative pop/rock |

Héritier de la folie exhubérante d'un Captain Beefheart, David Thomas, à la tête de Pere Ubu, propose son rock expérimental inclassable. Parfois mélodique, souvent dissonnant et free jazz, ça rappelle aussi les délires d'un Frank Zappa... Ca demande parfois un petit effort, mais cette curiosité du rock underground américain vaut le détour !


 
Queen of Siam
- Lydia LUNCH - 1979

| expérimental | underground | no wave | noise rock | alternative pop/rock |

Avec sa voix mutine et ses litanies monocordes, Lydia Lunch est la grande prophétesse de la no wave, un courant expérimental essentiellement post punk. Ses albums seront marqués par le jazz... Un personnage à l'engagement radical, issu de l'underground new yorkais, qui va partager ses activités entre musique, écriture, vidéo, photo... La no wave sera très éphémère, mais marque de nombreux artistes, notamment Sonic Youth et Nick Cave.


 
Fresh Fruit for Rotting Vegetables
- DEAD KENNEDYS - 1980

| underground | punk rock | hardcore punk |

Avec sa dimension politique et anarchiste révolutionnaire, Dead Kennedys est une sorte de pendant américain de Gang Of Four... en plus radical. Influencé par les Sex Pistols, c'est un groupe culte de l'underground californien. En 79, Jello Biafra, le leader-chanteur du groupe est candidat à la mairie de San Francisco avec un programme totalement hilarant... il arrive en quatrième position !!!


 
Los Angeles
- X - 1980

| underground | punk rock |

X c'est la quintescence du punk rock de la côte ouest. Et ce "Los Angeles" est considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs albums punk jamais enregistrés. A noter ici, pour le clin d'oeil, une version totalement ravagée et méconnaissable de "Soul Kitchen" de leurs anciens collègues de la région les Doors !


 
Damaged
- BLACK FLAG - 1981

| underground | indie rock | punk rock | hardcore punk |

Un (le ?) sommet du punk californien, et du punk hardcore tout court... Le groupe explose vraiment avec l'arrivée du monumental lead chanteur Henry Rollins. Excellent sur scène, plus aléatoire sur disque, farouchement indé, Black Flag se distingue comme le premier punk band à proposer une fusion avec le metal.


 
Fire of Love
- GUN CLUB - 1981

| college rock | underground | hard rock | indie rock | alternative pop/rock |

Gun Club, c'est un étonnant croisement calfornien entre punk et rockabilly et le groupe devient rapidement une référence du rock underground américain. Jeffrey Lee Pierce a une façon très Jim-Morrisonienne de présider aux débats... mais ses graves problèmes avec l'alcool vont poser pas mal de problème. Ce premier album est vraiment TRES bon !


 
Wild Gift
- X - 1981

| underground | punk rock |

Un an après "Los Angeles", X confirme avec ce nouveau sommet. Le groupe est alors produit par Ray Manzarek (ex-claviers des Doors). Excellent sur scène, il est aussi considéré comme... le premier groupe punk intelligent des Etats Unis d'Amérique ! Son influence va être importante sur les Go-Go's ou plus tard Red Hot Chili Peppers.


 
Bad Brains
- BAD BRAINS - 1982

| underground | punk rock | reggae |

Des black au look rasta qui font du punk rock en y mêlant leurs sources reggae, le cocktail a de quoi étonner ! Mais Bad Brains est un groupe culte de la scène américaine des années 80. On ne peut pas vraiment parler de fusion sur ce premier album, on saute plutôt d'un style à l'autre... peu importe : il y a d'un côté un punk des plus brûlants, de l'autre un très bon reggae !


 
The Days of Wine & Roses
- The DREAM SYNDICATE - 1982

| college rock | underground | jangle pop |

Très directement inspirés par les titres musclés de Lou Reed et du Velvet, Steve Wynn et son groupe sont, au début des années 80, l'un des fers de lance du courant underground américain. Ils cotoient alors R.E.M. dans les charts des radios étudiantes. Ce premier album est un sommet où l'on retrouve à la fois l'énergie punk et l'esprit littéraire de la Beat Generation. Il sera plus tard cité par Kurt Kobain comme l'une de ses références.

Albums suivants

1 2 3 4
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]