Set
- Youssou N'DOUR - 1990  
| afro-pop | world |

Super star au Sénégal et géant de la musique africaine moderne, Youssou N'Dour est découvert par le public rock grâce à ses participations aux albums de Paul Simon ("Graceland") et surtout Peter Gabriel ("So" et "Passion"), dont il devient une sorte de protégé. Après l'énorme travail accompli dans son pays d'origine, son premier album solo, "Nelson Mandela" et un révélation en 86... et "Set" un grand sommet !




 

I Do Not Want What I Haven't Got
- Sinead O'CONNOR - 1990  
| college rock | alternative pop/rock |

Tandis que ses prises de positions radicales heurtent une grande partie du public rock, Sinéad remporte un succès considérable avec ce second album et la splendide de reprise de "Nothing Compares 2 U" de Prince (un mois n°1 aux USA). La chanteuse, révoltée contre tout ce qu'elle considère comme forme de misogynie, refuse à l'époque quatre nominations aux Grammy Awards, un plateau télé... et de chanter l'hymne américain dans le New Jersey !




 

Cowboys From Hell
- PANTERA - 1990  
| heavy metal | alternative metal | thrash |

Les riffs hachés, plein de surprises, du guitariste (virtuose) Dimebag Darrell - atout meurtrier du groupe ! - vont imposer Pantera comme l'un des chefs de file du thrash de la nouvelle décénie. "Cowboys From Hell" marque indéniablement l'accession au statut de leader pour ce groupe d'abord influencé par Kiss, Metallica et Megadeth. "Vulgar Display of Power", l'album suivant, en sera la grande confirmation !




 

Bossanova
- PIXIES - 1990  
| college rock | pop alternative | noise pop |

Moins anguleux, plus construit que les précédents albums, Bossanova présente une image différente des Pixies. Retour plus évident à leurs sources sixties... Les inconditionnels de "Surfer Rosa" et "Doolittle" s'y retrouveront moins. Mais dans tout cela l'univers étrange de Black Francis prend un relief considérable.




 

Brick by Brick
- Iggy POP - 1990  
| hard rock | rock/pop rock | songwriter |

Depuis l'époque des Stooges le personnage est l'une des figures parmi les plus marquantes du rock. Si la qualité de la discographie solo d'Iggy Pop est un peu aléatoire, assez largement réservée aux adeptes inconditionnels, il renoue, en 1990, avec la fantastique réussite de ses débuts ("Lust for Life", "The Idiot"). Hasard ou coïncidence significative, il confie la production de "Brick by Brick" à un acteur historique du rock de Detroit, Don Was.




 

Beg to Differ
- PRONG - 1990  
| heavy metal | alternative metal |

Tommy Victor, guitariste-chanteur, débute à New York comme technicien son au CBGB. Il passe de l'autre côté de la console au milieu des années 80. Sans boulverser radicalement les modèles du genre (les adeptes s'y retrouvent), Prong injecte dans son métal un certain esprit et quelques éléments en fusion hérités de la techno : rythmes métronomiques, effets sonores et samples.




 

Empire
- QUEENSRYCHE - 1990  
| hard rock | heavy metal | progressive rock | progressive metal | art rock |

Queensrÿche avait déjà créé l'événement avec "Operation: Mindcrime", l'un des albums marquants du hard des années 80. Avec "Empire", et toujours dans la veine conceptuelle, le groupe de Seattle atteint le sommet de son art. Croisement entre Iron Maiden et Pink Floyd : la manipulation génétique n'a rien de scandaleux et se révelle même des plus intéressantes !




 

Songs For Drella
- Lou REED - John CALE - 1990  
| rock/pop rock | progressive rock | soft rock | songwriter |

Le disque de l'improbable réunion. Lou Reed retrouve John Cale, son "meilleur ennemi" (il lui en aura toujours fallu un). C'est que la cause est de taille : un hommage à Andy Warhol, premier mécène du Velvet, récemment disparu. Co-écrit, co-produit, un album touchant et réussi qui sera suivi d'une (encore plus improbable) tournée de reformation du Velvet au grand complet !




 

Beauty
- Ryuichi SAKAMOTO - 1990  
| électronique | progressive rock | world | techno pop |

Dans l'impressionnante discographie et le long parcours électro-expérimental de Ryuichi Sakamoto, "Beauty" sort du lot par l'extraordinaire réussite du mélange de musiques orientales, africaines et occidentales. De la fusion ethnique, avec une décoiffante reprise des Stones ("We Love You") et quelques invités de marque : Robbie Robertson (The Band), le batteur Sly Dunbar... et un garçon de la plage répondant au nom de Brian Wilson !




 

Stick It to Ya
- SLAUGHTER - 1990  
| hard rock | heavy metal | pop metal | hair metal |

Influencé d'abord par Def Leppard, Slaughter (du nom de son chanteur) se place en concurent direct de Bon Jovi sur le segment d'une pop metal plutôt formatée et commercialement efficace. Mais rien à redire, le groupe fait preuve d'intégrité. Et, tandis que l'on reproche à d'autres de faire le chemin inverse, il quittera en 94 sa major d'origine pour un label indépendant. "Stick It to Ya" est un album soigné et parfaitement réussi.


 

"Si tu veux connaître un peuple, écoute sa musique"

Platon

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]