Bridge of Sighs
- Robin TROWER - 1974  
| blues rock | hard rock |

Robin trower est résolument un grand guitariste, souvent comparé à l'époque avec Hendrix, dont il est un évident disciple. Membre de Procol Harum (son talent était déjà très visible sur l'excellent "A Salty Dog"), il étouffait sans doute un peu dans le rock symphonique du groupe. Il développe en solo un blues-rock musclé, avec un minimaliste power trio où James Dewar (basse) se distingue aussi comme fantastique chanteur.




 

Can't Get Enough
- Barry WHITE - 1974  
| disco | rhythm'n'blues | soul |

Véritable dieu de la soul, Barry White enregistre avec ce troisième album deux de ses plus grands succès: "You're the First, the Last, My Everything" et "Can't Get Enough of Your Love, Babe". Outre ces morceaux, "Can't Get Enough" propose l'un des plus beaux slows de l'artiste: "I Can't Believe You Love Me" et un instrumental, "Mellow Mood", en deux parties qui ouvre et clôture l'album. Un premier pas dans ce que sera le disco dans les années 80 ?...
Chroniqué par Jérôme



 

Rock Bottom
- Robert WYATT - 1974  
| progressive rock |

L'ex-batteur chanteur de Soft Machine est certainement l'un des personnages les plus attachants de la scène rock. En quittant Soft Machine il avait fondé le groupe Matching Mole. Il se lance ensuite dans une carrière solo tandis qu'un accident le paralyse des deux jambes. Rock Bottom est l'une des productions les plus originales et les plus belles du rock progressif... quasiment indispensable !




 

On the Beach
- Neil YOUNG - 1974  
| country rock | folk rock | songwriter |

Malgré le succès planétaire de "Harvest", Neil Young s'enfonce dans une période difficile. Touché moralement, il se fait sombre et sa maison de disque refuse tout bonnement en 1973 le contenu de l'album "Tonight's the Night". L'artiste reçoit de mauvaises critiques de concerts, se sent incompris du public... Tout ceci explique le contenu "On the Beach", qui, entre "Walk On" et "Ambulance Blues", vire presque à la paranoïa. Un album difficile peut-être, mais véritablement grand, parce que véritablement humain.


 

"Je respecte profondément Iggy Pop et Neil Young pour le fait qu'ils n'ont jamais cédé aux compromis et que leur musique a toujours été sauvage. Tout cela n'a rien à voir avec ces Guns N' Roses et autres Metallica qui devraient tous êtres pendus par les couilles, voire castrés... En fait, on devrait leur injecter du silicone dans la poitrine et les envoyer dans un bordel nippon tenu par la mafia locale"

Kurt Cobain

Albums précédents

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]