Stella
- YELLO - 1985  
| club/dance | synthé pop |

Le duo électronique suisse Yello se compose du compositeur/arrangeur Boris Blank et de Dieter Meier, un riche industriel, joueur invétéré et membre de l'équipe nationale helvétique de golf. Un acoutrement rétro de l'entre-deux guerres et une forte influence dadaïste leur confèrent une originalité certaine. Avec les hits "Oh Yeah", "Desire" et "Vicious Games", "Stella" est leur plus gros succès commercial, c'est aussi probablement leur meilleure production... les deux correspondent parfois !




 

The Secret of Association
- Paul YOUNG - 1985  
| new wave | blue eyed soul | pop soul |

"No Parlez", soigneusement promu par une giganstesque tournée mondiale, se vend à 10 millions d'exemplaires... Paul Young reprend ensuite le chemin des studios et fait à nouveau preuve de flair en allant puiser dans le répertoire de Hall & Oates "Everytime You Go Away", un titre qu'il transcende totalement. "The Secret of Association" égale son prédécesseur par la qualité de réalisation et Paul Young montre qu'il n'est pas seulement un grand interprète mais qu'il sait également composer.




 

I Against I
- BAD BRAINS - 1986  
| underground | heavy metal | punk rock | rock alternatif |

L'album essentiel des Bad Brains ! (on le compare parfois à ce qu'à été "London Calling" pour Clash)... Rageur ou soudain étonnement mélodique, il se distingue par une très grande diversité de styles. C'est en tous cas, incontestablement, un très haut sommet !




 

Different Light
- The BANGLES - 1986  
| new wave | rock/pop rock | jangle pop |

Le succès des Go-go's donne des idées à d'autres groupes féminins californiens. Et les Bangles s'engouffrent dans la brêche avec un gros succès au milieu des années 80. Après un premier album influencé par les Mama's and Papa's, "Different Light" confirme la qualité du groupe. Prince écrit spécialement pour elles "Manic Monday", mais les filles savent aussi composer. Le groupe qui comprend les soeurs Vicki et Debbi Peterson, Susanna Hoffs et Micki Steele (ex-Runaways), va cependant vite décliner.




 

Under the Sign: The Sign of the Black Mark
- BATHORY - 1986  
| heavy metal | black/death metal | thrash |

Quorthon, le furieux chanteur de Bathory, apparaît à la fin des années 80 comme une incarnation même du black metal. Les amateurs de metal extrême tournent alors les regards vers la scandinavie d'où déboule, comme un torrent de lave en fusion, la nouvelle invasion viking ! "Under the Sign", album de référence, marque pour le groupe une avancée notoire où la technique et le professionnalisme servent un contenu sans le moindre répit... à couper le souffle !




 

No. 10, Upping St.
- BIG AUDIO DYNAMITE (B.A.D.) - 1986  
| college rock | club/dance | alternative dance | alternative pop/rock |

"This Is Big Audio Dynamite" avait été une surprise, mais une grosse poignée de titres étaient plutôt décevants. Le deuxième album, qui développe et confirme le style, est nettement plus convainquant. Mick Jones et Joe Strummer sont réconciliés, l'ex-complice des Clash vient même prendre une part très active en co-écrivant plus de la moitié du matériel et co-produisant l'album.




 

Atomizer
- BIG BLACK - 1986  
| underground | indie rock | noise rock |

Parfois oublié des anthologies, Big Black est pourtant un groupe charnière. Punk dans la démarche, indie intégral, sans aucun tabou au niveau des textes, Steve Albini est l'un des premiers tenants de la combinaison guitares metal/boîte à rythmes qu'on retrouve dans l'industrial. Le groupe se sépare rapidement après deux albums, mais on retrouvera Albini à la console et la production de quelques chef-d'oeuvres ("Surfer Rosa" des Pixies ou "In Utero" de Nirvana).




 

Slippery When Wet
- BON JOVI - 1986  
| hard rock | heavy metal | hair metal | rock/pop rock | arena rock |

Avec une formule métal-pop hyper efficace, croisement génétique entre des guitares Van Halen et le gros coeur de Bruce Springsteen, Bon Jovi s'assure une audience mondiale considérable à partir de ce troisième album. Généralement considéré comme le meilleur, "Slippery When Wet" contient en effet les titres qui vont devenir les standards essentiels du groupe en concert.




 

Peter Case
- Peter CASE - 1986  
| college rock | folk rock |

Peter Case appartient avec The Nerves à une certaine légende américaine. Il connaît ensuite le succès avec les Plimsouls. Mais malgré ces brillants antécédents sa carrière solo n'explosera jamais vraiment. Cet artiste, culte pour beaucoup, cérébral parfois opaque, sait aussi se rendre très accessible comme avec ce premier album, où l'on retrouve une belle brochette d'artistes : Roger McGuinn, John Hiatt, Jim Keltner et T-Bone Burnett qui assure la production...




 

King of America
- Elvis COSTELLO - 1986  
| pop alternative | rock/pop rock | songwriter |

Après 11 albums en 9 ans, dont une grosse poignée de chef-d'oeuvres (les 8 premiers au moins !), Elvis Costello (alias Declan Patrick McManus) publie un nouvel essentiel. Enregistré sans les Attractions, mais avec des musiciens de studio de Los Angeles, l'album a une coloration country californienne. On y trouve une belle version du "Don't Let Me Be Misunderstood" des Animals.


 

"Jimi Hendrix ne jouait pas de la guitare, il jouait de la musique"

Stevie Ray Vaughan

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]