Trust
- Elvis COSTELLO - 1981  
| new wave | rock'n'roll | songwriter |

Après le très globalement soul "Get Happy!!", "Trust" s'affiche brutalement comme un patchwork de styles ! C'est une incontestable réussite, l'un des meilleurs albums de l'année. Elvis Costello, auteur-compositeur prolifique, est évidemment reconnu comme un fabuleux song-writer.




 

Psychedelic Jungle
- The CRAMPS - 1981  
| rockabilly | rock alternatif |

Où placer les Cramps ?... punk band qui réhabilite le rockabilly façon rock gothique ?!... pour brouiller un peu plus les pistes, ce second album s'appelle "la jungle psychédélique" !... En tous cas, ça décoiffe, c'est bourré d'énergie, de talent. Sur disque ou sur scène, c'est de la haute voltige !




 

Faith
- The CURE - 1981  
| gothique | new wave | post punk |

Les préoccupations métaphysiques de Robert Smith ne le rendent pas vraiment euphorique, mais l'album n'est pas noir vraiment non plus, juste gris, à l'image de la pochette ! Une ambiance atmosphérique lente, plombée par la lourde caisse claire qui devient presque la marque du groupe... résolument un grand disque !




 

Stands for Decibels
- The DB'S - 1981  
| college rock | power pop | jangle pop | alternative pop/rock |

Héritiers de Big Star, précurseurs de R.E.M., les dB's sont les premiers tenants du jangle-pop, un courant post-punk qui réhabilite un son et une certaine pop sautillante des 60's. Malgré ses origines américaines, le groupe fait ses débuts discographiques en Angleterre, et passe inaperçu dans son pays. En 1989, le label indépendant IRS ré-éditera les deux premiers albums, qui connaîtront alors seulement un succès phénoménal outre-Atlantique.




 

Speak And Spell
- DEPECHE MODE - 1981  
| new wave | pop alternative | post punk | club/dance | synthé pop |

A l'aube des années 80, la synthé-techno-pop de Depeche Mode, assez largement héritée du travail de Krafwerk, marque un virage important dans l'évolution historique du rock en substituant à la classique formule guitare-basse-batterie un fondement synthé-boîte à rythme. Ce premier album est surtout dominé par les compositions de Vincent Clarke (claviers, perscussions) qui va quitter le groupe peu de temps après.




 

Lightning to the Nations (The White Album)
- DIAMOND HEAD - 1981  
| hard rock | heavy metal |

Formé en Angleterre en 1976, Diamond Head est le chaînon entre le hard rock des années 70 (Black Sabbath, Led Zeppelin) et le Heavy Metal qui va suivre... Un énorme potentiel et une influence évidente sur les groupes à venir (Metallica, Megadeth), mais une carrière qui ne confirmera jamais vraiment les promesses initiales. Le groupe restera tout de même dans l'histoire comme le principal initiateur de la "New Wave of British Metal".




 

My Life in the Bush of Ghosts
- Brian ENO - David BYRNE - 1981  
| ambient | expérimental | world |

Brian Eno avait produit les albums des Talking Heads, à la dimension déjà largement ethnique. Il est donc naturel de le retrouver avec David Byrne. Libérés des contraintes de la scène, de celle d'un groupe, les deux complices s'autorisent toutes audaces, tous les collages, toutes les collisions culturelles. Sans tubes (évidemment !), un immense album juste pour faire avancer le schimili, le schimi-mimi!...




 

4
- FOREIGNER - 1981  
| hard rock | rock/pop rock |

Bien sûr, on a souvent reproché à Foreigner son manque de personnalité musicale, bien sûr on a souvent dénigré son rock FM commercial... mais ce n°4 est tout de même à retenir, parce que c'est un sommet du genre... et puis il y "Urgent" et son fameux solo de sax qui est, à lui seul, devenu une véritable pièce d'anthologie




 

The Electric Spanking of War Babies
- FUNKADELIC - 1981  
| funk |

Dernière méga-production de Funkadelic (après les énormes "One Nation" et "Uncle Jam"), lorsque George Clinton reviendra au premier plan en 1983, c'est sous son propre nom que Mr. P-Funk se présentera... Bien que le ton soit humoristique, l'album est un virulant panmphlet contre la propagande et la manipulation médiatique US en temps de guerre. A noter ici la participation d'un vétéran (du funk !) : Sylvester "Sly Stone" Stewart.




 

Solid Gold
- GANG OF FOUR - 1981  
| college rock | new wave | post punk |

Un peu moins spectaculaire que "Entertainment!", ce deuxième album s'y apparente pourtant très bien. La guitare saturée d'Andy Gill, toujours aussi hâchée, se fait parfois étonnement funky. Tandis que Jon King parle ou scande presque autant qu'il ne chante. Le tout s'avère très dansant, ce qui n'affecte en rien un contenu lyrique toujours aussi "engagé".


 

"L'esprit c'est comme un parachute : si il reste fermé, on s'écrase"

Frank Zappa

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]