Papa's Got a Brand New Bag
- James BROWN - 1965  
| funk | rhythm'n'blues | soul |

1965 est pour James Brown l'année de l'explosion internationale et sa popularité envahit le monde de la pop. La célèbre chanson "Papa's Got a Brand New Bag", tube inter-continental, qui donne son nom à cet album, est généralement considérée la pièce fondatrice du funk.




 

The Paul Butterfield Blues Band
- The Paul BUTTERFIELD BLUES BAND - 1965  
| blues | blues rock |

Paul Butterfield (harmonisciste, chanteur, guitariste) est une grande figure et un pionnier du "Chicago blues" électrique. Avec la complicité de Mike Bloomfield, il inaugure dès le début des années 60 la grande lignée des groupes de blues rock américains.




 

Mr. Tambourine Man
- The BYRDS - 1965  
| folk rock |

Les "Oyseaux" (!) se sont distingués au départ en proposant des versions orchestrées et électriques des chansons de Dylan (ici, notamment, la chanson titre), inventant ainsi le folk-rock. Les arrangements vocaux éthérés et le son cristalin particulier de la douze cordes électrique de Roger McGuinn font aussi partie de la "marque de fabrique".




 

Turn, Turn, Turn
- The BYRDS - 1965  
| folk rock |

Le second album des Byrds s'inscrit totalement dans la continuité du précédent. Les Byrds représentent alors aux USA l'une des principales alternative (commercialement parlant) aux succès des groupes britaniques, Beatles en tête.




 

Fifth Album (live)
- Judy COLLINS - 1965  
| folk rock |

A la différence de Carole King, Joni Mitchell ou Carly Simon, Judy Collins ne compose pas, elle est interprète avant tout. Mais c'est l'une des plus jolies voix des Etats-Unis ! Elle chante du folk tout au long des années soixante, se diversifiera ensuite... Pour la petite histoire : c'est pour elle que Stephen Stills a écrit la célèbre "Suite: Judy Blue Eyes" !




 

Bringing It All Back Home
- Bob DYLAN - 1965  
| folk | folk rock | songwriter |

L'album qui sort sous le titre "Bringing It All Back Home" en Mars 1965, débute par un incroyable choc : "Subterranean Homesick Blues" un morceau à la Chuck Berry. Toute la première face est électrique et la deuxième est enregistrée avec un Bob Dylan seul avec sa guitare sèche et son harmonica. Nombre de ses fans accusent desormais Dylan d'avoir renié son amour du peuple, d'être devenu une Pop Star vaniteuse vendue à l'argent...




 

Highway 61 revisited
- Bob DYLAN - 1965  
| folk | folk rock | rock/pop rock | songwriter |

L'album de la "transition" : trahison pour les fans de la première heure, Dylan électrifie sa guitare ! (plus précisément, il confie cela à un invité de marque : Mike Bloomfield)... Il enregistre aussi accompagné de musiciens. Avec la chanson "Like a rolling stone" il créé un hymne (un de plus à son actif) de la jeunesse des années soixante.




 

Marianne Faithfull
- Marianne FAITHFULL - 1965  
| rock/pop rock | soft rock |

Equivalent anglophone de ce que font les "Yé yé" à la même époque en France, Marianne Faithfull connaît un important succès dans la deuxième partie des années 60. Elle gravite dans l'univers des Stones, sera la compagne de Mick Jagger. Il composent pour elle ce qui devient son premier hit, "As Tears Go By"). Et elle co-écrira plus tard "Sister Morphine", sur l'enfer de la drogue, un titre autobiographique.




 

The Sound of 65
- The GRAHAM BOND ORGANISATION - 1965  
| blues rock | british blues |

Un peu oublié, l'organiste-saxophoniste Graham Bond fait partie des pionniers du british blues, comme John Mayall, Long John Baldry ou Alexis Korner. C'est dans l'entourage de ce dernier qu'il fait la connaissance de Jack Bruce et Ginger Baker, qui rejoignent bientôt son groupe. "The Sound of 65" et le suivant "There's a Bond Between Us", aux accents parfois jazz et rhythm'n'blues, font partie des très bons disques de l'année.




 

The Legendary Son House: Father of the Folk Blues
- Son HOUSE - 1965  
| blues |

Parmi les fondateurs du Delta Blues Son House se détache de ses contemporains par son jeu au bottleneck et ses paroles très sombres. Il a, entre autre, enseigné la guitare à Robert Johnson et Muddy Waters, puis est tombé dans l'anonymat pour revenir 30 ans après, comme Skip James, lors du revival Folk des 60's... Son influence sur le blues comme sur le rock est considérable, comme en attestent les nombreuses reprises, dont celle, géniale, de "Death Letter" par The White Stripes...
Chroniqué par Pierre-André Bague

 

"Un gentleman, c'est quelqu'un qui sait jouer de la cornemuse et qui n'en joue pas"

Pierre Desproges

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]