- LED ZEPPELIN -

actuellement sur le site : 11 albums

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  

Sélection par artistes - RETOUR

 
Led Zeppelin
- LED ZEPPELIN - 1969
 
| blues rock | british blues | british metal | hard rock | heavy metal |

Dès ce premier album, Led Zeppelin fait une entrée fracassante dans l'univers du rock. Il faut dire que Jimmy Page n'est pas à proprement parlé un nouveau venu, à 23 ans il est déjà un « vieux loup de studio » et bénéficie de son expérience au sein des Yardbirds où il avait jouté avec son ami Jeff Beck... Un (le ?) disque fondateur du hard rock de toutes les années qui vont suivre.



 
Led Zeppelin II
- LED ZEPPELIN - 1969
 
| blues rock | british blues | british metal | hard rock | heavy metal |

Le second Led Zeppelin confirme toutes les promesses du premier. Pourtant le groupe ne jouit pas encore de la formidable popularité qui sera la sienne très bientôt. Le fameux riff de "Whole lotta love" ouvre magistralement cet excellent album.



 
Led Zeppelin III
- LED ZEPPELIN - 1970
 
| blues rock | british blues | british metal | folk rock | hard rock | heavy metal |

Le très métalique "Immigrant song" qui ouvre cet album n'est pas vraiment représentatif de la suite par ailleurs très acoustique. Jimmy Page et Robert Plant affichent leur goût prononcé pour la tradition celtique. Mais c'est aussi là le disque de "Since I've been loving you", l'un des plus fabuleux blues jamais enregistrés et sans aucun doute l'un des meilleurs titres du groupe.



 
Led Zeppelin IV
- LED ZEPPELIN - 1971
 
| blues rock | british blues | british metal | hard rock | heavy metal |

Cet album, le quatrième du groupe, n’a en fait pas de nom (ni de numéro !)… Il est porté par l’immense succès planétaire de la chanson "Stairway to heaven". Led Zeppelin est alors au sommet de son art et de sa popularité, il est plébicité comme "le plus grand groupe de rock du monde".



 
Houses of the Holy
- LED ZEPPELIN - 1973
 
| blues rock | british blues | british metal | hard rock | heavy metal |

Led Zeppelin est à l'époque le groupe titanesque par excellence, et ce n'est pas un hasard, ses 6 premiers albums du groupe tutoient la perfection ! Houses of the Holy amorce une diversification et atteste d'un intérêt pour les musiques ethniques, que Robert Plant notamment développera en solo. Les riffs de Jimy Page sont, par ailleurs, toujours aussi cinglants.



 
Physical Graffiti
- LED ZEPPELIN - 1975
 
| blues rock | british blues | british metal | hard rock | heavy metal |

Led Zeppelin se fait pardonner deux années de silence en sortant en 1975 un magnifique double album, un peu écrasé par la succès monstrueux de "Kashmir" qui scelle le rapprochement avec la musique orientale. Le synthétiseur est utilisé plus qu'à l'accoutumée, et c'est l'occasion de souligner la place importante de John Paul Jones, aux claviers, souvent discret sur les autres disques.



 
Presence
- LED ZEPPELIN - 1976
 
| blues rock | british blues | hard rock | heavy metal | arena rock |

Après l'énorme "Physical Graffiti", les sept titres de cet album recoivent un accueil mitigé de la part de la critique. Mais si "Presence" est le premier Led Zeppelin à ne pas être considéré à l'unanimité comme un chef-d'oeuvre absolu, il reste un très grand disque, saisissant par ses rythmiques et ses harmonies souvent surprenantes et répétitives, parfois majestueuses... Au final donc, un indispensable comme tous les autres !



 
In Through the Out Door
- LED ZEPPELIN - 1979
 
| blues rock | british blues | hard rock | heavy metal | arena rock |

Le dernier Led Zeppelin... 10 ans après le début et après trois années de silence pendant lesquelles beaucoup de choses se sont passées, la vague disco et le mouvement punk. Le course du dirigeable s'en trouve certainement altérée et c'est un étonnant patchwork qui sort. Du synthé, des accents country ou fortement rétro... On ne peut pas dire que ce soit le disque à oublier, mais ce n'est pas non plus le meilleur, ni le plus représentatif !



 
Coda
- LED ZEPPELIN - 1982
 
| blues rock | british blues | hard rock | heavy metal | arena rock |

En 1980, la mort de John Bonham signe la disparition de l'un des groupes les plus énormes de toute l'histoire du rock. Coda est la première compilation à sortir : des raretés et des live enregistrés entre 1970 et 1978... L'album, intéressant en soi, est évidemment surtout conçu comme un hommage posthume à "Bonzo".



 
BBC Sessions (Live)
- LED ZEPPELIN - 1997
 
| blues rock | british blues | british metal | hard rock | heavy metal |

Les fans du dirigeable de plomb auront dû attendre 21 ans pour voir enfin un live digne de ce nom, après le bon mais quelque peu décevant "The Song Remains The Same" (B.O. du film du même nom). ce double album retrace, avec le premier cd, les débuts de Led Zeppelin avec les titres de leur premier album et des reprises blues... avec le second, il restitue un concert du groupe à Londres en 1971, Led Zep à son apogée avec ses titres phares "Black Dog", "Heartbreaker", "Whole Lotta Love" et ses grands moments d'improvisation comme sur "Dazed and Confused".
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
How the West Was Won
- LED ZEPPELIN - 2003
 
| blues rock | british blues | hard rock | heavy metal | rock'n'roll | arena rock |

Il n'existait à ce jour que deux albums live de Led Zeppelin : la B.O. du film "The Song Remains the Same" et la compilation bootleg "BBC Sessions" que Jimmy Page remastérise et publie officiellement en 1997. "How the West Was Won", triple album tardif, corrige donc un peu la carence... L'Ouest en question, c'est la Californie et deux concerts enregistrés à Los Angeles et au Long Beach Arena, les 25 et 27 juin 1972... du vrai Led Zep de la grande période !



 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]