Pandemonium Shadow Show
- Harry NILSSON - 1967  
| pop | rock/pop rock | psychédélique | songwriter |

Tandis qu'il est employé de banque à Los Angeles, Harry Nilsson commence, à temps perdu, à écrire des chansons. Il rencontre Phil Spector et compose avec lui. Plusieurs de ses titres sont alors repris par des artistes de renom (Ronettes, Yardbirds, Blood Sweat & Tears...). Lorsque "Cuddly Toy", enregistré par les Monkees, devient un tube, il se décide enfin à quitter son job et à enregistrer pour lui...




 

Pleasures of the Harbor
- Phil OCHS - 1967  
| pop | chamber pop | rock/pop rock | songwriter |

Phil Ochs, que l'on croyait indéfectiblement lié à la forme la plus minimaliste du folk, surprend tout le monde en 67 avec la publication d'un splendide album de pop symphonique richement orchestré, parfois jazzy, et des titres qui dépassent les 8 mn !... Une tonalité mélancolique et un discours social moins direct, à chercher dans les illustrations subjectives.




 

The Wicked Pickett
- Wilson PICKETT - 1967  
| soul |

Wilson Pickett au sommet de son art !... Un album remarquablement produit, et de nouveaux titres qui feront date : "Mustang Sally", "Sunny" et le fameux "Everybody Needs Somebody to Love" qui cartonnera à nouveau dans les années 80 avec sa reprise par les Blues Brothers !




 

1967: The First Three Singles
- PINK FLOYD - 1967  
| progressive rock | psychédélique | art rock |

Paru en 1997, ce mini CD rassemble, comme son nom l'indique les trois premiers 45 trs du groupe (faces A et B). Il comprend les indispensables "Arnold Layne" et "See Emily Play", mais "Candy And A Currant Bun" et "Apples and Oranges" sont également représentatifs de la magie créée à l'époque par Syd Barrett.




 

The Piper At The Gates Of Down
- PINK FLOYD - 1967  
| rock/pop rock | progressive rock | psychédélique | space rock |

Un album tendance science-fiction, oeuvre du génie fou Syd Barrett ; "fou" au sens propre, malheureusement, puisque le premier leader du groupe devra bientôt quitter le vaisseau (spacial ?!) pour passer une bonne partie de son temps dans les hopitaux psychéatriques. Reste cet album exceptionnel (précédé par deux singles fabuleux : "See Emily Play" et "Arnold Layne") et le début d'un groupe à l'influence majeure.




 

Procol Harum
- PROCOL HARUM - 1967  
| rock/pop rock | progressive rock | art rock |

Si le contenu de la production du groupe deviendra plus tard très "chanson", Procol Harum s'inscrit dans les précurseurs du rock progressif avec ses fréquentes références à la musique classique et ses compositions aux accents majestueux. La carrière du groupe sera très largement écrasée par le succès phénoménal de "A Whiter Shade of Pale", sorti quelques mois plus tôt, et qui ne figurait pas sur l'édition originale de cet album.




 

King And Queen
- Otis REDDING - Carla THOMAS - 1967  
| rhythm'n'blues | soul |

Un remarquable duo... le dernier album studio pour Otis Redding. Le 10 décembre de cette même année, son avion s'écrase, tuant avec lui plusieurs de ses musiciens. Quelques jours avant cela, il enregistre ce qui sera l'un de ses plus gros succès (postume) "Sittin' On The Dock Of The Bay" (repris en français par Bill Deraime : "Assis sur le bord de la route").




 

Rainbow in Curved Air
- Terry RILEY - 1967  
| ambient | expérimental | électronique |

Né en 1935, Terry Riley va devenir l'une des éminences de la musique expérimentale contemporaine d'après-guerre. Spécialiste du minimalisme et des boucles électroniques, il influence les débuts de Soft Machine, les groupes allemands des années 70, et le rock bien au delà... Les Who lui rendent hommage, sous forme de clin d'oeil, en plagiant son travail pour l'intro du fameux "Baba O'Riley" de "Who's Next".




 

John Lee Hooker
- Johnny RIVERS - 1967  
| blues rock | rock/pop rock | rock'n'roll |

Rien de révolutionnaire dans cet album, juste de bon morceaux magnifiquement interprétés. Une formation rock de base, la voix parfaite de Johnny Rivers, l'ambiance chaude d'un club américain... cela suffit à faire de ce live un document dont on ne se lasse pas... inusable comme le bon vieux rock de là-bas !




 

Their Satanic Majesties Request
- The ROLLING STONES - 1967  
| rock/pop rock | psychédélique |

L'album le plus contesté par les fans. Il aurait pu s'agir d'un clin d'oeil aux frères ennemis (et néanmoins très bons copains) les Beatles, mais en fait les Stones sont totalement sous influence (certains passages rappellent le premier Pink Floyd, sorti la même année). Ils livrent donc « leur » album psychédélique. L'ennui est parfois au rendez-vous, mais il y a tout de même là-dedans de bien jolies choses, "She's a rainbow" notamment.


 

"La musique, c'est du bruit qui pense"

Victor Hugo

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]