Spirit
- SPIRIT - 1968  
| progressive rock | psychédélique |

Randy Wolfe était un ami de Jimi Hendrix avant que celui-ci ne soit connu. Ils travaillent ensemble leur jeu de guitare et Hendrix donne à Randy son surnom de "California". Randy California (donc !) fonde en 67 le groupe Spirit qui va produire dans les années 60/70 une série d'albums très appréciés, à commencer par cette première production remarquable.




 

The Family That Plays Together
- SPIRIT - 1968  
| jazz-rock | progressive rock | psychédélique |

Avec ce second album, Spirit affirme une orientation nettement plus progressive. Des compositions planantes, d'autres qui flirtent avec le jazz... Un album très ouvertement psychédélique, avec connotation très expérimentale.




 

Steppenwolf
- STEPPENWOLF - 1968  
| garage rock | hard rock | heavy metal | rock/pop rock | psychédélique |

Un peu à contre-courant du "flower power" ambiant, le "loup des steppes" (nom emprunté à un roman du poète beat Hermann Hesse) impose à la fin des années soixante son rock puissant et charnu. "Born To Be Wild", leur plus gros succès, devient à l'époque un hymne. Steppenwolf y emploie pour la première fois de l'histoire une expression qui fera son bout de chemin : "heavy metal" !




 

The Second
- STEPPENWOLF - 1968  
| blues rock | garage rock | hard rock | psychédélique | acid rock |

Où Steppenwolf démontre avec force qu'il n'est pas le groupe d'un seul titre ("Born To Be Wild")... "Magic Carpet Ride", le single, est bien sûr moins emblématique et marquant, mais ce second album dans sa globalité se révèle nettement plus fort que l'album éponyme du groupe... Un beau sommet hard-pop de la période psychédélique américaine.




 

Stonedhenge
- TEN YEARS AFTER - 1968  
| blues rock | british blues | jazz-rock |

Alvin Lee avait la réputation de n'être qu'un guitariste virtuose, éblouissant par la seule rapidité de ses solos (cf. "I'm going home", par exemple). La discographie de Ten Years After affiche pourtant beaucoup de feeling. Profondément, et très généralement, empreint de blues, le groupe se révèle ici également très jazzy.




 

Tomorrow
- TOMORROW - 1968  
| rock/pop rock | psychédélique |

Lorsqu'on évoque la première scène underground londonienne, aux côtés des Pink Floyd et Soft Machine, on cite généralement Tomorrow. Mais quand les autres vont devenir superstars ou référence culte, Tomorrow va disparaître rapidement. Le groupe est pourtant à l'époque le plus impressionnant en concert. Il lègue a l'histoire ce remarquable album éponyme, proche des Beatles psychédéliques d'alors. On se souviendra aussi que Tomorrow est le premier groupe de Steve Howe, futur guitariste de Yes.




 

Traffic
- TRAFFIC - 1968  
| folk rock | rock/pop rock | progressive rock | psychédélique | blue eyed soul |

Dave Mason, qui avait quitté le groupe quelques mois plus tôt, réintègre ici Traffic. Il livre quelques uns des meilleurs titres qu'il ait jamais signés. Et cet album éponyme de 1968 va devenir un chef-d'oeuvre légendaire !... Au delà du parfait équilibre entre la pop folky de Mason et le groove de Winwood, chaque membre du groupe apporte sa touche, pour une étonnante richesse et densité musicale.




 

Prophets, Seers & Sages the Angels of the Ages
- TYRANNOSAURUS REX - 1968  
| folk rock | psychédélique | acid rock | proto-punk |

Sans vouloir jouer sur les mots, Tyrannosaurus Rex c'est évidemment la préhistoire de T. Rex. Il s'agit d'un duo acoustique formé en 1967 par Marc Bolan et le percussioniste multi-instrumentiste Steve Peregrin Took. Bolan est la cheville ouvrière du groupe. Il créé un univers expérimental et psychédélique assez largement inspiré par la féérie des livres de Tolkien. Cet album est produit et réalisé avec la complicité de Toni Visconti qui fait ici ses premières armes.




 

The United States of America
- The UNITED STATES OF AMERICA - 1968  
| expérimental | rock/pop rock | psychédélique |

Album légendaire du psychédélisme, cette unique production de United States of America fait partie des plus révolutionnaires de la seconde moitié des années 60. Joe Byrd, interpelé par la musique expérimentale d'avant-garde, fonde le groupe en 1967 à l'Université de Californie (UCLA) où il est professeur assistant en musicologie. Il quitte rapidement ce poste pour se consacrer à plein temps à la création... Après la séparation de U.S.A., il formera Joe Byrd and the Field Hippies, dans la même lignée mais avec un retentissement moindre.




 

White Light/White Heat
- The VELVET UNDERGROUND - 1968  
| rock/pop rock | proto-punk |

Un album totalement sombre (cf. la pochette !) et décalé en son temps. Le velvet fait dans le punk rock bien avant l'heure. Des guitares au son volontairement pourri, une rythmique obsédante et lourde... "Sister Ray" (plus de 17 mn !) s'achève dans une débauche sonore absolue... Détail pas du tout anodin : "Here she comes now" sera plus tard repris en concert par un certain Kurt Cobain !


 

"Le Rock'n Roll est devenu une expérience artificielle. Ca n'a rien à voir avec la rébellion. Le rock est une juste une partie de la culture des gens aujourd'hui. Rien n'est extrême, dangereux ou subjersif. Rien ne va effrayer ma mère. Elle adore les Pixies"

Frank Black

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]