"Géographie" : Les pays du rock...

FRANCE

58 albums actuellement sur le site.

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  


 
La génération perdue
- Johnny HALLYDAY - 1966
 
| rock/pop rock |

Avec ce disque Johnny Hallyday opère un véritable tournant. Année charnière absolue, 1966 voit le chanteur traîner dans l'ombre de Dylan, réagir à la concurrence des protest singers en vogue en France à l'époque (Antoine) et adopter le style anglais implicitement dans une démarche vestimentaire (le look Carnaby Street) et musicalement : les reprises sur cette oeuvre, Troggs, Beatles... L'esprit de 66 est ici parfaitement encapsulé dans la chanson d'introduction et dans "Cheveux longs, idées courtes", réponse vindicative au chanteur Antoine, ce dernier l'ayant épinglé dans ses "Elucubrations".
Chroniqué par Fred Weber


 
Michel Polnareff
- Michel POLNAREFF - 1966
 
| pop | rock/pop rock |

Les trois accords de "La poupée qui fait non" placent l'artiste sur orbite. Mais avec ce premier album éponyme, Michel Polnareff apparaît surtout comme la meilleure réplique francophone à la pop anglosaxone. Il enregistre d'ailleurs à Londres, en engageant pour la guitare les services d'un certain Jimmy Page !... La carrière de ce surdoué va largement souffrir d'une hypersensibilité qui le conduit à la dépression et, en but à l'incompréhension, à de nombreuses ruptures.



 
Messe Pour Le Temps Présent
- Pierre HENRY - 1967
 
| progressive rock |

Pierre Henry n'appartient évidemment pas à la mouvance rock. Pourtant, au moment où sort le premier Pink Floyd, il marque fortement l'année avec cet album écrit pour un ballet de Béjart et l'énorme tube qu'est "Psyché Rock"... Sa musique "concrète", électronique et avant-gardiste, est pionnière et beaucoup le considèrent comme le véritable "père de la techno".



 
Comme à la radio
- Brigitte FONTAINE - 1969
 
| expérimental |

N'en déplaise aux animateurs ridicules qui la brocardent aujourd'hui lourdement sur les plateaux de télévision, Brigitte Fontaine est une grande dame. "Comme à la radio" est un album d'une audace incroyable... qui précède de plus de 10 années les productions expérimentales des Laurie Anderson (Madame Lou Reed !) ou Lydia Lunch... Respect !



 
Johnny Hallyday
- Johnny HALLYDAY - 1969
 
| hard rock | rock/pop rock |

En Decembre 68 Johnny Hallyday investit les studios Olympics à Londres pour enregistrer ce qui allait devenir un fascinant condensé de rock'n'roll. Produit par Glyn Johns, le disque au titre éponyme est enflammé par l'effervescence du rock anglais de l'époque. L'idole se trouve alors, dans ce contexte, transcendée par les guitares et les arrangements de Jimmy Page et Steve Marriott. Et de fait, l'album ne manque pas d'évoquer les Small Faces, le "Beggars Banquet" des Stones ou les Spooky Tooth pour ces climats hantés et caverneux. S'il n'en reste qu'un...
Chroniqué par Fred Weber


 
Nador
- Les VARIATIONS - 1969
 
| blues rock | hard rock | rock'n'roll |

Il y avait eu en France les pionniers du rock'n'roll (Chaussettes Noires, Chats Sauvages, Johnny), les Yé-yé, les inventeurs d'une pop francophone (Polnareff, Nino Ferrer...), mais les Variations sont le premier authentique groupe de hard rock à gagner une audience. Ils optent le plus souvent pour la langue anglaise. Un gros son à la Led Zeppelin (qui débute à peine alors)... des héritiers directs de Cream et d'Hendrix...



 
Magma (aka Kobaïa)
- MAGMA - 1970
 
| fusion | jazz-rock | progressive rock |

Magma est l'un des rares groupes français de l'époque (de tous les temps ?!) ayant une réelle dimension internationale. Ce premier album, un double, est devenu une pièce d'anthologie. Il pose toutes les bases de l'univers artistique totalement original du groupe (Christian Vander créé même une langue). S'il fallait classer ces inclassables, ce serait aux confins du rock progressif... en un lieu où le génie tutoie la folie furieuse !



 
La Mort d´Orion
- Gerard MANSET - 1970
 
| progressive rock | art rock | songwriter |

Trois coups d'archet sur un violoncelle et nous voici violement projetés dans une dimension de l'espace temps encore inconnue... Gérard Manset, le plus mystérieux des musiciens français, est définitivement inclassable, ce disque aussi... Une déambulation hypnotique dans un univers étrange et fascinant !...



