- The DOORS -

actuellement sur le site : 9 albums

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  

Sélection par artistes - RETOUR

 
The Doors
- The DOORS - 1967
 
| rock/pop rock | psychédélique | proto-punk |

Dès ce premier album, les Doors imposent un style unique et inimitable avec la batterie de John Densmore , issu du jazz, le clavier de Ray Manzarek (qui tape aussi toutes les lignes de basse !), le jeu de guitare si particulier de Robbie Krieger, et bien entendu la voix et la personnalité magistrales de Jim Morrison !



 
Strange Days
- The DOORS - 1967
 
| rock/pop rock | psychédélique | proto-punk |

Un album de la même veine que le précédent, c'est à dire tout à fait bon... rien à jeter ! Jim Morrison préside et installe le "strange" avec la plus grande maestria et le support absolument sans faille du reste du groupe.



 
Waiting For The Sun
- The DOORS - 1968
 
| rock/pop rock | psychédélique | proto-punk |

Les albums des Doors se succèdent à grande vitesse. Difficile de dire que celui-ci est meilleur ou moins bon que les autres. Il est peut-être un peu plus jazzy ("Love street"). Il contient aussi quelques morceaux cérémoniaux qui feront les grands moments des concerts, "Not to touch the earth" notamment (cf. Absolutely live).



 
The Soft Parade
- The DOORS - 1969
 
| rock/pop rock | psychédélique |

Avec cette oeuvre ambitieuse, qui ne pouvait pratiquement pas être jouée sur scène, les Doors surprennent tout le monde en proposant une orchestration avec cordes et cuivres. Le résultat est magnifique et sert formidablement bien la poésie étrange de Morrison.



 
Morrison Hotel
- The DOORS - 1970
 
| blues rock | rock/pop rock |

Pour réveiller les clients de l'hotel, une musique plus rock et blues-rock qu'à l'accoutumée chez les Doors. Mais on retrouve aussi pour les déabulateurs nocturnes les mélodies somnambuliques dont Jim Morrison, plus que tout autre, avait le secret ("the spy", "Indian sommer").



 
Absolutely Live
- The DOORS - 1970
 
| rock/pop rock | psychédélique |

Beaucoup plus qu'un concert, une véritable cérémonie sous la houlette du grand prêtre Jim Morrison ! Le fabuleux "When the music's over" (et son mythique "we want the world and we want it now" !) est sans doute l'un des plus grand live jamais gravé dans du vinyl !



 
L.A. Woman
- The DOORS - 1971
 
| rock/pop rock | proto-punk |

Album de la maturité, parfaitement produit, c'est aussi le dernier de Jim Morrison qui va disparaître quelques mois plus tard... un indispensable disque de légende !



 
Other Voices
- The DOORS - 1971
 
| rock/pop rock |

Les Doors sans Morrison, ce n'est évidemment plus tout à fait les Doors. Mais on peut dire la même chose du groupe qui faisait beaucoup plus qu'accompagner le mythique chanteur. Les rescapés tentent ici de maintenir le flambeaux, avec une certaine réussite.



 
An American Prayer
- The DOORS - 1978
 
| rock/pop rock |

Il est difficile de résister aux oeuvres posthumes des grands personnages de l'histoire du rock. Le travail des Doors "survivants" (!) sur les poèmes de Jim Morrison ne manque pas d'intérêt. Play back de titres déjà enregistrés ou créations, les collages sonores sont précis et soignés. On retrouve aussi quelques extraits live et bien sûr la voix somptueuse du "maître"... Les fans, en tous cas, apprécient à l'époque comme aujourd'hui.



 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]