Bayou Country
- CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1969  
| country rock | roots rock |

Entre 68 et 70 Creedence va sortir 6 albums !... (celui-ci est le second). Aux antipodes des longues expérimentations sonores et psychédéliques de l'époque, le groupe de John Fogerty opte pour l'efficacité d'un country rock musclé, des chansons souvent courtes, sans articifices. Le groupe va ainsi collectionner les hits... ici le fameux "Proud Mary".




 

Green River
- CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1969  
| country rock | roots rock |

Ni meilleurs, ni moins bons les uns que les autres (c'est à dire toujours bons), les albums de Creedence se succendent à grande vitesse avec, pour les distinguer, la liste des tubes qu'ils contiennent respectivement... ici : "Green river", "Bad moon rising" et "Lodi".




 

Willy and the Poor Boys
- CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL - 1969  
| country rock | roots rock |

La voix éraillée de John Forgerty sur un rock toujours aussi solide et carré fait toujours autant d'effet... que dire de plus sur cet album, sinon qu'il contient le hit "Fortunate son" ?... en fait, c'est juste un Creedence de plus, à écouter sans modération !




 

Crosby Stills and Nash
- CROSBY STILLS And NASH - 1969  
| folk rock | rock/pop rock | soft rock |

La constitution d'un "super groupe" composé de stars au passé déjà prestigieux ne donne pas forcément un résultat à la mesure des talents individuels. Mais ici la magie opère totalement et ce premier album tutoie la perfection. L'harmonie vocale entre les trois compères est un modèle du genre, une référence absolue.




 

In A Silent Way
- Miles DAVIS - 1969  
| fusion | jazz-rock |

Un essentiel et disque fondateur du jazz-rock !... Miles Davis, éternel défricheur qui n'a de cesse de faire évoluer le jazz depuis les années 50, s'intéresse au rock et intégre à sa palette musicale l'électricité. Pour ce disque d'anthologie, il est accompagné par trois claviers mythiques : Joe Zawinul (Weather Report), Chick Corea, Herbie Hancock, et par Tony Williams (batterie) et John McLaughlin... une véritable rencontre au sommet !




 

Bitches Brew
- Miles DAVIS - 1969  
| fusion | jazz-rock |

Jusqu'a la fin des années 50, Miles et sa trompette marquent un certain classicisme du jazz. L'éclair de génie, la volonté de se remettre en question l'atteignent en 1969 quand la Côte Ouest et son acid rock l'attirent et l'obligent à reconsidérer ses habitudes et ses inspirations. Il change alors de musiciens. Il se rapproche de l'Afrique à travers la rythmique et l'emploi des harmonies rock, donnant ainsi à ses musiciens une immense liberté.




 

Deep Purple
- DEEP PURPLE - 1969  
| hard rock | progressive rock | arena rock |

A l'instar de Vanilla Fudge aux USA, Deep Purple tente à ses débuts le grand écart entre rock dur et musique classique. Ce qui peut se résumer (un peu schématiquement) à la dualité de ses principaux leaders Richie Blackmore et Jon Lord. Cet album, nettement plus convainquant que celui enregistré la même année avec grand orchestre, est la première affirmation nette du style qui fera les grandes heures du groupe.




 

Concerto for Group and Orchestra
- DEEP PURPLE - 1969  
| hard rock | progressive rock | arena rock |

A la suite des Moody blues et à l'instar de Nice et Pink Floyd, Deep Purple fait partie des groupes anglais à tenter la rencontre entre groupe rock et orchestre classique. Jon Lord est le compositeur de ce concerto bien nommé. Décrié par la rock critique de l'époque, le résultat n'est, en réalité, pas du tout mauvais. Reflet d'une époque en tous cas. En bonus sur les éditions ultérieures "Hard Road" et "Child in Time" faisaient partie du même concert.




 

Accept No Substitute
- DELANEY AND BONNIE - 1969  
| blues rock | rock/pop rock |

Etroitement lié à George Harrison, Duane Allman et Eric Clapton, qui avait pour eux une estime sans bornes, le couple Delaney et Bonnie Bramlett va connaître de 1969 à 1972 (le moment de leur séparation) un énorme succès avec une formule rock typique du sud des Etats Unis, un subtil mélange de soul, de country et de gospel.




 

The Soft Parade
- The DOORS - 1969  
| rock/pop rock | psychédélique |

Avec cette oeuvre ambitieuse, qui ne pouvait pratiquement pas être jouée sur scène, les Doors surprennent tout le monde en proposant une orchestration avec cordes et cuivres. Le résultat est magnifique et sert formidablement bien la poésie étrange de Morrison.


 

"Quand le pouvoir de l'amour aura vaincu l'amour du pouvoir l'humanité sera en paix"

Jimi Hendrix

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]