"Géographie" : Les pays du rock...

AUSTRALIE

39 albums actuellement sur le site.

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  


 
Friday on My Mind
- The EASYBEATS - 1967
 
| pop | rock/pop rock |

Considérés comme les Beatles australiens, les Easybeats concurencent ces derniers, ou les Hollies, avec un beau succès sur la terrain de la pop dès 1965. Friday on My Mind, leur sommet, est cependant très largement distancé techniquement par le Sgt. Peppers de la même époque. L'un des leaders du groupe, George Young, n'est autre que le frère aîné de Malcolm et Angus Young du futur AC/DC.



 
Banana Moon
- Daevid ALLEN - 1970
 
| progressive rock | art rock | canterbury scene |

Daevid Allen, australien installé en Angleterre, est une personnalité originale de la "scène de Canterbury". Il est d'abord membre de Soft Machine, puis fonde Gong en France. Il enregistre ce premier album solo avec des membres du groupe et une poignée d'amis, dont Robert Wyatt... Un disque avec quelques excentricités, évidemment apparenté au fameux "Camembert Electrique" qui sortira peu de temps après...



 
Main Course
- The BEE GEES - 1975
 
| disco | rock/pop rock | soft rock |

Depuis le milieu des années soixante les frères Gibb ont déjà aligné des dizaines de tubes. Mais dans la volumineuse discographie des Bee Gees, cet album est généralement considéré comme un "must", avec un net retour au sources rhythm'n'blues... On est juste avant la vague disco dont ils vont être l'un des principaux acteurs.



 
High Voltage
- AC/DC - 1976
 
| hard rock | heavy metal | arena rock |

Premier album de dimension internationale du groupe australien qui va devenir la référence incontournable du hard rock. Le tandem "Angus Young/Bon Scott" devient lengendaire tels les "Jagger/Richards", "Plant/Page" ou autres "Lennon/McCartney" !



 
Let There Be Rock
- AC/DC - 1977
 
| hard rock | heavy metal | arena rock |

Album de la reconnaissance américaine pour AC/DC avec "Let There Be Rock", mais aussi gros tournant pour le groupe dont le son change radicalement par rapport aux albums précédents... Les riffs sont plus affûtés que jamais et les solos de plus en plus longs et envoient la sauce comme peu de groupes savent le faire en cette époque de l'avénement du punk. C'est aussi l'album des futurs tubes imparables du groupe, comme "Whole Lotta Rosie", "Bad Boy Boogie", "Hell ain't a Bad place to Be"...
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
Saturday Night Fever
- The BEE GEES - et collectif - 1977
 
| disco | rock/pop rock | soft rock |

L'album décisif de la vague disco !... Bande originale du film du même nom, ce disque, bien que collectif est largement apparenté à la discographie des Bee Gees en raison de leur grande participation. Le disco - déviance commerciale pour les puristes du rock - est pourtant authentiquement issu de la soul et du funk... et l'on doit aussi rappeler que le rock'n'roll a été aussi en son temps essentiellement musique à danser !



 
(I'm) Stranded
- The SAINTS - 1977
 
| punk rock |

Les Saints sont à L'Australie ce que sont les Ramones aux Etats Unis et les Sex Pistols à l'Angleterre !... Originaires de Brisbane, cité parmi les plus sinistres, ils envoient des copies de leur premier single "(I'm) Stranded", hymne punk auto-produit, aux journaux anglais. L'effet est immédiat, ce premier album est enregistré et trouve aussitôt un énorme public.



 
If You Want Blood You've Got It (live)
- AC/DC - 1978
 
| hard rock | heavy metal | arena rock |

AC/DC est évidemment un immense groupe de scène, mais ses disques live sont finalement peu nombreux, surtout - et à fortiori - ceux de l'ère Bon Scott... "If You Want Blood" est donc un immanquable qui restitue très bien l'ambiance enthousiaste des concerts de l'époque.