 
Acte II
- MARTIN CIRCUS - 1970
 
| rock/pop rock | progressive rock |

A la charnière des années 60/70, Martin Circus est avec Triangle le grand popularisateur d'un rock français et francophone. La tonalité de départ est progressive et jazz rock. Premier gros tube, "Je m'éclate au Sénégal" est à l'époque censuré par certaines radios (ce qui prête à sourire aujourd'hui). Le groupe optera assez vite pour une carrière d'amuseurs public "variétés" (hors sujet ici, mais un registre qu'il est aussi permis d'apprécier !). L'édition bonus de "Acte II" intégre les deux premiers 45trs "Tout tremblant de fièvre" et "Le matin des magiciens" qui ouvraient dès 1969 la voie à un groupe comme Ange.



 
Triangle
- TRIANGLE - 1970
 
| hard rock | rock/pop rock | progressive rock |

Aucun adepte francophone de Deep Purple ou Led Zeppelin ne pouvait à l'époque passer à côté de Triangle. Mais le groupe a surtout été l'un des premiers en France (avec Martin Circus première mouture) à ouvrir la voix des radios pour trouver une large audience. "Peut-être demain" - un véritable tube alors ! - et son fameux bruit de bottes en intro, c'est un peu sans doute l'écho lointain des premiers pas du rock français !



 
Histoire de Melody Nelson
- Serge GAINSBOURG - 1971
 
| rock/pop rock |

Auteur-compositeur monumental de la chanson française, Gainsbourg, hyper-doué, atypique et provocateur, sans rompre avec le milieu de la "variétés", affiche assez vite un profil à la rock-star, optant pour une démarche artistique plutôt "rock'n'rollienne". Il est reconnu à l'étranger pour cela, à l'étranger où "Histoire de Melody Nelson" est l'un de ses albums les plus connus.



 
Camembert électrique
- GONG - 1971
 
| jazz-rock | progressive rock |

Premier album de Gong, groupe précurseur et fleuron indéboulonable du rock hexagonal... Daevid Allen, le leader australien de la formation, avait précédement fait partie de la première mouture de Soft Machine. Cet album "made in Limousin" est une parfaite réussite. De supers musiciens qui ne se prennent pas au sérieux pour deux sous. Et... cocorico : le camembert s'exporte très bien et vieillit parfaitement !



 
Obsolete
- Dashiell HEDAYAT - GONG - 1971
 
| expérimental | psychédélique |

Avec ce monument post-soixante-huitard, Dashiell Hedayat, grand agitateur culturel, marque la scène parisienne et bien au delà. Ecrivain, traducteur de Dylan et Tolkien, il persuade les musiciens de Gong d'entrer dans son délire. Mémorable ! "Chrysler" (rose) gagne même un auditoire plus large que le cercle des initiés. Le coupable se rendra célèbre plus tard comme auteur à succès sous son vrai nom, Jack-Alain Léger.



 
Ilous & Decuyper
- ILOUS & DECUYPER - 1971
 
| folk rock | rock/pop rock | progressive rock |

Il y a dans cet album un rien de Crosby, Stlls & Nash (David Crosby particulièrement, pour les envolées harmoniques expérimentales). Il y a une fantastique version d'"Eleanor Rigby". Mais la production du duo français n'a rien à envier à ses grands modèles anglo-américains... Un fantastique album pop, tout en finesse, qui marque le rock hexagonale du début de la décénie (et fait, à l'époque, les belles heures des émissions de Jean-Bernard Hébé sur RTL !).



 
Olympia Concert
- Alan STIVELL - 1972
 
| folk rock | progressive folk | celtique |

Mondialement connu comme le grand défenseur de la musique celtique, Alan Stivell (né Cochevelou), surfe sur la vague flower power, et transcende ses sources traditionnelles pour aller vers le rock et la musique progressive. Cet Olympia "en public" (restons français !), classé dans les 30 albums de l'année par le magazine Rolling Stone, est un monument fondateur du celtic rock ("Pop Plinn", "Suite Sudarmoricaine")... un million et demi d'exemplaires vendus !



 
Le cimetière des arlequins
- ANGE - 1973
 
| progressive rock |

Ange, les très dignes émules Franc-Comtois des Genesis ou Yes, a fortement marqué la scène française et ce deuxième album supporte largement la comparaison avec les productions du rock progressif anglophone. A noter l'excellente adaptation de "Ces gens-là" de Brel, à l'époque il fallait oser !...



