Burnin´
- The WAILERS - 1973  
| reggae |

En 1973, le monde du rock dont le coeur balance entre Pink Floyd, Neil Young, et T.Rex découvre la syncope chaloupée du reggae, la rythmique lame de rasoir (Peter Tosh) des Wailers et la voix chamanique de Bob Marley. Tourné vers un public plus large que leurs premiers albums, "Burnin'" obtient une remarquable notoriété, avec des titres comme "Get Up Stand Up" et "I Shot The Sheriff" où Bob exprime sa révolte... cri le plus authentique d'un Rastaman qui n'avait pas encore conquis la planète.




 

The Six Wives of Henry VIII
- Rick WAKEMAN - 1973  
| progressive rock | art rock |

Inspiré par les six femmes du roi Henry VIII, et tandis qu'il est toujours membre de Yes et travaille sur "Close to the Edge", Rick Wakeman s'émancipe un peu et enregistre en solo l'un de ses meilleurs albums. Six instrumentaux où les claviers de toutes sortes sont bien sûr dominants. Wakeman va se distinguer au fil des décénies par une discographie personnelle de plus en plus abondante (parfois jusqu'à 12 albums en un an !).




 

The Smoker You Drink, the Player You Get
- Joe WALSH - 1973  
| blues rock | folk rock | hard rock | rock/pop rock |

Sensiblement plus musclé que "Barnstorm", le second album solo de Joe Walsh est remarquablement étoffé. Le guitariste partage ici le travail avec son fidèle complice, le batteur Joe Vitale, qui signe quelques titres superbes. On retiendra notamment de ce disque "Rocky Mountain Way" et son solo de guitare doublé d'une "talking box", que Joe Walsh est l'un des premiers à populariser largement.




 

Why Dontcha
- WEST BRUCE And LAING - 1973  
| hard rock |

Un super groupe à la durée de vie très courte (environ deux ans) : Leslie West et Ronnie Laing (ex-Mountain), et Jack Bruce (ex-Cream). Un premier album excellent qui n'est pas sans rappeler Cream... Le morceau-titre, heavy hard décoiffant, est à lui seul une pièce d'anthologie !




 

Home Made Ice Cream
- Tony Joe WHITE - 1973  
| country rock | rock/pop rock | pop soul | country pop |

A Nashville, où il s'est retiré, mi-homme des bois, mi-sac à bière, on prétend que Tony Joe White est encore plus paresseux que J.J Cale, autre familier des bas-fonds country. Ce "Homenade Ice Cream" que beaucoup d'amateurs considèrent comme son chef d'oeuvre, ne connaîtra aucun succès, malgré des chansons exceptionnelles...




 

Quadrophenia
- The WHO - 1973  
| hard rock | rock/pop rock | progressive rock | art rock |

C'est après la publication d'une version avec orchestre symphonique de "Tommy" que Pete Townshend se lance dans un nouveau projet d'envergure. La formule ambitieuse de l'opéra-rock commence à faire usée et l'accueil de la critique est plutôt mitigé. Il est vrai que le Who n'apportent pas ici grand chose de plus à la légende (qu'ils sont et resteront de toute façon), mais ce double album est alors un gros succès mondial.




 

Still Alive and Well
- Johnny WINTER - 1973  
| blues | blues rock | boogie rock | hard rock |

Sans jamais vraiment accéder au statut de rock star, Johnny Winter, lead guitar surdoué et remarquable chanteur, n’en demeure pas moins une référence pour tout amateur de blues rock. Il commence sa carrière à la fin des années 60. "Still alive and well", est l’album de la renaissance (comme son nom l’indique) au sortir d’une sévère cure de désintoxication.




 

Wishbone Four
- WISHBONE ASH - 1973  
| boogie rock | folk rock | hard rock | rock/pop rock |

Avec cet album de la maturité, qui est aussi le plus gros succès du groupe, Wishbone Ash s'éloigne passablement du rock progressif. Le chant fait pourtant parfois penser à Genesis ou Yes. Qu'il se fasse rugueux ou qu'il passe à des ballades très folk, le groupe affiche toujours une classe et une finesse sophistiquée. "No Easy Road" est le hit vitaminé de l'album.




 

Innervisions
- Stevie WONDER - 1973  
| funk | rock/pop rock | soul |

Un an après "Talking book", nouvel album d'exception dans l'impressionnante carrière de Stevie Wonder. Il n'a que 23 ans lorsque sort ce chef-d'oeuvre ! Il sort au passage la soul music de la prose sirupeuse en s'y faisant l'écho de préoccupations sociales fortes : ghetto, spiritualité, drogue... tout cela dans un écrin musical lumineux.




 

Yessongs
- YES - 1973  
| rock/pop rock | progressive rock | art rock |

"Yessongs" est à Yes ce qu'est "Absolutely Live" aux Doors : Yes en concert au meilleur de sa forme, avec des versions de certains titres qui transcendent et dépassent les enregistrements studio originaux. C'est aussi l'un des plus grands live du rock progressif jamais capturés. C'est, enfin, une sorte de best of de la très grande époque du groupe... Un grand classique du rock, évidemment !


 

"Le rock est peut-être mort, mais c'est un feeling qui reste"

Pete Townshend

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]