40 Blue Fingers, Freshly Packed and Ready to Serve
- CHICKEN SHAK - 1968  
| blues rock | british blues |

L'un des meilleurs représentants (et grand disque) du "blues boom" britanique. Le groupe compte alors dans ses rangs Christine Perfect qui épousera plus tard le bassiste John McVie et le rejoindra pour devenir la chanteuse de Fleetwood Mac (sous le nom de Christine McVie... 'va sans dire !)




 

The Songs of Leonard Cohen
- Leonard COHEN - 1968  
| folk | folk rock | pop | songwriter |

En 1966, Leonard Cohen, poète écrivain frustré de ne pas pouvoir vivre de sa passion, décide de changer de vie. Lui qui a toujours chanté et joué de la guitare, envisage pour la première fois, à 32 ans, de composer des chansons pour gagner de l'argent. Il se rend à l'East Village de New York, et enregistre ce premier LP. Ses compositions, sa voix lugubre et ses arrangements réduits à leur plus simple expression font aussitôt mouche !




 

Together
- COUNTRY JOE AND THE FISH - 1968  
| psychédélique |

Disque plein d'excentricités (comme les précédents en fait) et totalement psychédélique (on se croirait parfois dans le "Anthem of the Sun" du Grateful Dead !)... Country Joe, avec ses prises de positions radicales, jouit alors d'une immense popularité dans les milieux contestataires étudiants. Il va emporter une adhésion considérable à Woodstock, avec son "I Feel Like I'm Fixin' to Die" !




 

Wheels Of Fire
- CREAM - 1968  
| blues rock | british blues | hard rock | psychédélique |

L'ultime chef-d'oeuvre du groupe de légende, enregistré en partie live... Un double album où le trio trouve un équilibre subtil entre les tentations expérimentales et progressives de Bruce et le blues-rock des deux autres...




 

Waiting For The Sun
- The DOORS - 1968  
| rock/pop rock | psychédélique | proto-punk |

Les albums des Doors se succèdent à grande vitesse. Difficile de dire que celui-ci est meilleur ou moins bon que les autres. Il est peut-être un peu plus jazzy ("Love street"). Il contient aussi quelques morceaux cérémoniaux qui feront les grands moments des concerts, "Not to touch the earth" notamment (cf. Absolutely live).




 

Gris-Gris
- DR. JOHN - 1968  
| funk | psychédélique | rhythm'n'blues |

Dr. John n'est pas seulement l'un des plus grands excentriques de l'histoire (...du rock), c'est aussi un immense musicien. Multi-intrumentiste, auteur-compositeur, fameux chanteur, il débute sa carrière dans les années 50. Adepte d'une version très personnelle du Vaudou, il est également un accro du Mardi Gras (!)... ajoutez à cela quelques substances chimiques : vous obtenez Gris Gris, album majeur du psychédélisme !




 

Streetnoise
- Julie DRISCOLL -  Brian AUGER and the TRINITY - 1968  
| jazz-rock | progressive rock | art rock |

Oeuvre ambitieuse et novatrice, ce double album poursuit la démarche expérimentale amorcée avec "Open", sans compromis avec les modes et courants de l'époque. Le duo n'en fait qu'à sa tête, opte pour le gospel ("Take Me to the Water"), le folk ("A Word About Colour"), propose une méconnaissable version du "Light My Fire" des Doors !... et cite magnifiquement, pour finir, leur jeune contemporaine Laura Nyro.




 

Ekseption
- EKSEPTION - 1968  
| progressive rock | art rock |

Avec le groupe hollandais Ekseption, Beethoven fait une entrée fracassante dans les hit parades européens de la fin des années 60 ! Le groupe se fait dès lors une spécialité des reprises et adaptation jazz-rock du même ordre. Sans être franchement convaincante, la démarche marque tout de même les esprits et, avec Keith Emerson (Nice, ELP) contribue à l'époque à susciter, côté rock, un intérêt pour la musique classique.




 

A Long Time Comin'
- The ELECTRIC FLAG - 1968  
| blues rock | jazz-rock | psychédélique |

Electric Flag est un "super groupe" formé pour le Festival de Monterey autour, notamment, du fameux guitariste blues Mike Bloomfield et du batteur soul Buddy Miles... Un fabuleux potentiel, mais la vie du groupe sera très éphémère... dommage : cet "A Long Time Comin'", est un album époustouflant !




 

Roots
- The EVERLY BROTHERS - 1968  
| country rock | folk rock |

L'immense succès des Everly Brothers s'est trouvé largement entamé au début des années 60 par l'arrivée des Beatles. Mais en 1968, ils signent avec "Roots" l'un des plus beaux albums de la première période du country rock.


 

"Après Blur, je me marrierai."

Graham Coxon

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]