- DEEP PURPLE -

actuellement sur le site : 7 albums

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  

Sélection par artistes - RETOUR

 
Deep Purple
- DEEP PURPLE - 1969
 
| hard rock | progressive rock | arena rock |

A l'instar de Vanilla Fudge aux USA, Deep Purple tente à ses débuts le grand écart entre rock dur et musique classique. Ce qui peut se résumer (un peu schématiquement) à la dualité de ses principaux leaders Richie Blackmore et Jon Lord. Cet album, nettement plus convainquant que celui enregistré la même année avec grand orchestre, est la première affirmation nette du style qui fera les grandes heures du groupe.



 
Concerto for Group and Orchestra
- DEEP PURPLE - 1969
 
| hard rock | progressive rock | arena rock |

A la suite des Moody blues et à l'instar de Nice et Pink Floyd, Deep Purple fait partie des groupes anglais à tenter la rencontre entre groupe rock et orchestre classique. Jon Lord est le compositeur de ce concerto bien nommé. Décrié par la rock critique de l'époque, le résultat n'est, en réalité, pas du tout mauvais. Reflet d'une époque en tous cas. En bonus sur les éditions ultérieures "Hard Road" et "Child in Time" faisaient partie du même concert.



 
Deep Purple in Rock
- DEEP PURPLE - 1970
 
| british metal | hard rock | heavy metal | arena rock |

Sous l’influence de son organiste John Lord, Deep Purple avait commencé par des essais plutôt décevants de fusion entre rock et musique classique. Le groupe trouve ici sa véritable identité et inscrit définitivement, au côté de Led Zeppelin, l'une des grandes pages du hard rock de l'époque, avec notamment les titres mythiques "Speed king" et "Child in time" (auxquels il faut ajouter le single "Black Night" sorti à la même époque, présent sur les éditions bonus).



 
Fireball
- DEEP PURPLE - 1971
 
| british metal | hard rock | heavy metal | arena rock |

Porté par le succès du single "Strange Kind of Woman", "Fireball" fait évidemment partie des indispensables de Deep Purple, avec "In Rock", "Machine Head" et "Burn". Le groupe s'installe définitivement à côté de Led Zeppelin comme la référence hard rock des années 70.



 
Machine Head
- DEEP PURPLE - 1972
 
| british metal | hard rock | heavy metal | arena rock |

Deep Purple, qui est parfois tombé dans la facilité en s'appuyant sur les seules prouesses techniques de l'organiste Jon Lord ou du guitariste Richie Blackmore, réalise ici le disque parfait. Evidemment porté par le succès populaire de "Smoke on the Water", l'album n'a par ailleurs pas la moindre faiblesse. Ensemble très homogène où tous les titres sont bons et le son énorme...



 
Made in Japan
- DEEP PURPLE - 1972
 
| british metal | hard rock | heavy metal | arena rock |

Si la discographie de Deep Purple est impressionnante, le groupe a surtout marqué avec une petite poignée d'albums du début des années 70 (globalement jusqu'au départ de son chanteur Ian Gillan). Ce fameux "Made in Japan" - live d'anthologie s'il en est ! - est le couronnement de cette fabuleuse époque et de la période du Deep Purp mythique.



 
Burn
- DEEP PURPLE - 1974
 
| british metal | hard rock | heavy metal | arena rock |

Après le changement de line up du groupe, Deep Purple propose ce "Burn" très réussi, mettant en évidence les qualités des nouveaux membres du groupe, David Coverdale (chant) et Glenn Hugues (basse et chant). Les guitares heavy de Ritchie Blacmore se marient harmonieusement avec les voix des deux chanteurs du groupe, qui propose ici un hard-rock mâtiné de funk et de soul; un cocktail explosif !!!
Chroniqué par Euhlain


 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]