This Is The Modern World
- The JAM - 1977  
| new wave | punk rock |

Décidément très productifs, The Jam sort, en plus de quelques singles, ce deuxième album en 77. Marqué par le style mod des années 60 et les Who du début, le groupe assure, en plus de ses très bons disques, des prestations scéniques toniques et remarquables.




 

The Stranger
- Billy JOEL - 1977  
| rock/pop rock | soft rock |

Cet inconditionnel des Beatles façon McCartney réalise son classique des années 70. Un album remarquablement bien écrit, pour lequel Billy Joel fait appel à Phil Ramone, producteur de Simon & Garfunkel. "Movin' Out", "Only the Good Die Young" et surtout "Just the Way You Are" sont de gros hits. L'année suivante sortira un album de la même veine, avec le célèbre "Honesty".




 

Point of Know Return
- KANSAS - 1977  
| progressive rock | arena rock | art rock |

Plutôt dénigré par la critique rock d'alors, Kansas fait cependant partie des groupes américains les plus populaires de la fin des années 70 et nombre de ses titres restent fortement marqués. Le groupe déroute à ses débuts en mariant rock progressif anglais et musique typique du coeur des Etats Unis. "Point of Know Return" est un de leurs grands sommets, et "Dust in the Wind" leur tube le plus célèbre.




 

Exodus
- Bob MARLEY - 1977  
| ska | reggae |

Mâtiné de soul, parfois funky (la monumentale chanson-titre), "Exodus" se révèle extrêment chaleureux. Bob Marley vient d'échapper à un attentat qui se termine dans un bain de sang pour ses agresseurs. Il quitte Kingston pour la Floride, puis Londres. Dans la brume hivernale il se reconstruit doucement, découvre les Clash et enregistre ce chef-d'oeuvre d'humanité qui comprend, pour la partie visible, les hits "Jamming" et "One love".




 

Cabretta
- MINK DEVILLE - 1977  
| rock/pop rock | punk rock |

Issu de la mouvance punk new yorkaise, Mink DeVille offre avec ce remarquable premier album un patchwork assez largement inspiré par le rhythm'n'blues. Une discrète colloration latine créé l'originalité. Le travail du groupe tout au long des années 80 sera plus tard prolongé par la carrière solo de Willie DeVille, le rocker-chicano.




 

Free-for-All
- Ted NUGENT - 1977  
| hard rock | heavy metal | arena rock |

Après avoir tourné dans les années 60 avec son groupe The Amboy Dukes, Ted Nugent s'impose avec un premier album solo comme un spectaculaire guitariste qui marque le hard des années 70. Il confirme avec "Free-for-All", malgré le départ de son excellent lead-singer Derek St.Holmes, remplacé sur six plages par un Meat Loaf (pratiquement inconnu au moment des sessions).




 

Animals
- PINK FLOYD - 1977  
| progressive rock |

En cette année punk, Pink Floyd épouse le nihilisme ambiant avec cet album sombre où la condition de la race humaine est ramenée à celle des chiens, des cochons et des moutons ! Le groupe, qui n'a plus rien à craindre commercialement, peut se permettre sans risque de ne proposer que des morceaux étendus, entre 10 et 17 mn !




 

The Idiot
- Iggy POP - 1977  
| hard rock | proto-punk |

Tout aussi essentiel et intense que "Lust for Life", sorti peu de temps après, "The Idiot" est plus introspectif et cérébral, ce qui ajoute une nouvelle touche aux qualités d'un artiste plutôt réputé jusque là pour son jeu de scène outrancier et délirant. Marqué musicalement par la collaboration avec David Bowie, cet album est un proche parent de la période berlinoise de ce dernier ("Low", "Heroes"...)




 

Lust for Life
- Iggy POP - 1977  
| hard rock | proto-punk |

Fraîchement sorti d'un hopital psychéatrique où il avait choisi de se refaire une santé (voir le joli sourire plastique qui orne la pochette !), celui qu'on a surnommé "le parrain du punk", l'iguane (Iggy), ressurgit très à propos en 1977. Il enregistre en région parisienne et à Berlin, avec son ami David Bowie, cet album considéré comme l'un des grands sommets de la décénie.




 

Rock 'N' Roll Gumbo
- PROFESSOR LONGHAIR - 1977  
| blues | rhythm'n'blues |

Le pianiste Henry Roeland Byrd, alias Professor Longhair, est une légende du blues de la Nouvelle Orléans. Il débute dans les années 40. Il exerce une influence déterminante sur les pionniers du rock'n'roll et du rhythm'n'blues (Ray Charles inclus), et sera le véritable mentor de Dr. John. Sa gloire sera essentiellement posthume (il décède en 1980), en raison d'une gestion de carrière très anarchique. "Mardi Gras in New Orleans", créé en 1949, était, depuis longtemps, devenu un hymne de cette journée de fête aux USA !


 

"Après Blur, je me marrierai."

Graham Coxon

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]