 
Au delà du délire
- ANGE - 1974
 
| progressive rock | art rock |

Tandis que Magma, réclamant une oreille initiée, étend sa notoriété à l'étranger, Ange, plus accessible, s'impose comme la référence dans l'Hexagone. Le groupe fait preuve d'audace et de maturité dans sa lecture francophone du rock progressif. Il remporte alors le "Grand Prix de la Pop Music" (!). On est aux grandes heures des effets mellotron, ce qui date un peu l'album, mais les guitares sont splendides et la démarche originale.



 
BBH 75
- Jacques HIGELIN - 1974
 
| blues rock | rock/pop rock |

Jacques Higelin commence à travailler au milieu des années 60 avec Areski et Brigitte Fontaine, mais "BBH 75" marque le véritable début de sa carrière personnelle. Superbe album de blues francophone, c'est un coup de maître qui ouvre une série - ininterrompue jusqu'au début des années 80 - de productions quasiment indispensables pour tout amateur de rock hexagonal.



 
Et Gary Cooper s'éloigna dans le désert...
- Alain KAN - 1975
 
| glam rock | proto-punk |

Inclassable, hors circuits, censuré, Alain Kan est tout simplement le plus génial et le plus illustre inconnu du rock français. Premiers 45 trs dès 1963, il disparaît mystérieusement en 1990 à l'entrée d'une bouche de métro... Entre temps, 4 albums incroyablement riches et diversifiés, réalisés avec la complicité de Laurent Thibault, ex-bassiste de Magma. Celui-ci est enregistré en une semaine au studio d'Hérouville, avec un financement de Gérard Manset. Frais et abouti... A (re)découvrir impérativement !!!



 
Manset (Y'a une route)
- Gerard MANSET - 1975
 
| rock/pop rock | songwriter |

Le monde rock connaissait Gérard Manset depuis "Animal on est mal" en 68, le grand public le découvre avec "Il voyage en solitaire". Ce n'est pas totalement fortuit, "Y'a une route" est un album d'accès facile. Manset, familier des climats étranges et torturés, se fait ici presque apaisant. Le ton est souvent nostalgique... les textes conservant toutefois un brin conséquent du suréalisme coutumier de l'artiste.



 
High Time
- LITTLE BOB STORY - 1976
 
| rock'n'roll | pub rock |

Créé en 1974 dans les brumes hivernales de la ville du Havre (proche de Liverpool ou de Detroit selon les intéressés !), la solide formation de Roberto Piazza, alias "Little Bob", va devenir au fil des ans un pilier du rock Hexagonal. Le groupe est au départ assimilé aux punks. Il conquiert une belle audience en Angleterre... Des concerts ultra-vitaminés, une voix rock superbe, et des albums tout à fait à la hauteur !



 
Almanach
- MALICORNE - 1976
 
| folk | folk rock | celtique |

Après avoir été musicien d'Alan Stivell, Gabriel Yacoub enregistre en solo avec sa femme Marie, puis fonde Malicorne. Le groupe devient rapidement la référence mondiale du folk celtique contemporain français (au côté d'Alan Stivell). "Almanach" est un incontournable sommet du groupe et de la grande vague folk-rock des années 70.



 
Different
- The DOGS - 1979
 
| power pop | post punk |

Tandis que la France des années 80 va s'enthousiasmer pour Téléphone, les Dogs entamment à Rouen un parcours nettement moins métiaque mais qui va marquer durablement. Une grosse poignée d'albums sans compromis et une notorité qui s'étendra à l'étranger... jusqu'aux Etats Unis où le groupe de Dominique Laboubée (chant, guitare) fera reconnaître que, finalement, le rock français existe bel et bien !



 
Champagne pour tout le monde
- Jacques HIGELIN - 1979
 
| rock/pop rock |

Entre le blues de "BBH 75" et le hard rock de "Irradié", Higelin trouve l'équilibre avec les excellents "Alertez les bébés !" et "No man's land"... "Champagne" est souvent considéré comme le sommet, une sorte le "Sgt. Pepper" de l'artiste, même si l'on peut lui préférer la rugoristé antérieure. La coloration est originale, avec un bon grain de folie, une ambiance fête foraine ou musique de foire et des transitions hyper soignées.



 
Roulette russe
- Alain BASHUNG - 1980
 
| rock/pop rock |

"Gaby" est le tube qui fait soudain exploser Bashung... Un succès tel que "Roulette russe", paru une première fois en 79, est ré-édité en incluant ce titre. Bashung, le looser et rocker maudit sort enfin du tunel après un début de carrière où il avait collectionné les échecs et projets sans suite. La rencontre et la complicité établie avec le parolier Boris Bergman sont déterminantes.


Albums suivants

1 2 3
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]