 
Powerage
- AC/DC - 1978
 
| hard rock | heavy metal | arena rock |

Après un génialissime "Let There Be Rock" au compos incisives, les frères Young préfèrent pour cet opus mettre en avant le côté intimiste et très bluesy : "Down payment Blues", "Gone Shootin'", "Rock n' Roll Damnation"... Un accueil mitigé lui est réservé à sa sortie, mais l'album est finalement bien adopté par la majorité des fans du groupe et plus encore : Keith Richards des Rolling Stones tombe littéralement en admiration pour les australiens et déclare même ne jamais se séparer de l'album "Powerage" !
Chroniqué par Pierre-André Bague


 
Cold Chisel
- COLD CHISEL - 1978
 
| hard rock | pub rock |

Cold Chisel est le groupe d'anthologie australien, probablement la meilleure formation hard rock du pays durant les années 70. Cet équivalent des Led Zeppelin, Free ou Deep Purple tire profit des excellentes compos du pianiste Don Walker et de la voix guturale sauvage de Jimmy Barnes (ce dernier avait précédemment remplacé Bon Scott, futur AC/DC, au sein de son groupe)... Une discographie quasiment parfaite jusqu'à sa dissolution en 1983.



 
Rose Tattoo
- ROSE TATTOO - 1978
 
| boogie rock | hard rock | heavy metal |

Avec un personel qui va souvent changer et une discographie relativement restreinte, Rose Tattoo se fait pourtant assez vite un nom aux côtés de ses grands émules australiens AC/DC et Midnight Oil. En 1983 son passage au Marquee Club de Londres sera, de mémoire, le plus bruyant depuis ceux de Led Zeppelin !



 
Eternally Yours
- The SAINTS - 1978
 
| punk rock |

Bien en phase globalement avec le punk rock de la planète, The Saints se distingue occasionnellement sur ce deuxième album en ralentissant le rythme ("Memories Are Made of This"), en utilisant des cuivres façon rhythm'n'blues ("Know your Product") ou la guitare sêche ("A Minor Aversion", "Untitled"). Autre originalité : on ne le sait pas encore alors, mais le groupe est parti pour une carrière de plus de 20 ans !



 
Highway to Hell
- AC/DC - 1979
 
| hard rock | heavy metal | arena rock |

"Highway to hell" est généralement considéré comme un sommet dans la carrière du groupe qui a désormais atteint une reconnaissance planétaire. Un album à considérer comme une référence absolue en matière de hard rock !



 
Door, Door
- The BOYS NEXT DOOR - 1979
 
| post punk |

Les Boys Next Door c'est le premier groupe dont Nick Cave est le chanteur. "Door, Door" est enregistré en deux temps. Il en résulte une dualité évidente entre les six premiers titres au punk pop relativement formaté et les quatre suivants à la prospective harmonique plus grande. "Shivers" (le seul slow punk ?!) est un succès de la scène punk australienne. Mais le groupe, qui flirte à l'époque en concert avec le chaos et le noise, décide de tout saborder, change d'orientation, émigre en Angleterre et prend pour nom The Birthday Party.



 
Back in Black
- AC/DC - 1980
 
| hard rock | heavy metal | arena rock |

Malgré la mort tragique de Bon Scott, le chanteur du groupe, AC/DC enregistre un an après "Highway to hell" cet album de la même veine et redoutable d’efficacité. Brian Johnson, le nouveau chanteur, est totalement à sa place et Angus Young, le leader guitariste, est au sommet de son art.



 
For Those About to Rock We Salute You
- AC/DC - 1981
 
| hard rock | heavy metal | arena rock |

Sans atteindre le niveau des "Highway to Hell" et "Back in Black" (mais était-ce possible ?!), cet album ouvre vraiment l'ère du groupe avec Brian Johnson, son nouveau chanteur. De façon un peu lapidaire, on pourrait dire que "For Those About to Rock" clôt très "honorablement" la grande période d'AC/DC... peut-être le dernier grand indispensable du groupe ?!



