"Géographie" : Les pays du rock...

SUEDE

8 albums actuellement sur le site.

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  


 
Rising Force
- Yngwie MALMSTEEN - 1984
 
| hard rock | heavy metal | progressive metal |

Depuis les premiers Deep Purple, on savait les rapports entre musique classique et hard rock possibles... Yngwie Malmsteen fait, dès ce premier album, éclat d'une fusion infiniment plus aboutie que ces premiers flirts. Il se distingue aussi comme un fabuleux guitariste virtuose qui ne fait pas du tout figure de second couteau seulement derrière un Eddie Van Halen dans l'univers du metal !



 
Under the Sign: The Sign of the Black Mark
- BATHORY - 1986
 
| heavy metal | black/death metal | thrash |

Quorthon, le furieux chanteur de Bathory, apparaît à la fin des années 80 comme une incarnation même du black metal. Les amateurs de metal extrême tournent alors les regards vers la scandinavie d'où déboule, comme un torrent de lave en fusion, la nouvelle invasion viking ! "Under the Sign", album de référence, marque pour le groupe une avancée notoire où la technique et le professionnalisme servent un contenu sans le moindre répit... à couper le souffle !



 
Raw Like Sushi
- Neneh CHERRY - 1989
 
| urban | club/dance | alternative dance |

Née et élevée en Suède par son beau-père le trompettiste de jazz d'avant-garde Don Cherry, la demi-soeur de Eagle-Eye Cherry est l'une des révélations féminines du début des années 90. Installée en Angleterre, elle fonde d'abord en 1980 un groupe punk, puis s'intéresse au funk expérimental. Son premier album propose une éclatante fusion pop dance et hip-hop et trois titres marquants : "Buffalo Stance", "Manchild" et "Kisses On The WInd".



 
Homebrew
- Neneh CHERRY - 1992
 
| urban | club/dance | alternative dance |

Toujours aussi éclectrique, parfois proche du trip-hop, Neneh Cherry enregistre son deuxième album avec des invités de marque, dont Michael Stipe de R.E.M. (les ponctuations rock de "Money Love" et "Trout") et Geoff Barlow, futur Portishead, à la production. Plus original que son prédécésseur, "Homebrew" est un relatif et décevant échec commercial.



 
Barely Legal
- The HIVES - 1997
 
| garage rock | punk revival | alternative pop/rock |

En fin de siècle, l'une des plus saisissantes revisitations punk nous vient de Suède. Formés en 1993, les Hives propulsent en 97 un premier album fracassant en quatorze titres où le rythme ne faiblit pas une seule seconde. Leurs costumes stricts ne sont pas la seule originalité de ces descendants directs des Stooges : ils se déclarent surtout manipulés et sous l'emprise d'un mentor (probablement fictif ?!) nommé "Randy Fitzsimmons"... qui signe effectivement tous leurs titres !



 
Veni Vidi Vicious
- The HIVES - 2000
 
| garage rock | punk revival | alternative pop/rock |

Les Hives sur un rythme un peu moins effréné restent tout aussi bons, "Veni Vidi Vicious" surpasse même "Barely Legal", parce que plus varié, parce que plus personnel. Le groupe lorgne ici vers les origines du rock avec des accroches à la Beatles façon "Twist and Shout" ("shout" surtout en fait :-)... Un superbe album sans la moindre faille et bourré d'énergie !



 
Tyrannosaurus Hives
- The HIVES - 2004
 
| garage rock | pop alternative | punk revival |

En 2002, la compilation modestement (!) intitulée "Your New Favourite Band", pour faire patienter (?), avait plutôt gagné de nouveaux adeptes au groupe suédois. Reste que 3 albums en 11 années d'existence, c'est peu ! Mais les Hives, au moins, ne déçoivent pas et "Tyrannosaurus" est un nouveau sans faute, considéré par beaucoup comme le meilleur album du groupe (ce qu'on peut discuter avec le précédent). Originalité : ils déclarent s'être inspiré ici de Kraftwerk... précision très utile, car bien mâlin celui qui trouvera une quelconque ressemblance avec le groupe de Düsseldorf !



 
Let Me Introduce My Friends
- I'M FROM BARCELONA - 2006
 
| chamber pop | indie pop |

I'm From Barcelona, de Suède (évidemment !), fait partie de ces quelques groupes des années 2000 (tout comme Broken Social Scene ou The Envelopes) à explorer le concept nouveau de "groupe-collectif". Ici, il s'agit de 29 musiciens (pour la plupart, non professionnel) réunit en 2005 par l'auteur/compositeur/producteur Emmanuel Lundgren pour enregistrer un E.P. à la sauce Do.It.Yourself. dans son home-studio. L'ensemble est cohérent et fait merveille dans le genre de la pop indie à la Clap Your Hands.
Chroniqué par Jérôme


 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]