"Géographie" : Les grandes villes du rock...

BERLIN

12 albums actuellement sur le site.

Chercher plus d'informations sur le web :

Google  



 

Cluster 71
- CLUSTER - 1971
 
| kraut rock | ambient | expérimental | électronique |

La musique cosmique de Cluster fait partie du paysage sonore du début des années 70, de la tonalité particulière que lui confère les groupes allemands. Expérimental, atonal, arythmique, "Cluster 71" est un précédent qui anticipe l'ambient de Brian Eno. Le groupe de Dieter Moebius et Hans-Joachim Roedelius se livre alors le plus souvent sur scène à de longues improvisations, pas seulement électroniques : il utilise aussi à l'occasion de véritables instruments... de cuisine !




 

Zuckerzeit
- CLUSTER - 1974
 
| kraut rock | ambient | électronique |

Avec "Zuckerzeit", Cluster se rapproche d'un univers rock plus familier en opérant un virage vers une certaine pop électronique. Vingt ans et plus avant la musique électro, on ne peut qu'être frappé par l'incroyable précossité des musiciens berlinois. Incontestablement un album de référence dans la discographie du groupe, même s'il reste encore d'un accès assez difficile.




 

Timewind
- Klaus SCHULZE - 1975
 
| électronique | progressive rock |

Klaus Schulze a été le premier batteur de Tangerine Dream avant d'entamer une longue carrière solo. Grand spécialiste de la musique planante et initiateur de la musique électronique (voire de l'ambient)... Timewind est, au milieu des années 70, l'album de la reconnaissance internationale.




 

Ricochet
- TANGERINE DREAM - 1975
 
| électronique | progressive rock |

Dans les années 70 Pink Floyd n'avait pas, loin s'en faut, le monopole de la musique planante. Tangerine Dream, groupe allemand, est l'un des plus fameux tenants de la musique électro-acoustique, un style dont ils ont été l'un des initiateurs et qu'il ont fait évoluer au fil d'une soixante d'albums et de plus de 30 ans de carrière. "Ricochet" est un live d'anthologie.




 

New Age of Earth
- ASH RA TEMPEL - 1976
 
| kraut rock | expérimental | électronique | progressive rock | art rock |

L'Allemagne est, au début des années 70, le véritable berceau de la musique électronique. Aux côtés de Tangerine Dream, Ash Ra Tempel fait partie des premiers groupes à donner à la musique psychédélique de la fin des années 60 des allures de rock cosmique. Le groupe a accueilli brièvement Klaus Schulze, mais il est surtout conduit par son guitariste leader Manuel Göttsching.




 

Stratosfear
- TANGERINE DREAM - 1976
 
| kraut rock | électronique | progressive rock |

Même si le son des synthés date vraiment et s'il peut apparaître aujourd'hui un peu désuet, cet album s'écoute encore très bien. Plus mélodieux que certains autres, il est cependant assez représentatif du style du groupe, de son habilité à décliner les thèmes musicaux en leur donnant de plus en plus d'ampleur.




 

Mirage
- Klaus SCHULZE - 1977
 
| électronique | progressive rock |

Dédié à un compatriote musicien, un certain Richard Wagner (!), Mirage est l'album préfére de Klaus Schulze lui-même. C'est la grande période du "monsieur", qui pourquivra, après les années soixante dix une carrière riche et diversifiée, mais beaucoup moins médiatique.




 

Nina Hagen Band
- Nina HAGEN - 1979
 
| new wave | post punk | alternative pop/rock |

Expulsée d'Allemagne de l'Est en 1976 pour "comportement anti-social", Nina Hagen fréquente assidûment à Londres la mouvance musicale punk. Elle forme son propre groupe à la fin de l'année 77... C'est aussitôt un début de carrière plutôt explosif, et ce fantastique premier album, dont la langue allemande est loin d'être la seule originalité, fait très justement sensation.




 

Unbehagen
- Nina HAGEN - 1980
 
| new wave | post punk | alternative pop/rock |

Nina Hagen, avec son excellent groupe, confirme la réussite du premier album. Même si l'effet de surprise est passé, son immense palette vocale et la collision de structures et d'ambiances musicales contrastées secouent à nouveau. Sa notoriété (sulfureuse !) est désormais mondiale.




 

Klaus Nomi
- Klaus NOMI - 1982
 
| new wave | club/dance | alternative dance | synthé pop |

Né en 1945 à Berlin, Klaus Nomi s'installe à New York au milieu des années 70. Il est l'un des grands originaux de la new wave, créant un style à mi-chemin du disco et de l'opéra classique. Ce fan de Bowie travaille au début des années 80 avec Man Parrish, producteur essentiel de musiques électroniques et de dance, précurseur de la techno. Nomi est, malheureusement, aussi l'une des premières personnalités en vue à mourir du sida (en 1983).


Albums suivants

1 2
 
 
 
   -    Technologie : [PEEL.FR]