 
Prayers on Fire
- The BIRTHDAY PARTY - 1981
 
| gothique | post punk | no wave |

Il y a les Beatles australiens (The Easybeats), Sex Pistols australiens (The Saints), Police australiens (Men at Work)... mais le Nick Cave australien n'est comparable qu'au Nick Cave australien ! Un immense artiste qui apporte une contribution essentielle à la musique des années 80. Bon, puisqu'on y résiste difficilement, disons qu'il est ce qu'un Jim Morrison aurait pu devenir à cette époque ! Mais que ce soit dit : l'Australie est un grand pays... du rock aussi !



 
Business as Usual
- MEN AT WORK - 1982
 
| new wave | rock/pop rock |

L'histoire d'une brêve sucess Story... Originaires de Melbourne les "Hommes Au Travail" sont, à juste titre, qualifiés de "Police australiens". Avec ses deux tubes, "Down Under" et "Who Can It Be Now?", cet album reste n°1 aux USA pendant un an et se vend à plus de 15 millions d'exemples. Malgré le bon "Cargo" qui suivra, le groupe de Colin Hay ne confirmera pas cette réussite et se séparera après un troisième et dernier album en 1985.



 
Before Hollywood
- The GO-BETWEENS - 1983
 
| pop alternative |

Originaires de Brisbane en Australie et installés à Londres, les Go-Betweens se résument à un duo : Grant McLennan et Robert Forster, auquel s'adjoint la batteuse Cindy Morrisson. Il sont déjà bien connus depuis la sortie de leur premier album, mais Before Hollywood est leur première grande réussite.



 
Script for a Jester's Tear
- MARILLION - 1983
 
| progressive rock | néo-prog. |

On parle à leur propos de néo-prog., Marillion va de fait redonner vie à une tradition musicale directement issue des premiers Genesis. Un peu décallé, ce groupe anglais va pourtant trouver une audience considérable tout au long des années 80... Un brillant représentant de la seconde génération du rock progressif... pour les amateurs du genre.



 
From Her to Eternity
- Nick CAVE - The BAD SEEDS - 1984
 
| post punk | alternative pop/rock |

Nick Cave, ses dissonances, son art étrange et envoûtant, consitue l'un des prolongements très intéressants de la mouvance punk. Installé à Berlin avec son groupe The Bad Seeds, il trouvera naturellement sa place dans le film (non moins étrange) de Wim Wanders "Les Ailes du Désir". Une façon très Jim Morrison de présider aux ébats scéniques... Une influence évidente sur P.J. Harvey...



 
The Swing
- INXS - 1984
 
| dance pop | new wave | rock/pop rock |

Apparu au début de la décénie, les australiens d'INXS vont connaître, sur le plan discographique, une montée en puissance exceptionnelle. A partir de cet album, et de la chanson "Original Sin", ils vont incontestablement marquer de leur son les années 80.



 
Spleen and Ideal
- DEAD CAN DANCE - 1985
 
| dream pop |

Bien qu'il vienne d'Australie, le duo constitué du guitariste Brendan Perry (issu du punk) et de la chanteuse Lisa Gerrard puise ses sources dans l'Europe médiévale et sa tradition folklorique. Un étonnant cocktail atmosphérique, entre new age et ambient pop ethnique, comparable à ce que font les Cocteau Twins à la même époque en Ecosse.



 
Listen Like Thieves
- INXS - 1985
 
| dance pop | new wave | rock/pop rock |

Avec ses mélodies limpides, sa rythmique métronomique, ses guitares funky qui claquent des accords métalliques, INXS a trouvé la formule... particulièrement efficace sur des titres (succès) comme "What You Need", "Kiss the Dirt" ou "Kiss the Dirt".



 
Liberty Belle and the Black Diamond Express
- The GO-BETWEENS - 1986
 
| pop alternative |

Un son cristalin, propre... une pop aérienne, totalement formatée pour les radios... les Go-Betweens font recette, sans pour autant décrocher jamais de véritables hits. Ca rappelle souvent les Byrds, voire Simon and Garfunkel. C'est magnifiquement fait.


Albums suivants

1 2
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]