Rock and Roll Music
- The FROST - 1969  
| garage rock | acid rock |

Après avoir joué dans la région de Detroit avec Mark Farner (futur membre de Grand Funk) le guitariste Dick Wagner créé the Frost, son premier véritable groupe. Un rock un peu commercial, mais efficace. Wagner va surtout se distinguer plus tard par ses collaborations avec Lou Reed ("Rock'n'roll Animal") et Alice Cooper ("Billion Dollar Babies" et surtout "Welcome to My Nightmare").




 

Live/Dead
- The GRATEFUL DEAD - 1969  
| folk rock | psychédélique | acid rock |

Ce somptueux album débute par le mythique "Dark Star", longue improvisation psychédélique de 23 minutes qui projette définitivement le Dead hors du temps. Ce morceau, élaboré selon le shéma répétitif et hypnotisant du Raga Indien, sera le morceau fétiche des fanatiques du Grateful Dead, et sera tout simplement le plus grand titre de l'ére psychédélique !




 

Canned Wheat
- The GUESS WHO - 1969  
| folk rock | rock/pop rock |

Superstars dans leur Canada d'origine, les Guess Who auront plus de mal à imposer une image distinctive en Europe, mais ils inscrivent de nombreux hits aux USA. Le groupe s'était constitué en 1963 autour du guitariste-chanteur Randy Bachman. Ce dernier accédera à une notoriété internationale plus importante avec le fameux Bachman-Turner Overdrive (B.T.O.)




 

Johnny Hallyday
- Johnny HALLYDAY - 1969  
| hard rock | rock/pop rock |

En Decembre 68 Johnny Hallyday investit les studios Olympics à Londres pour enregistrer ce qui allait devenir un fascinant condensé de rock'n'roll. Produit par Glyn Johns, le disque au titre éponyme est enflammé par l'effervescence du rock anglais de l'époque. L'idole se trouve alors, dans ce contexte, transcendée par les guitares et les arrangements de Jimmy Page et Steve Marriott. Et de fait, l'album ne manque pas d'évoquer les Small Faces, le "Beggars Banquet" des Stones ou les Spooky Tooth pour ces climats hantés et caverneux. S'il n'en reste qu'un...
Chroniqué par Fred Weber



 

Oh Happy Day
- Edwin HAWKINS - 1969  
| gospel |

Mêlant à un genre traditionnel ses propres compositions, Edwin Hawkins surf sur la vague pop-rock pour aboutir à un gospel contemporain plein de force. Malgré une conotation religieuse permanente, il accède très vite au succès et inscrit en 1969 avec la chanson "Oh Happy Day" un hit pop universel et planétaire.




 

Hot Buttered Soul
- Isaac HAYES - 1969  
| funk | soul |

Isaac Hayes est un géant (au propre comme au figuré) de la musique des années 60 et 70. Il va exercer une influence considérable sur trois décénies. Après un début de carrière comme arrangeur-producteur chez Stax, le concurent de Tamla Motown, il enregistre sous son propre nom. Son premier album en 67 est remarquable... celui-ci est un véritable monument !




 

As Safe as Yesterday Is
- HUMBLE PIE - 1969  
| blues rock | hard rock |

Lorsque Steve Marriott, en 69, quitte les Small Faces qu'il avait fondé quatre ans plus tôt, il s'associe avec une autre fameux guitariste, Peter Frampton. C'est sur scène essentiellement que le boogie blues survitaminé d'Humble Pie donnera sa pleine mesure. "Natural Born Bugie", en single, sera leur seul titre à entrer dans les classements.




 

Town and Country
- HUMBLE PIE - 1969  
| blues rock | hard rock |

Ce deuxième album d'Humble Pie est excellent (le premier l'était aussi !). Son titre, bien choisi, définit plutôt bien la démarche du groupe à l'époque : un très subtil mélange de country-folk rural et de blues électrique urbain... une formule électro-acoustique qui fait ici merveille.




 

It's a Beautiful Day
- IT'S A BEAUTIFUL DAY - 1969  
| folk rock | progressive rock | psychédélique | art rock |

Sous sa mémorable pochette rétro, Le violoniste David LaFlamme et son groupe envoient une superbe carte postale musicale californienne au reste du monde. Une approche progressive qui tranche assez avec la production habituelle de la baie de San Francisco. David LaFlamme, né à Salt Lake City, était depuis 1962 sur la West Coast, où il "jamait", avant la formation de It's a Beautlful Day, avec Janis Joplin ou Jerry Garcia.




 

Diana Ross Presents the Jackson 5
- The JACKSON 5 - 1969  
| disco | soul |

Poussés par leur père à monter sur scène au début des années 60, puis parrainés par Diana Ross (The Supremes), les ados de la "tribu" Jackson vont devenir la coqueluche de l'Amérique (aussi bien noire que blanche) et le nouveau groupe moteur de chez Tamla Motown. On trouve ici leur premier tube "I Want You Back".


 

"Le vieux gag sur le fric, le pouvoir et la gloire... les Beatles avaient tout cela, et ils ont réalisé qu'ils n'avaient rien du tout"

John Lennon

Albums précédents / Albums suivants

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]