Apartheid Is Nazism
- Alpha BLONDY - 1987  
| reggae |

Pour la première fois, Alpha Blondy tutoyes ici la perfection en se hissant au niveau de ce qui se fait de mieux dans le cercle reggae. Dans la grande tradition du genre, Blondy mêle spiritualité et revendications sociales. La note africaine est présente, notamment dans les choeurs. Et l'on relèvera, parmi les originalités de cet album, l'utilisation de la langue française : "Jah Houphouet"




 

Sold
- BOY GEORGE - 1987  
| dance pop | club/dance | house |

Après la séparation de Culture Club en 86, Boy George sombre dans l'enfer de la drogue. Il entreprend une cure de désintoxication (financée par sa maison de disque !) et démarre une carrière solo. Pour ce premier album il s'associe avec Lamont Dozier, le légendaire compositeur de l'écurie Tamla Motown. "Everything I Own" (une reprise de Bread dans les années 70) puis "To Be Reborn" sont des tubes.




 

Red
- The COMMUNARDS - 1987  
| dance pop | alternative dance |

Dans le sillage de Bronski Beat qu'il vient de quitter à la surprise générale, Jimmy Somerville s'associe à Richard Coles pour un groupe qui prend le nom de Communards. Le style musical reste techno-pop mais l'engagement politique (à gauche !) et pour la reconnaissance des droits des homosexuels s'accentue. On trouve sur ce deuxème album plusieurs titres sur le sida. La reprise de "Never Can Say Goodbye", de Gloria Gaynor est un gros hit, qui fait suite au "Don't Leave Me This Way" de l'album précédent.




 

Electric
- The CULT - 1987  
| hard rock |

Dans la veine hard rock des années 70 (MC5, Led Zeppelin, AC/DC... et une reprise du standard "Born To Be Wild" de Steppenwolf), The Cult atteint la maturité avec ce troisième album sans faiblesses. Si Billy Duffy est un successeur légitime d'Angus Young, Ian Astbury s'applique à ne pas devenir un nouveau Brian Johnson, ce qui permet heureusement au groupe de garder sa propre identité.




 

Rome Remains Rome
- Holger CZUKAY - 1987  
| expérimental | électronique | progressive rock |

Sous titré "Presque 2 CD en un", "Rome Remains Rome" inclut en seconde partie une ensemble intitulé "Der Osten Is Rot" réalisé en 84. L'album fait un certain bruit au moment de sa sortie, objet du "scandale" : au milieu de bruitages et de choeurs d'églises Czukay sample et utilise un discours du Pape ! La composition ("Blessed Easter") est pourtant bien intéressante... tout comme le reste de l'album, sensiblement marqué par des rythmes et percussions latines.




 

Hysteria
- DEF LEPPARD - 1987  
| hard rock | heavy metal | pop metal | hair metal | rock/pop rock |

Avec une production aux effets multiples, façon Pink Floyd, Def Leppard sort cet album hors normes. Album historique, heavy metal de haut vol ! Techno-metal platiné ou "new wave of british metal" ! Les compositions et chorus sont parfaits… les break vertigineux… Dans le genre, c’est un sommet, un des plus grands disques !




 

Music for the masses
- DEPECHE MODE - 1987  
| dance pop | new wave | pop alternative | club/dance | synthé pop |

"Music for the masses" est généralement considéré comme l’un des sommets de Depeche Mode, probablement leur meilleur album… Le titre est pompeux, mais la formule est justifiée : le groupe dispute alors à U2 et aux Cure le titre de "Beatles des années 80" !




 

You're Living All Over Me
- DINOSAUR JR. - 1987  
| underground | indie rock | alternative pop/rock |

Signé sur le label indépendant de Black Flag, Dinosaur Jr. s'inscrit dans la famille qui a vu le punk flirter avec le metal. Ses guitares noisy et ses vocaux déchirés façon Neil Young, font de lui le chaînon entre la génération Sonic Youth et le grunge de Nivana et des années 90. Un groupe devenu culte (ce qui, ici comme souvent, est malheureusement synonyme d'un parcours qui dépassera difficilement les frontières de son milieu underground d'origine).




 

Introducing the Hardline
- Terence Trent D'ARBY - 1987  
| rock/pop rock | rhythm'n'blues | urban |

Né à New York, Terence Trent D'arby s'exile en Angleterre et connaît un succès foudroyant avec ce premier album. Ancien champion de boxe, totalement mégolo ("je suis un génie, point barre" !) mais véritablement doué, il proclame que cet album est le plus important depuis le Sgt. Pepper des Beatles !... C'est en tous cas un très bon départ, avec un subtil mélange de styles anciens et résolument modernes.




 

Bête Noire
- Bryan FERRY - 1987  
| rock/pop rock | sophisti-pop |

Sans véritable tube, le successeur de "Boys and Girls" n'en est pas inférieur pour autant, il afficherait même au contraire de plus hautes ambitions artistiques. Pour l'essentiel, Bryan Ferry travaille ici avec Patrick Leonard, le collaborateur habituel de Madonna... Une production infiniment soignée où Johnny Marr, fraîchement orphelin des Smiths, vient tenir quelques parties de guitare et co-signe même un remarquable "The Right Stuff".


 

"J'apprécie l'attitude des ordinateurs, ils sont totalement dépourvus d'égo"

Laurie Anderson

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]