- The BEATLES -

actuellement sur le site : 14 albums

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  

Sélection par artistes - RETOUR

 
Please Please Me
- The BEATLES - 1963
 
| rock/pop rock | rock'n'roll |

Le premier album des Beatles... En combinant les influences du rock'n'roll et du rythm'n'blues, ils inaugurent la longue histoire du pop rock. L'album est composé à 50 % de reprises (imposées par la maison de disque) mais contient le premier tube signé Lennon et McCartney, celui qui fit brutalement connaître le groupe : "Love me do".



 
With the Beatles
- The BEATLES - 1963
 
| rock/pop rock | rock'n'roll |

Au rythme de deux albums par année, les Beatles vont construire la légende. Chaque nouvel album va contenir deux ou trois tubes qui monteront à tour de rôle au sommets des hits. Le succès est phénoménal, dépassant de loin celui d'Elvis... du jamais vu ! Les millions de jeunes issus du baby-boom ont trouvé le modèle auquel s'identifier, ils ont soudain le sentiment d'exister socialement.



 
A Hard Day´s Night
- The BEATLES - 1964
 
| rock/pop rock |

Enthousiasme, fraîcheur et un incroyable dynamisme font de ce disque le meilleur probablement de la première période. C'est aussi le premier à ne comporter aucune reprise. La première partie de l'album constitue la bande originale du film "A hard day's night" (de Richard Lester) qui rend parfaitement compte de la joyeuse ambiance de folie qui entourait le groupe à cette époque.



 
Beatles For Sale
- The BEATLES - 1964
 
| rock/pop rock | rock'n'roll |

Les "quatre garçons dans le vent" sont devenus une affaire commerciale gigantesque et (clin d'oeil ?) ce troisième album s'intitule "Beatles à vendre" ! Pour la petite histoire on retiendra que Ringo Starr apparaît ici comme lead chanteur avec une reprise dans un genre "country-rock" (Honey don't), style vers lequel ira sa prédilection plus tard pour ses albums en solo.



 
Help!
- The BEATLES - 1965
 
| rock/pop rock | rock'n'roll |

En pleine beatlmania, le groupe traverse une crise énorme. Les concerts tournent à la folie complète, les quatre musiciens diront plus tard qu'ils ne s'entendaient même plus jouer. "Help", la chanson, a été décrite comme un véritable cri de détresse : "aide-moi à remettre les pieds sur terre" ! Les Beatles vont définitivement abandonner la scène pour se consacrer au travail en studio.



 
Rubber Soul
- The BEATLES - 1965
 
| rock/pop rock |

Avec Rubber Soul, les Beatles livrent des chansons plus construites, le son s'enrichit considérablement, s'éloignant de l'archétype rock'n'roll. La citar indienne fait son apparition ("Nowegian wood"). L'album a une tonalité plus folk que les trois précédents. Il anticipe assez bien ce qui sera développé par la suite.



 
Revolver
- The BEATLES - 1966
 
| rock/pop rock | psychédélique |

Les Beatles sont une nouvelle fois en avance sur tout le monde avec cet album au son très homogène (l'album préféré de Georges Harrison), exploitant les possibilités d'une grande nouveauté du moment : la stéréophonie ! L'influence croissante de George Martin (le "5ème Beatles") n'est pas étrangère à cette belle réussite, il bouscule notamment tous les canons du pop-rock avec son fameux arrangement de cordes sur "Eleanor Rigby".



 
Sgt. Pepper´s Lonely Heart Club Band
- The BEATLES - 1967
 
| rock/pop rock | psychédélique |

Album de légende, longtemps considéré comme LE meilleur disque de tous les temps !... Il est vrai qu'à sa sortie c'est une véritable bombe par la perfection quasi absolue de la production (merci Georges Martin !). Quand on connaît les moyens techniques de l'époque, c'est tout simplement fabuleux. Pourtant certaines chansons pourraient sembler un peu faibles ("Good morning" ou "Lovely Rita")... Tout le reste ce sont d'authentiques "diamonds in the sky" !



 
Magical Mystery Tour
- The BEATLES - 1967
 
| rock/pop rock | psychédélique |

Sorti quelques mois après "Sgt. Pepper's", "Magical Mystery Tour" (bande sonore du film du même nom) n'affiche pas la même homogénéïté mais apparaît plus comme une compilation de chansons diverses. Pourtant les Beatles sont toujours autant en avance sur leur temps avec notamment les audaces de John Lennon ("I'm the walrus" et "Strawberry fields forever").



 
White Album
- The BEATLES - 1968
 
| rock/pop rock | psychédélique |

Un grand essentiel de l'histoire du rock, qui va marquer plusieurs générations de musiciens... Tandis que les Beatles travaillent et enregistrent un peu chacun de leur côté, ils livrent un ensemble étonnament cohérent, dans la plus grande diversité de styles. On a le sentiment d'une aisance incroyable, l'impression que tout ce qu'ils touchent devient de l'or... si ce n'est pas le génie, ça y ressemble beaucoup !



 
Yellow Submarine
- The BEATLES - 1969
 
| rock/pop rock | psychédélique |

Album un peu anecdotique : la bande sonore du dessin animé du même nom (beaucoup plus intéressant, lui, comme document sur le psychédélisme de l'époque). A noter une face entière orchestrée, façon musique classique, par George Martin... plutôt gentil, mais bien joli quand même !



 
Abbey Road
- The BEATLES - 1969
 
| rock/pop rock | psychédélique |

Le dernier grand disque des Beatles, le meilleur pour beaucoup. Contre toute attente, en effet, malgré les tensions internes, la magie opère plus que jamais et les chansons de Lennon et McCartney se succèdent et s'enchaînent à merveille, tandis que Georges Harisson livre deux de ses plus belles perles : "Something" et "Here comes the sun".



 
Let It Be
- The BEATLES - 1970
 
| rock/pop rock |

Ils sont encore (vaguement) ensemble, en tous cas réunis sur cette dernière galette... Malgré les divisions et les conflits, qui sont désormais de notoriété publique à l'époque, les Beatles livrent ici quelques derniers joyaux (enregistrés avant Abbey Road, en fait) : "Across the universe", "The long and winding road" et bien sûr "Let it be"... fin d'une histoire et vive la légende !... "ainsi soit-il" !



 
Let It Be... Naked
- The BEATLES - 2003
 
| rock/pop rock |

En 2003 sortait ce magnifique disque qui rendait justice aux chansons de l'album "Let It Be", en les débarassant des choeurs sirupeux et autres orchestrations pompeuses dont Phil Spector les avait alourdi à l'époque. Un vrai trésor pour les fans !... Le moins que l'on puisse dire, en effet, c'est que la sortie de l'original avait fait polémique, créant le mécontentement de Paul McCartney notamment... qui reprend donc ici l'initiative !
Chroniqué par Euhlain


 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]