Los Angeles
- X - 1980  
| underground | punk rock |

X c'est la quintescence du punk rock de la côte ouest. Et ce "Los Angeles" est considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs albums punk jamais enregistrés. A noter ici, pour le clin d'oeil, une version totalement ravagée et méconnaissable de "Soul Kitchen" de leurs anciens collègues de la région les Doors !




 

Black Sea
- XTC - 1980  
| new wave | pop alternative | rock/pop rock |

Album de la maturité et sans doute le plus consistant de tout le parcours du groupe, Black Sea paraît un an après l'excellent Drums and Wires. "Respectable Street" "Generals and Majors", "Towers of London" et "Sgt. Rock" sont des standards du groupe... Côté textes, le disque se distingue par un discours social appuyé.




 

Colossal Youth
- YOUNG MARBLE GIANTS - 1980  
| new wave | post punk | indie pop |

Album événement... album étonnant !... Le trio hyper-minimaliste, originaire du Pays de Galles (Cardiff), composé des frères Moxham et de la chanteuse Alison Statton, publie ce "Colossal Youth" qui marque et s'affiche comme une réussite de la scène indépendante. Des accords de guitare étouffés, une basse funky, un orgue churchy et une boîte à rythmes portent la voix frêle d'Alison... Young Marble Giants se séparera peu de temps après sans donner suite à l'expérience.




 

Dare!
- The HUMAN LEAGUE - 1981  
| dance pop | new wave | synthé pop |

Formé en 1977 à Sheffield en Angleterre, The Human League, qui tire son nom d'un jeu vidéo, va devenir la première superstar internationale de synthé-pop. Electronique à tous les étages et néo-romantisme sont les marques de fabrique. Largement héritiers de Kraftwerk, ils vont influencer bon nombre de groupes ultérieurs. Avec "Dare!", leur sommet, ils capturent parfaitement la fascination post-punk pour une musique robotique.




 

For Those About to Rock We Salute You
- AC/DC - 1981  
| hard rock | heavy metal | arena rock |

Sans atteindre le niveau des "Highway to Hell" et "Back in Black" (mais était-ce possible ?!), cet album ouvre vraiment l'ère du groupe avec Brian Johnson, son nouveau chanteur. De façon un peu lapidaire, on pourrait dire que "For Those About to Rock" clôt très "honorablement" la grande période d'AC/DC... peut-être le dernier grand indispensable du groupe ?!




 

Mask
- BAUHAUS - 1981  
| gothique | post punk | alternative pop/rock |

Tandis que leur premier single, de 1979, "Bela Lugosi's Dead" est devenu l'hymne du rock gothique, Bauhaus inscrits de nouveaux titres marquants : "The Passion of Lovers", "Kick in the Eye"... Le groupe, devenu la coqueluche des milieux étudiants branchés, se séparera en 83. Peter Murphy se lancera en solo, les autres connaîtront le succès en formant Love and Rockets...




 

Prayers on Fire
- The BIRTHDAY PARTY - 1981  
| gothique | post punk | no wave |

Il y a les Beatles australiens (The Easybeats), Sex Pistols australiens (The Saints), Police australiens (Men at Work)... mais le Nick Cave australien n'est comparable qu'au Nick Cave australien ! Un immense artiste qui apporte une contribution essentielle à la musique des années 80. Bon, puisqu'on y résiste difficilement, disons qu'il est ce qu'un Jim Morrison aurait pu devenir à cette époque ! Mais que ce soit dit : l'Australie est un grand pays... du rock aussi !




 

Damaged
- BLACK FLAG - 1981  
| underground | indie rock | punk rock | hardcore punk |

Un (le ?) sommet du punk californien, et du punk hardcore tout court... Le groupe explose vraiment avec l'arrivée du monumental lead chanteur Henry Rollins. Excellent sur scène, plus aléatoire sur disque, farouchement indé, Black Flag se distingue comme le premier punk band à proposer une fusion avec le metal.




 

Shades
- J.J. CALE - 1981  
| blues | rock/pop rock |

A 100 lieues du star système, J. J. Cale trace discrètement une route jalonnée d'albums qui sont à chaque fois des sans fautes absolus. Il traîne ses galères, s'étonne en premier de ses succès... Un bon disque, parmi les autres, de l'évident inspirateur du son et du jeu de guitare de Mark Knopfler (Dire Straits).




 

Face Value
- Phil COLLINS - 1981  
| rock/pop rock | soft rock |

Le premier album solo de Phil Collins, toujours batteur et chanteur de Genesis, est un très belle réussite... une facilité déconcertante (dont il abusera sans doute un peu par la suite) pour composer et chanter des mélodies simples et une redoutable efficacité sonore. Il est ici accompagné par la section de cuivre d'Earth Wind And Fire et par Eric Clapton sur "If Leaving Me Is Easy". L'album est l'une des plus grosses ventes mondiales de l'année.


 

"MTV nous gave d'imitations de rock"

Frank Black

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]